Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 21:05

Mardi 26 octobre 2010

Sur le front (4) : la trahison masquée

 

Dans le conflit actuel, il n'y a pas que le secteur combatif, celui qui va de l'avant. Il y a aussi ceux qui freinent des quatre fers de manière ouverte ou masquée.

Nous publions ci-dessous la narration humoristique d'une camarade qui nous relate (de manière anonyme - car c'est chaud chez elle) comment ça se passe dans son entreprise...


 

Bonjour tout le monde.
Il y avait une AG de la CGT "xxx" en début d'après-midi.
Enfin AG est un bien grand mot. C'était plutôt un OMNI, Objet Militant Non Identifié.
Il y avait eu hier aux cantines un tractage pour une "réunion d'information". Je l'avais raté, j'étais à une autre AG (une vraie celle là).
Bref, on arrive et le secrétaire du syndicat CGT nous annonce une "AG d'information".

 

Hein ?
C'est quoi ça ?
C'est nouveau, ça vient de sortir ?
Évidement, une AG, on vote à la fin.
Alors que pour un OMNI...
Bref, on commence la réunion d'infor... et non pardon l'AG.... enfin l'OMNI quoi et, très vite, on voit trois tendances.

 

1ère tendance : les Radicaux, moi, quelques camarades de ma boite et d'autres boites extérieures et même, excellente surprise, des camarades de la CGT "xxx", si, si, j'étais pas bourrée, je le jure.
Les Radicaux appellent évidement à des actions fortes, lancent même les gros mots : Blocage du site. Gloups, ça fait peur.


2ème tendance : les IS (InterSyndicaux) avec notre camarade, bien connu sur la ville, JJ. Les IS, dans l'ordre, pleurent et se lamentent que l'OMNI ne soient pas intersyndical et, ensuite, appellent avec des trémolos dans la voix, à l'unité intersyndicale. Le vocabulaire des IS est très spécifique, leur façon de s'exprimer est très spéciale avec, dans chacune de leurs phrases, les termes "unité" ou bien "union".

 

3ème tendance : les RMP (Réformistes Mous et Pétochards) , c'est à dire toute la direction du syndicat CGT "xxx" et, même quelques supporters (qui les applaudissent mais pas trop forts, c'est des RMP après tout). L'objectif des RMP est clair. Pour nos prochaines gentilles journées d'action, on va faire des gentilles distributions de gentils tracts, on organisera des gentils voyages en cars pour emmener les gentils salariés aux gentilles manifs où on chantera des gentilles chansons et on rentrera gentiment travailler. Les RMP sont pas contents quand les Radicaux disent les gros mots : blocage du site. Un Radical, ancien CGT qui a rendu sa carte, écœuré, à son syndicat après 25 ans d'adhésion (en disant un truc du style prendre la carte, la rouler fin, fin, fin et la glisser je n'ai pas compris où) interpellera même un des responsables RMP (administrateur salarié je crois ou un truc du même genre) en lui disant : toi tu me parles comme un CGT, tu me parles pas comme un patron !

Après un débat aux interventions diverses, multiples et variées , où j'envisage très sérieusement de me remettre à boire, je me casse avec mon pote, le DS de ma boite, le seul CGT non RMP de ma connaissance à ne pas picoler.

En fin de journée, je croise un représentant des IS, le camarade JJ déjà cité et il m'apprend que
- l'OMNI, n'a été suivi par aucun vote (normal, c'était pas une AG)
- il y a eu ensuite une réunion intersyndicale (et oui...)
- le 28, on fera comme le veulent les RMP, je vous re-détaille pas tout, lisez plus haut
- le vendredi 5 novembre, on fera une grande distribution intersyndicale de tracts intersyndicaux devant le site et, au cas ou, si que des fois, on était assez nombreux, on verrait pour essayer de commencer à envisager le début du commencement de l'amorce des prémisses d'un ... blocage du site.
Mais chut, faut pas le dire trop fort ou un RMP va nous claquer dans les doigts.

Ce soir, je ne dis qu'une chose : hasta la victoria siempre mais ça va prendre du temps.

Sur ce, j'ai bien mérité mon gin-tonic, let's go !
Bises.
D. syndicaliste qui garde le moral malgré tout.

Partager cet article