Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
25 mars 2007 7 25 /03 /mars /2007 17:24
Dimanche 25 mars 2007
Grève de classe à PSA Citroën Aulnay !
[actualisation 4 Avril 2007]



Depuis le 28 février, 400 à 500 ouvriers sont en grève à l'usine PSA d'Aulnay, bloquant significativement les deux chaînes de montage et touchant le capital à son coeur : la production.
Les journaux de grève du 29 mars, du 2 avril, du 3 avril, du 4 avril...

Les revendications des grévistes sont nettes et claires et méritent d'être largement popularisées :
  • 300 euros pour tous
  • 1525 euros nets minimum pour tout le monde [revendication qui fait débat...]
  • La retraite à 55 ans
  • La baisse des cadences
  • L'embauche des intérimaires
La grève est organisée démocratiquement avec une Assemblée générale quotidienne et un comité de grève qui publie d'ailleurs tous les jours un "journal de la grève" (dont nous reproduisons ici un exemplaire qui comporte un vieux poème de Jacques Prévert de 1933, déjà autour d'une grève... de Citroën !).
Malgré la durée, les grévistes sont toujours aussi déterminés et multiplient les initiatives, manifestation devant le siège de PSA, au tribunal de Bobigny pour demander la condamnation de la direction qui fait appel à des intérimaires pour briser la grève, et tout dernièrement dans les rues de Paris Samedi 24 mars pour une manifestation de solidarité.
A cette manifestation étaient présents des centaines de grévistes, mais aussi de très nombreuses délégations d'autres usines de PSA, ou de l'automobile. Des militants venus nombreux du 93, mais aussi de beaucoup plus loin comme ces camarades de la métallurgie Nord Pas de Calais venus porter le fruit d'une collecte à Valenciennes.

Car l'argent est le nerf de la guerre. Des collectes sont organisées partout (voir l'appel), et les grévistes se déplacent à la demande aux portes des entreprises. Les structures syndicales sont sollicitées et aujourd'hui ce sont près de 94 000 euros qui ont été collectés pour permettre de tenir. Partout autour de nous, popularisons la grève à Citroën et organisons des collectes de soutien !
Le 2 avril avait lieu la première distribution d'argent aux grévistes, 200 euros pour trois semaines de grève, signe de la solidarité considérable rencontrée par la grève dans le département, et bien plus largement dans la classe ouvrière.

Lors de la manifestation du 24 mars, les militants de Voie Prolétarienne ont diffusé un tract de soutien à cette grève exemplaire. Un tract non pas pour encourager les grévistes à la lutte (ils n'ont pas besoin de nous !), non pas pour leur donner des leçons sur ce qu'il faut faire ou pas (la grève est organisée de manière suffisamment démocratique pour qu'il y ait peu à redire), mais un tract pour révéler la vraie parole de la lutte, montrer toutes les aspirations ouvrières qui surgissent de ce conflit, aspirations à un monde meilleur et nouveau, au socialisme. Et par ricochet pour montrer en quoi les diverses candidatures aux élections présidentielles (et pourtant, c'est l'actualité !) sont bien loin de répondre à ces aspirations !

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Syndicalisme de classe
commenter cet article

commentaires

Patrice Bardet 08/04/2008 12:59

lire

[L’UIMM a versé 550.000 € à PSA en 2007->http://bellaciao.org/fr/spip.php?article64448]

salutations fraternelles
Patrice