Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 13:37

Mercredi 26 décembre 2012

55ème jour de grève de la faim de sans-papiers à Lille

 

La circulaire Valls ("Circulaire Valls : leur montagne vient d'accoucher de sa souris") n'a en aucune manière permis la régularisation de tous les sans-papiers, et ne le permet toujours qu'au cas par cas, sur critère et selon la bonne volonté des préfectures.
15498_513097778723430_37383213_n.jpgA Lille, depuis 55 jours, un groupe de sans-papiers a entamé une grève de la faim avec le CSP 59 pour obtenir leur régularisation.
Nous ne sommes pas favorables à la grève de la faim comme forme de lutte. C'est une marque de désespoir, et en plus elle replie le combat sur les cas individuels des grévistes. Mais nous pouvons aussi comprendre ce désespoir de camarades en lutte depuis des années, et qui voient les gouvernements de droite et de gauche se succéder avec les mêmes critères, la même orientation répressive, et le maintien dans la clandestinité et le travail au noir de la plupart d'entre eux. En ce sens, ils ont tout notre soutien.

La grève de la faim entre dans une phase cruciale, car 55 jours, c'est beaucoup.
SSPPLille-22_12.jpgSamedi 22, une manifestation de soutien a eu lieu à Lille, avec la participation de camarades venus de la région parisienne. Aujourd’hui, chaque jour supplémentaire est lourd de dangers.
La préfecture tente de jouer la démobilisation (voir son communiqué ICI) en « appelant à la responsabilité de chacun », mais refuse la régularisation de tous les grévistes comme ils l’exigent, et donc, la grève de la faim se poursuit. La lecture du communiqué préfectoral donne aussi la dimension réelle de la circulaire Valls et des camarades sans-papiers qu'elle laisse sur la touche.

Après la mobilisation le 8 décembre à Grenoble (voir ICI), les grévistes de Lille montrent que le combat des sans-papiers se poursuit (également à Tours, à Nice et ailleurs), n’en déplaise à la direction confédérale CGT qui considère que l'affaire est close et qu'elle a gagné une grande « victoire » avec cette circulaire.
Vendredi 28, une nouvelle manifestation aura lieu à Paris, en soutien aux grévistes de Lille et contre la circulaire Valls, en voici l’appel et nous nous y associons :

 

APPEL  A MANIFESTATION
Vendredi 28 décembre 2012 à 14 H 30 à République

 

La Coalition internationale des Sans-papiers(CISPM) appelle  à manifester à Paris vendredi 28 décembre 2012 en soutien aux grévistes de la faim de la CSP59 de Lille, qui mènent un combat très courageux contre la politique d'immigration du nouveau gouvernement, et pour dénoncer la circulaire du Ministre de l'intérieur Emmanuel Valls, qui, hélas en tant que socialiste, fixe une orientation qui s'avère pire que celle de la droite. S'agissant des Sans-papiers et des migrants, le changement n'est visiblement pas pour maintenant : nous nous souviendrons longtemps que, lors de la Marche Paris-Nice des Sans-papiers, Emmanuel Valls, alors maire socialiste d'Evry, refusa la manifestation prévue dans sa ville lors de notre passage, tout comme l'élémentaire hospitalité dont tous les autres élus nous ont honorés au cours de cette longue marche, nous obligeant à passer la nuit dans les cuisines d'un foyer de travailleurs immigrés!
  Mais place au présent : nous demandons expressément qu'une délégation soit reçue immédiatement au Ministère de l'intérieur pour réclamer le règlement en urgence de la situation des grévistes de la faim de Lille, et cela par leur nécessaire régularisation dans les plus brefs délais. Cette demande est aussi bien celle que la Coalition internationale des Sans-papiers porte pour l'ensemble des Sans-papiers installés sur le territoire français.

Rappelons que la circulaire éminemment restrictive du 28/11/2012 laisse de côté la majeure partie des Sans-papiers :

  • qui vivent en France depuis 5 ans et souvent beaucoup plus longtemps,
  • qui travaillent mais dont l'employeur pour différentes raisons ne leur établissent pas de promesse d'embauche,
  • qui sont pour la plupart pères de famille mais qui n'ont pas fait venir leurs enfants en France,

Tous sont la proie du travail au noir et souhaitent en sortir et vivre dignement au grand jour enfin régularisés !

 

POUR LA MANIFESTATION AU MINISTERE DE L'INTERIEUR
Départ à 14H30
RENDEZ-VOUS   Vendredi  28 décembre 2012
à 13H Place Johann Strauss
Croisement Bd Saint Martin/Rue de Lancry
(Métro République)

Partager cet article