Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 13:57
Samedi 1er Août 2009
49ème Congrès : puisqu'on vous le dit !

Aperçu dans le Canard Enchaîné du 29 juillet, et sans commentaires... [Mise à jour le 5 août : ajout de l'article original du Parisien Libéré]
Ou plutôt, si : Maurad Rabhi, c'est le courant le plus réformiste dans la CGT, le plus "collabo", s'il est possible d'établir des nuances entre les dirigeants.
Après Mohamed Oussedik qui affirme que la généralisation des luttes est contraire à l'intérêt des salariés, voilà la tonalité du 49ème Congrès de Décembre. On en reparle sous peu, sur ce blog !


Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans 49ème Congrès
commenter cet article

commentaires

Roquefornication 08/08/2009 18:12

La grève générale au grenier, la fin du statut d'emploi protégé des fonctionnaires quasiment acceptée en silence, aucun réunion appofondie avec le LKP pour leurs acquis sur un mouvement unitaire, général et radical, pas un mot combatif de Thibault - comme des autres têtes de liste d'ailleurs, Mailly ou CGC/CGE, sans parler évidemment du traître de la CFDT - alors qu'on atteint des sommets dans les licenciements, les dossiers de surendettement, les radiations de chômeurs, les coups de la justice aux salariés révoltés, le cynique absolument inégalée des directions financières qui se goinfrent, sans rembourser nos prêts, en toute impunité.

J'ai pour ma part rendu la carte de mon syndicat, en indiquant sans ambiguité que trop c'est trop. Les confs construisent objectivement la défaîte totale des salariés, mieux d'une société basée sur l'égalité et la solidarité décidées au sortir de la guerre, malgré le capitalisme déjà uissant et aujourd'hui laissé à ses destructions comme un chien enragé.

Il faudrait un sursaut de la base. Une insurrection véritable contre ces "actionnés" tel le "camarade" qui évacue la grève générale d'une connerie sentencieuse.

Xuan 05/08/2009 00:13

Histoire vraie : qui a peur de qui ?

A l’occasion d’un CE, un directeur de boite plaisante sur les séquestrations de cadres.
Un délégué le rassure :
« vous ne risquez rien avec nous aujourd’hui : on n’a pas pris la brosse à dents »
Et le singe interloqué et subitement anxieux :
« Ah bon, ça se fait avec une brosse à dents ?! »

[extrait de "la grande trouille de Maurad Rabhi" http://humaniterouge.alloforum.com/grande-trouille-maurad-rabhi-t2861-1.html]

Tophe 02/08/2009 23:07

Peut-être que Maurad Rabhi se place pour un futur remaniement ministériel pour être secrétaire d'état au dialogue social. C'est certain qu'avec une CGT, syndicat interlocuteur préféré de Sarkozy et sa bande, la place ne serait pas impossible à pourvoir.