Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 17:19

Lundi 1er février 2016

Le 4 février, partout contre le musellement de la résistance ouvrière !

 

Après l’abandon par la CGT Goodyear de la mobilisation le 12 janvier à Amiens et l’attente du jugement en appel, la Fédération de la Chimie a eu l’heureuse initiative de proposer des rassemblements partout le Jeudi 4 février (voir l’appel ci-contre).

C’est donc partout que s’organise la résistance aux attaques du gouvernement dont les peines de prison ferme contre les travailleurs de Goodyear sont le symbole. Nous mettons ci-contre une liste partielle des rassemblements prévus ce jeudi, et il y en a bien d’autres (Perpignan voir commentaire, Béthune, Bourges, Caen, Lens, Lons le Saulnier, Montargis, Mulhouse, Orléans, Vire - et la liste ne cesse de s'allonger...)  !

Alès – 17h30 Palais de Justice
Angers – 17h préfecture
Belfort – 12h devant le Tribunal
Besançon – 17h Place Pasteur
Bordeaux – 11h30 Préfecture
Dieppe – 17h sous-préfecture
Dole – 17h30 sous-préfecture
Grenoble – 10h30 préfecture
La Ciotat – 11h local CGT rue Bouronne
Le Havre – 11h30 Local du Parti socialiste (rue de Neustrie) et 17h30 sous-préfecture
Limoges – 11h30 Place d’Aisne
Lyon – 18h Place Bellecour
Marseille – 14h Rond-Point du Prado
Montbéliard – 16h30 sous-préfecture
Nancy – 14h Place de la République (Gare)
Nantes – 11h30 sous-préfecture
Narbonne – 18h30 sous-préfecture
Nîmes – 12h30 Palais de justice
Paris – 11h Place de la Nation (attention, modification du lieu prévu initialement !)
Rennes – 11h30 Plateforme colis Postal (rue du Gros guillaume au Rheu)
Saint-Nazaire – 14h sous-préfecture
Strasbourg – 11h place Kléber
Toulouse – 11h30 place Charles de Gaulle
Tourcoing – 12h Parvis Saint-Christophe
Tours – 17h30 Place Jean Jaurès

Dans un article précédent ("Goodyear : 9 mois fermes"), nous avons expliqué les vraies raisons de ces attaques féroces, contre les Goodyear, mais aussi les travailleurs d’Air France, de ID Logistics, de Sodexho et d’ailleurs… Face à une nouvelle vague de restructurations à venir, il faut prévenir les réactions, museler la résistance ouvrière. Voilà le vrai enjeu, non pas combattre le syndicalisme en général, mais le pousser vers le syndicalisme réformiste à la CFDT, négociations plan plan et contre plans industriels ou financiers, pour un capitalisme à visage humain…

Nous ne mangeons pas de ce pain là.

Nous sommes de ceux qui chantent « on lâche rien », à la suite des Saltimbanks…

Nous sommes les durs à cuire qui n’abandonneront jamais notre classe !

 

Aujourd’hui, le gouvernement tente de nous faire plier l’échine. Jeudi, nous lui montrerons que nous sommes bien là et que nous ne baisserons pas les bras, qu’il peut s’attendre à ce que nous soyons présents aux futures échéances.
Il ne s’agit pas là aujourd’hui de savoir si on soutient ou pas telle ou telle action syndicale. Il s’agit de refuser ce que le gouvernement nous prépare !
Air France, Goodyear, Etat d’Urgence, nous ne laisserons pas museler la résistance ouvrière !
Jeudi, tous aux rassemblements de soutien, dans toutes les villes de France !

Lire également le tract prévu pour ces rassemblements par les militants de Voie Prolétarienne qui animent ce blog, ICI.

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Répression
commenter cet article