Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 08:58
Lundi 31 Décembre 2007
Boulangerie Paul : nouveau cas de chasse au syndicaliste


Chez Paul, on se pique de social, d'aider Action contre la faim... mais on ne supporte que les syndicats collabos. Et quand il se créé un syndicat CGT de lutte de classe, c'est la guerre, il faut se débarasser des militants, et tous les coups sont bons. Nous avions été alertés sur la tentative de licenciement d'un militant dans un magasin parisien. La direction en remet une louche en s'attaquant maintenant à un militant de la région lilloise.
Ci-dessous, un nouveau communiqué de la CGT des boulangeries Paul. N'hésitez surtout pas à poursuivre la campagne de protestation par mail, manifestement la direction n'aime pas du tout cela (voir son commentaire ahurissant...)


Après un délégué CGT des boulangeries Paul, Holder, patron du groupe, veut licencier un délégué CGT des usines.

Holder qui se vante de participer à Action contre la faim, Holder, qui au nom du profit jette des kilos de pains tous les jours, veut licencier cet élu car il aurait fermé les yeux lorsque des salariés récupèrent du pain jeté à la poubelle.
Holder et ses sbires ont bel et bien décidé de liquider la CGT, syndicat de lutte de classe dans le groupe (Boulangerie Paul, Moulin Bleu, Ladurée, Saint Preux).

Pour le camarade des points de vente la direction a trouvé des alliés au sein des syndicats de collaboration (cfdt et fo). Pour le camarade des usines la direction est allée jusqu'à se mettre en tenue de camouflage dans les arbres pour attraper les salariés qui cherchaient du pain dans les poubelles.
Holder affameur, sous paie les salariés. Holder exploiteur, licencie. Holder dictateur, réprime les militants.

La CGT du groupe continue malgré cette tentative d'intimidation, à revendiquer :
- Arrêt immédiat et sans conditions des procédures engagées à l'encontre des militants CGT et des salariés
- Le refus des 3/8 tournants
- Premiers salaires à 1600 euros avec 300 euros tout de suite
- La retraite à 55 ans
- L'application réelle des 35 h pour aller rapidement aux 32h sans perte de salaires.
...

Soutenez la lutte contre la répression syndicale envoyez vos lettres de protestation directement au patron :
mholder@groupeholder.com

Et faites connaître cette affaire autour de vous !
Paris le 28 décembre 2007
Contact : solidaritecgtpaul@yahoo.fr

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Répression
commenter cet article