Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 14:52

Lundi 16 janvier 2017

Travailler TUE ! Et deux fois plus dans l'intérim...

 

Nous avons reçu le tract ci-dessous de la CGT Randstadt, (par ailleurs disponible sur leur Facebook) que nous nous faisons un plaisir de reproduire, car il revient, une nouvelle fois, sur un des effets majeurs de la crise et de la concurrence capitaliste  mondialisée, à savoir la précarité et l'intérim, et le corollaire l'augmentation importante des morts au travail.

Rien d'étonnant : la France est un des pays où la productivité instantanée du travail est une des plus élevée d'Europe, c'est à dire pour un moment donné pris au hasard. On imagine bien que c'est là la source des accidents... Plus le travail est intense, plus le risque est grand, et une des revendications essentielles est bien la diminution des cadences...

Rien d'étonnant non plus que ce soit l'intérim, et  la précarité en général qui payent le prix fort. L'exploitation se répercute de sous-traitant en sous-traitant, toujours plus forte lorsque l'on passe un échelon, avec toujours plus d'intensité, toujours plus de risques... D'où l'importance du combat contre la précarité, pour l'égalité des droits, pour l'embauche en CDI et la responsabilité majeure des syndicats des donneurs d'ordre pour mettre sous contrôle la sécurité des sous-traitants, pour prendre en charge  la réunification du collectif de travail sur les mêmes droits, les mêmes intérêts. Aussi quand on voit trois morts sous-traitants en un an sur un même site, à la centrale EdF de Cordemais (44), on ne peut qu'être scandalisé par la désinvolture et le détachement du syndicat CGT de la centrale qui se débarrasse du problème en quelques phrases, surtout en évitant de "surenchérir", n'est-ce pas (voir ICI et LA)... Trois morts en un an, et rien d'autre ?

Le tract de la CGT Randstadt est heureusement là pour remettre (espérons-le) les pendules à l'heure... Un désaccord néanmoins avec les camarades : il n'y a pas un intérim "abusif" et un intérim "légitime" (voir sur ce blog "Y a-t-il un intérim abusif ?"), c'est rentrer dans le fonctionnement du capitalisme que nous combattons. Il y a l'intérim et la précarité, nous combattons l'exploitation, nous voulons reconstituer le collectif de travail, le CDI pour tous !


 

"Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis deux siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l’amour du travail, la passion moribonde du travail poussée jusqu’à l’épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture" (Paul Lafargue, Le droit à la paresse, 1880).

L’Irresponsabilité du Patronat Français : où Travailler TUE plus que partout ailleurs en Europe ET SURTOUT on assiste au DOUBLEMENT des MORTS par AT entre 2008 et 2014 !! Mais le PIRE est bien Encore, Encore et Toujours sur la Planète INTERIM ou les Décès par Accidents du Travail sont DEUX FOIS plus Nombreux que dans les Entreprises ou les salariés sont en CDI !!

Le Syndicat CGT Groupe Randstad France dit :

HALTE A L’HÉCATOMBE des Travailleurs Précaires !

 

Nous Proposons dans notre Cahier Revendicatif spécial "AT en Intérim" toute une série de mesures (Législation, Médecine du Travail, Changement RADICAL des Répartitions des taux d’AT : ETT, EU, Prérogatives des CHSCT des ETT, INTERDICTION de Délégation de Salariés Intérimaires dans les secteurs Accidentogènes et travaux sous rayonnements ionisants...) URGENTES à mettre en place afin que cesse L’HÉCATOMBE !

En un MOT Comme en Cents : IL FAUT FRAPPER LA OU CA LEUR FAIT MAL, TRES MAL, CAD AU PORTEFEUILLE !

Renchérir l’Heure de Délégation en Intérim par des mesures JUSTES en matière de Santé et de Sécurité au Travail est une MESURE PHARE dans ce Domaine car avec les LOIS FILLON et le CICE les Entreprises du Travail Temporaire peuvent se permettre de déléguer des salariés Intérimaires A PRIX COUTANT d’où l’Explosion de ce secteur à PLUS de 6 %/an !

Un exemple concernant un grand groupe mondial du secteur : 30 Millions d’euros de résultat net d’exploitation ET, ET ; 100 Millions d’Exonérations de Charges (comme ils les appellent) sur les bas salaires, entre 1 et 1, 6 SMIC et ENCORE 100 Millions de CICE !!

TOUTE La Branche du Travail Temporaire (et donc LA PRECARITE) est maintenue la tête hors de l’eau et soutenue à bout de bras par de l’Argent Public !

- DONC L’ETAT, POUR CES FINANCIERS ULTRA-LIBERAUX : ACTIONNAIRES DE CES ENTREPRISES MONDIALES DE TRAVAIL TEMPORAIRE N’EST PAS LE PROBLEME MAIS BIEN ...LA SOLUTION !

Ce qui explique à ce jour la banalisation de L’USAGE ABUSIF D’INTERIM et qui tombe sous le coup de la législation du Travail et estimé à plus de 35 % !!

BEAUCOUP Trop d’Entreprises gèrent leur Ressources Humaines de manière STRUCTURELLE et non pas telle que définie par la Législation qui ne doit être QUE CON JON CTU RE LLE : Remplacement d’un salarié absent ou Augmentation TEMPORAIRE D’ACTIVITE !

Pour TOUTE la Branche Intérim ; DEUX Millions de Travailleurs Précaires, 640 000 Emplois Equivalents Temps Plein, 19 Milliards de CA, plus de 1000 Entreprises, 7 000 agences, 21 000 Salariés Permanents dans ces Agences !

Les Actionnaires SUISSES pour le N° 1 Mondial ADECCO, Hollandais pour le N° 2 Mondial RANDSTAD, et États-uniens pour MANPOWER qui termine le Podium disent UN GRAND MERCI AUX CONTRIBUABLES FRANÇAIS car c’est bien avec l’Argent de Nos IMPÔTS que notre beau pays et il est LE SEUL AU MONDE subventionne LA PRÉCARITÉ qui ELLE… TUE !

La France est pratiquement TOUJOURS le Premier CONTRIBUTEUR au Chiffre d’Affaire de ces TROIS SŒURS MAJORS MONDIAL de l’INTERIM !

- Salariés en CDI : OUI TRAVAILLER TUE, MAIS L’INTERIM elle TUE DEUX FOIS PLUS !!

ET presque TOUS les acteurs de la chaîne de la Santé et la Sécurité au Travail relatif au Travail Temporaire regarde AILLEURS alors que LA MAISON BRÛLE !!!

Bien Entendu en ce qui concerne LA CGT IL N’Y A QU’UN SEUL CONTRAT QUI VAILLE C’EST LE CDI !

 

L’INTERIM et son corollaire LA PRÉCARITÉ DOIVENT ETRE COMBATTUES !

Syndicat CGT Groupe Randstad France - 88 BlV de la Villette -  75019 Paris - contact@cgtrandstad.fr

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Précarité Intérim
commenter cet article