Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 09:58

Mercredi 20 janvier 2016

Après Air France, après Goodyear, Ford ?

 

[Mise à jour 25 janvier : convocation annulée et reportée...]

La CGT Ford a publié lundi un communiqué annonçant la convocation de quatre syndicalistes au commissariat à Paris, sans doute relativement aux diverses manifestations au Salon de l'Auto en 2012 et 2014.

Nous publions ci-dessous ce communiqué qui place justement cette convocation dans le contexte de l’État d'urgence et du durcissement généralisé de la répression contre les syndicalistes, et plus généralement contre les "empêcheurs d'exploiter en rond".

Nous verrons le 1er février ce qu'il en est de cette convocation,  mais il y a de quoi s'inquiéter. Quoi de plus simple que de classer sans suite si on le souhaite ? Manifestement, le gouvernement et l'appareil d'Etat (justice, police...) ont décidé d'anticiper les moindres troubles à l'ordre public, pour le futur proche - voire immédiat. Dans l'article contre la condamnation des Goodyear (voir "Goodyear : 9 mois fermes !"), nous dénoncions cette orientation qui se met  manifestement en place contre les syndicalistes, mais aussi les sans-papiers, les écologistes radicaux etc.

Les camarades de la CGT Ford ont raison : l'heure est au "Tous ensemble", non seulement contre la répression, non seulement contre la justice de classe, mais contre l'exploitation capitaliste et les futurs plans d'ajustement structurels à venir très prochainement !

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Répression
commenter cet article