Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 11:23

Vendredi 29 décembre 2017

Holiday Inn : la grève contre la sous-traitance continue

 

Depuis le 19 octobre, la grève se poursuit parmi les femmes de ménage de l’Holiday Inn Clichy, salariées par la société de sous-traitance Hemera, malgré, une nouvelle fois, le travail de briseurs de grève du nettoyage Ports et Docks.

Menée par la CNT-SO et la CGT–HPE, les revendications sont simples : une série de revendications salariales (voir le tract diffusé pour Halloween ci-contre) et s’est rajoutée immédiatement la revendication de ré-internalisation de la sous-traitance, enjeu central des conflits dans le domaine du nettoyage depuis quelques années.

Nous en profitons d’ailleurs pour diffuser ci-contre l’intéressante contribution sur la sous-traitance et la communauté de travail de la CGT-HPE au Congrès de l’UD 92, congrès qui ne s’est d’ailleurs pas très bien passé.

Et avec les ordonnances Macron, s’est rajoutée la demande d’élections de représentants de proximité dans le cadre du futur Comité Social d’Entreprise.

Voir tous les articles de ce blog sur le sujet ICI

 

En face, un monstre international de l’hôtellerie : Intercontinental Hôtels, avec des centaines d’hôtels sur tous les continents, dont les marques les plus connues sont Holiday Inn et Crowne Plaza. Une multinationale qui ne veut pas (encore) céder, à la différence d’un autre monstre mondial Louvre Hôtels, qui a déjà validé certaines ré-internalisations (voir le site de la CGT-HPE).

 

La grève dure maintenant depuis 72 jours, et les grévistes sont plus déterminés que jamais pour obtenir satisfaction.

Et ils ne manquent pas d’imagination face un patron qui ne veut rien lâcher. Mobilisations partout devant les hôtels de la chaine, multiples initiatives pour financer la caisse de grève (concert de la Compagnie Jolie Môme, projections du film « On a grévé », collectes partout… Il est d’ailleurs un peu regrettable que la caisse de grève d’Info Com’ traîne des pieds pour soutenir la grève, alors qu’il reste des sommes importantes en stock, et que la CGT-HPE avait été à l’époque un des premiers contributeurs à la caisse…

 

Les initiatives les plus spectaculaires (ce n’est qu’une sélection !) ont été :

  • Un regroupement des « fantômes de la sous-traitance » pour Halloween (30 octobre) qui a beaucoup plus dans les médias, il faut dire que ça changeait des rassemblements plan-plan habituels… Mais on a l’expérience des déguisements de la Fashion Week chez les femmes de ménage !!
  • Un déplacement à Barcelone le 1er décembre, devant un hôtel Holiday Inn, avec la mise en chantier d’une manifestation européenne des femmes de chambre de l’hôtellerie pour le 1er Mai prochain.
  • La participation à des initiatives communes avec les grévistes d’ONET (nettoyage ferroviaire) et de Velib le 12 décembre
  • Un nouveau déplacement, à Londres cette fois, le 16 décembre, à nouveau devant un Intercontinental et un Holiday Inn, avec la consolidation des liens internationaux.
  • Une participation nombreuse et dynamique à la manifestation du Commerce le 20 décembre
  • Un réveillon de Noël de lutte sur les marches de l’Opéra Garnier, une centaine de personnes avec les grévistes le 24 au soir…
  • Une forte mobilisation (60 à 80 personnes) en plein pendant les fêtes au Crowne Plazza République à Paris le 27 décembre, toujours histoire de se faire entendre…
  • Demain samedi 30, une mobilisation similaire devant le Crowne Plaza de Toulouse, place du Capitole, conjointement avec les grévistes de Mac Do de Villefranche de Rouergue. Participons massivement à ce rassemblement !
  • En attendant le prochain déplacement à Bruxelles prévu le 10 janvier !

Une mobilisation très dynamique donc, qui sort du cadre étroit de l’entreprise elle-même et cherche à se faire connaître largement, à stimuler le soutien, à dynamiser le combat en convergeant avec d’autres luttes sur le même thème de la précarité et de la sous-traitance.
Et bien sûr, quand ça bouge, quand ça se fait connaître, les soutiens viennent. Guillaume Meurice et Hervé Pauchon en ont fait des chroniques sur France-Inter, la comédienne Audrey Vernon est venue en personne expliquer pourquoi il fallait qu’Intercontinental Hôtels cède…

Objectif de ces actions européennes, faire plier le n°1 mondial de l’hôtellerie, le groupe Intercontinental, et faire converger une grande manifestation le 1er mai 2018 à PARIS contre la sous-traitance dans l’hôtellerie, synonyme d’un dumping social et d’un véritable esclavage moderne.

 

Maintenant, partout il faut organiser des collectes de soutien, participer aux initiatives des camarades. Il faut augmenter la pression sur Intercontinental Hôtels pour que le groupe cède rapidement.

Le résultat des collectes et contributions syndicales peut être transmis à

CGT-HPE - 78 rue Henri Barbusse – 92110 CLICHY

Partager cet article