Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 16:14

Jeudi 11 mai 2017

Il y a 50 ans : massacre de grévistes en Guadeloupe

 

Le 26 Mai 1967, à l’occasion d’une manifestation des ouvriers du bâtiment en grève, l’ordre est donné de tirer sur la foule des manifestants. Le lendemain, les lycéens de Pointe-à-Pitre descendent dans la rue pour soutenir la lutte des ouvriers. De nouveau, ce jour là, les forces de l’ordre font usage de leur arme...

Nous publions ci-dessous l'appel aux manifestations de commémoration que nous relayons bien évidemment. Nous attendons également avec impatience les prises de position de nos structures syndicales de la CGT (le collectif DOM de la CGT étant assez invisible...), il paraît impensable qu'elles restent à l'écart de cet événement...

Egalement deux articles à relire :

  • La reprise d'un article de 2009 de l'UGTG, le syndicat indépendantiste guadeloupéen, qui raconte pratiquement heure par heure, le déroulement des massacres et l'attitude de l'administration française, en mode brutal-colonial. C'est parlant en soi.
  • Egalement la reprise d'un article de 2010 exigeant Vérité, Justice, Réparation et Réhabilitation pour les victimes.

Cette année, la commémoration a le sens particulier d'un cinquantenaire, l'occasion de faire revivre l'histoire à l'heure d'un nouveau président, à peine quelques semaines après la grève générale dans une autre colonie, la Guyane. Egalement l'occasion de soutenir Elie Domota, dirigeant de l'UGTG, porte parole du LKP, qui passera en procès le 31 mai à Pointe à Pitre, poursuivi pour "violences en réunion" dans un conflit du travail...

 

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Histoire Colonies Guadeloupe
commenter cet article