Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 09:16

Lundi 21 juillet 2014

Mise sous tutelle du syndicat CGT du Conseil Général du Nord

 

(voir le blog du syndicat, avec tous les détails croustillants, ICI)

 

Le syndicat du Conseil Général du Nord, c’est 600 syndiqués, éparpillés dans tous les services du département, l’administration, les collèges, l'action sociale, la petite enfance, la voirie, les infrastructures routières, les transports scolaires, les espaces naturels sensibles, le port de Gravelines, les musées, le tourisme, les relations européennes, l'environnement etc.

Depuis les lois de décentralisation, la fonction publique s’est réorganisée, et plusieurs secteurs, dont les TOS de l’éducation nationale et la voirie ont été rattachés aux départements. Ce qui ne s’est pas fait sans mal, compte tenu des différences de statut comme de culture sociale et syndicale, avec des dizaines de grades différents, des filières différentes, des métiers qui n'ont rien à voir les uns avec les autres, des instances paritaires locales sans pouvoir, la proximité délétère des élus…
Dans le Nord, le syndicat du Conseil Général a une tradition de radicalité, de lutte de classes, et par ailleurs une originalité qui est de refuser les permanents à temps plein, les détachements à 100%. C’est une mesure qui n’est bien entendu pas une garantie absolue, mais qui limite les tendances à la bureaucratisation en imposant aux délégués de rester une partie de leur temps au contact des collègues, sur le terrain de la vraie vie… Ca ne plaît pas à tout le monde, on imagine !

 

Le Congrès du syndicat a eu lieu le 12 juin dernier et a été l’occasion des grandes manœuvres fédérales, après des mois de conjuration secrète. La direction sortante ne se représentait pas (fatiguée du harcèlement permanent des réformistes syndicaux), mais une nouvelle direction était élue sur la même orientation combattive, plus ouvrière, plus masculine aussi.

 

Pourtant, la fédé et l’UD avaient mis le paquet : tentatives d’intimidation, pressions sur les votes, le tout au nom d’une supposée iniquité à l’égard de la section de la CGT voirie (le syndicat national PTRI, rattaché à la Fédération de l’Equipement) qui a refusé de rejoindre le syndicat du Conseil Général, alors que le personnel est désormais statutairement décentralisé. Lors des élections de 2008, les camarades du Conseil Général avaient pourtant été corrects – ils le regretteront par la suite - dans le partage des heures de détachement (50% CG, 25% voirie, 25% TOS), mais sans doute pas assez pour le secrétaire de la section PTRI pourtant assuré d'une représentation proportionnelle à son champ de syndicalisation revendiqué (450 /12 700 agents) sur les listes Cgt des élections professionnelles de fin d'année… On a donc vu arriver au congrès une douzaine de gros bras du PTRI CGT pour tenter un putsch et mettre au pas le syndicat de « bonnes femmes », comme ils disaient…. Arrivés trop tard pour saboter le vote et l’élection de la nouvelle direction, dommage…

 

Tentative qui a donc échoué piteusement… et a donc mené immédiatement (le 3 juillet) à la mise sous tutelle du syndicat au niveau de la fédération. D’autant, et ce n’est pas un hasard, que les élections de la Fonction Publique du 4 décembre se rapprochent : c’est bien là que se négocient les planques et les fauteuils !

 

Dans la foulée, un des putschistes ratés prenait le contrôle du blog des ASSFAM (petite enfance) et le détruisait complètement, supprimant par la même toute une série d’archives du syndicat, en particulier les documents préparatoires au Congrès du syndicat… Heureusement, le blog du syndicat a pu être protégé avant de subir le même sort !

 

Nous n’allons pas rentrer dans tous les détails et turpitudes manigancés par quelques militants du syndicat (nous n’osons plus dire « camarades »), en mal de fauteuils de bureaucrates, aidés par le syndicat SNPTRI de l’équipement, de l’Union Départementale du Nord et de la Fédération des Services Publics (jusqu’à Baptiste Talbot).
On revoie jouer une séquence consternante et récurrente dans notre confédération : on n’hésite pas à liquider des syndicats combatifs pour des sièges de bureaucrates, dans les institutions paritaires ou de collaboration. Et quand en plus apparaît le conflit potentiel entre plusieurs fédérations, c’est clair, il n’y a plus personne pour soutenir les militants honnêtes : ils se tiennent tous par la barbichette pour préserver leurs situations et leurs rôles d’experts reconnus et grassement remerciés par les patrons et institutions gouvernementales. Ici, au Conseil Général du Nord, c’est la voirie (et donc la Fédération de l’Equipement) qui est en cause. Dans l’hôtellerie, c’est le nettoyage (et la Fédération des Ports et Docks) qui fait le même sale boulot, encore en ce moment à Lyon à La Professionnelle de Nettoyage (voir ICI). On a vu la même chose dans le passé, quand par exemple la CGT Dalkia a voulu passer de la Construction à l’Energie. On ne compte plus les embrouilles à l’Education. Et ainsi de suite…
Et comme le fonctionnement de la CGT est de plus en plus « verticalisé », de moins en moins fédéral, on l’a vu avec les modifications statutaires votées au 50ème congrès, c’est le support de la remise au pas des militants, syndicats et structures (UL) combattifs et oppositionnels.

 

Certains imaginent en ce moment voir des contradictions de classe dans la CGT.
Il est sûr que les contradictions s’accroissent et qu’on voit une tendance à l’éclatement de notre confédération. De là à parler de radicalisation de classe… il y a un pas que nous ne franchirons pas si facilement ! Quand une fédération s’attaque impunément à un syndicat de 600 adhérents, avec la logistique et l’appui de l’UD, dans une région pourtant combattive et où il y a nombre de syndicats dits oppositionnels, il y a du souci à se faire !

 

Aujourd’hui, il faut soutenir les camarades de la CGT du Conseil Général du Nord. Il faut les défendre, faire connaître les sombres manœuvres des collabos et bureaucrates.
Nous invitons tous nos lecteurs à relayer les informations, à visiter le blog (encore vivant !) des camarades et à leur laisser des messages de soutien !

 

Nous publions ci-dessous quelques morceaux choisis de l’affrontement en cours :

  • Le rapport d’activité présenté au Congrès du 12 juin, diffusé aux syndiqués à l’avance, contrairement aux affirmations mensongères du courrier de suspension. Il montre la réalité du travail du syndicat en renvoyant à de nombreux documents concrets. Les putschistes pensaient avoir fait disparaître la réalité et pouvoir ré-écrire l'histoire, malheureusement pour eux, les faits sont là.
  • Le courrier des camarades du syndicat, daté du 20 juin, pour répondre aux mesures que la Fédé était en train de prendre. Courrier assez cinglant, qui illustre le degré d’affrontement existant.
  • Le courrier de suspension de la fédération du 10 juillet, on trouvera la réponse des camarades du Conseil Général ICI

 

Le bilan d'activité du syndicat présenté au congrès du 12 Juin La (vive) réponse des camarades du syndicat aux mesures envisagées par la Fédération Le courrier de mise sous tutelle du syndicat, daté du 10 juillet

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les structures
commenter cet article

commentaires

médé 18/10/2014 12:19

le même processus pour le conseil général du val de marne !! a suivre

detrez jp 20/11/2014 16:32

Salut camarade du Val de Marne qu'en est-il de votre coté? Pour nous, évincés des listes des élections du 4 décembre nous faisons campagne contre les listes présentées par la CGT CG59!

Voila ou nous en sommes et attendons le verdict du tribunal de Bobigny le 4 décembre.( et oui le jour des élections..........bizarre n'est pas !!! ).

Bon courage Camarades.

JP.DETREZ
secrétaire général adjoint élu le 12 juin 2014

gerardetellin@neuf.fr 07/09/2014 12:09

Bonjour,

Nouveau adhérent à la CGT (auparavant à Sud Solidaires Savoie), je suis régulièrement le site "ou va la CGT" et les problèmes rencontrés avec la Confédération concernant sa "ligne politique réformiste"
C'est un grave problème à l'heure où le Gouvernement perd complètement les pédales sur son orientation : VALLS 1 puis VALLS 2 encore plus libéral avec les "départs" de 4 Ministres en désaccord sur l'Economie et la ligne menée.
Nouveau scandale THEVENOUD (ne payait pas ses impôts !), le livre de l'ex-compagne d'HOLLANDE (médiocre d'après les journalistes qui l'ont lu), HOLLANDE dans la tourmente.
Quelle mobilisation de la classe ouvrière face à cela ? Rôle passif des Confédérations dont la CGT, quelles impulsions interpros ?
Rien pour le moment ! Quelles mobilisations à la base sur le terrain ?
Le vote de confiance du 16 septembre peut engendrer de multiples scénarios !

Il faut remobiliser l'interpro sans attendre "les Réformistes".
C'est pour cela que je suis venu à la CGT ! J'espère ne pas être déçu !.
J'ai adhéré à l'Union Locale CGT de Chambéry (Savoie)

heller 24/08/2014 11:59

Bonjour,
Secrétaire générale des communaux de Charleville ( l'un des plus gros de notre département) j 'ai été informée de ce que le syndicat 59 était en train de vivre. Je prends donc connaissance à l'instant de votre compte rendu et j'ai bizarrement l'impression de relire l'histoire de notre syndicat sans mise sous tutelle. Nous partageons votre philosophie sur les permanences syndicales et malheureusement nous avons fait le même constat que vous sur la bataille des sièges mettant souvent en danger l'équilibre des syndicats. Quant à l' attitude des plus hautes instances, vous vous êtes manifestement confrontés à la même mauvaise foi des mêmes personnes. Nous restons à votre disposition pour unir nos forces si nécessaire contre l'injustice et la subjectivité mise en place.

heller 28/08/2014 12:30

salut Miette,
je te donne mon adresse mail phanie.heller@gmail.com et je pourrai te donner pas mal d'infos sur ND.

Miette 25/08/2014 22:50

Tu est la seconde à nous dire que vous rencontrez des problèmes du même ordre avec ND. D'où elle sort ? Elle ne semble pas rompue au militantisme ni animée par des convictions fortes.

detrez jp 18/08/2014 21:40

Salut camarades,

encore un grand merci pour vos soutiens et continuer nous en auront besoin car la lutte n'est pas fini, le pouvoir territoriale de Gauche du CG vient de valider l'équipe de renégats mis en place par le Fédé et l'UD. Ils nous censurent , détruisent les blogs Assistants familiaux et du syndicat , nous interdit nos locaux , changent les serrures des locaux , changent les mots de passes des ordis, les chéquiers du syndicat qui étaient au local ont disparus, voilà......................................le vrai visage de ceux qui n'arrêtent devant rien pour pouvoir arriver à leur fin................................on se croirait revenu aux jours sombres des années 30. Et bientôt à qui le tour, car si nous laissons faire d'autres syndicats suivront. Tous unis contre la dictature de nos instances.
Vive la CGT, la vrai celle des camarades de terrain qui se battent pour améliorer le quotidien des travailleurs !
JP.DETREZ Assistant familial- secrétaire général adjoint du syndicat CGT CG59 élu démocratiquement lors du congrés du 12 juin 2014.'

heller 24/08/2014 12:03

salut JP

ta dernière phrase m'a fait sourire et j'aime bien ce clin d'œil fait à l'élection démocratique que certains malheureusement bafouent.
Stéphanie, éducatrice de jeunes enfants, sg des communaux de charleville

Tourtaux 27/07/2014 10:10

Mon total soutien aux camarades. Mon blog publie depuis sa création tous les articles du syndicat de CG 59. C'est d'ailleurs grâce à ces publications que les camarades du syndicat des ASSFAM vont pouvoir reconstituer leur blog détruit par l'ex-secrétaire à la communication.
Récemment, j'ai voulu publier sur fb un de vos excellents articles et j'ai essuyé un refus en raison d'un blocage. A partir du moment où l'on publie le lien actif d'un article, je ne vois pas l'intérêt de bloquer un site qui combat sur des positions de classe proches de OU VA LA CGT? Pourquoi ce blocage et ce n'est pas le premier? Pour cet article, pas de blocage pour sa publication. J'ai reproduit exactement l'article du CG 59 donc avec le lien actif quasiment d'entrée, ce qui a du être bénéfique pour votre site vu l'importante fréquentation quotidienne de mon blog.

Miette 25/08/2014 22:48

Jacques publie depuis des années les articles de la Cgt cg59 - Nous le remercions. Miette

Cgt.fourmies 24/07/2014 10:33

hé c'est un peu le boxon partout en ce moment, la lutte des places est toujours d'actualité...

patrice bardet 23/07/2014 07:25

Total soutien aux camarades du CG

la démocratie syndicale doit triompher de la bureaucratie

Halte aux temps plein carriéristes ! rotation des mandats nationaux !