Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 11:33

Mercredi 14 décembre 2016

A l'UD de la Haute-Marne, on fait le ménage...

 

Dans un long article au mois de février dernier, nous faisions le point sur la situation assez "spéciale" dans cette UD, sur la base de toute une série de documents plutôt éclairants. Nous y renvoyons nos lecteurs pour apprécier le contexte : "Qui veut la mort de l'UD de la Haute-Marne ?".

Depuis, malheureusement, la situation ne fait que se dégrader. Après avoir voté la dissolution de l'UL de Langres (qui continue à aller très bien), après avoir tenté de dissoudre le syndicat des retraités de Chaumont (qui va très bien, merci pour lui), voilà que l'UD a décidé lors d'un Comité Général le 29 novembre dernier de dissoudre l'UL de Chaumont, et les menaces planent sur l'UL de Saint-Dizier... La Confédération, qui a désigné un référent sur place pour calmer les choses ne semble pas vouloir broncher...

 

Les retraités (avec quatre anciens secrétaires généraux de l'UD, une paille !) sont en première ligne pour le maintien des ULs dont chacun sait qu'elles sont le maillon de proximité de l'échelon territorial, là où on rencontre au premier chef non seulement les syndicats, les salariés isolés, mais aussi les chômeurs et les précaires... Fermer les ULs comme semble le chercher le secrétaire de l'UD, c'est à l'inverse renforcer un syndicalisme bureaucratique, éloigné de la base et de la masse des travailleurs, un syndicalisme de services à la sauce CFDT peut-être (c'est de là que vient le secrétaire actuel de l'UD) ???

Alors, que fait la Confédération ? Va-t-elle laisser entériner ce coup de force au Congrès prévu début 2017 ? Ou va-t-elle enfin se décider à venir mettre au pas la direction de l'UD pour permettre que vivent les ULs ? Ou comme d'habitude Martinez va faire l'autruche en attendant que le temps passe ? Il y a un moment où on a atteint les limites du fédéralisme dans la CGT...

 

Nous publions ci-dessous un long article publié par le journal "L'Affranchi de Chaumont", qui nous a été transmis par les camarades. Cet article est de parti pris, mais semble-t-il du bon parti... Et même quand il suggère que la raison de la dissolution pourrait être la récupération bassement financière des contributions des ULs, on a vraiment l'impression que c'est crédible...

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans ULs UD52 Les structures
commenter cet article