Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 06:03
Mercredi 1er juillet 2009
Sans-papiers : la confédération serait-elle mal à l'aise ???

Faisons le point des multiples soubresauts qui ont suivi l'évacuation des sans-papiers de la Bourse du Travail.

Voilà que la Confédération a publié avant-hier (!!! comme par hasard) un communiqué, ci-contre (original en cliquant dessus), faisant le point de la situation des sans-papiers face au gouvernement.

Diantre ! C'était le silence radio, et voilà un document qui fait le point, en reconnaissant tout ce que nous disons depuis des mois : il n'y a pas de texte officiel, c'est la régularisation à la tête du client (et en fait les robinets sont fermés, maintenant que la mobilisation a bien été étouffée).
Ce qu'elle n'avoue toujours pas, bien sûr, c'est que la régularisation sur critères, c'est l'immigration choisie, c'est l'acceptation que nos camarades sans-papiers ne sont finalement qu'une "variable d'ajustement structurelle" aux besoins du capitalisme. Ce que la Confédération a validé dans ses "négociations" avec Hortefeux.

Communiqué donc, qui tente évidemment de désamorcer la colère qui monte partout autour de l'évacuation de la Bourse du Travail. Nous avons publié de multiples communiqués, parfois bien embarrassés, mais partout c'est le désaveu. La Confédération, les fédés, les UD ont beau diffuser partout le communiqué de l'UD75, c'est le scandale qui se répand. Peu à peu, des structures se prononcent explicitement (CGT Educ'action 93, Educ'action Aquitaine, Educ'Action Nord, UL de Douai, syndicat Saint-Gobain, FILPAC, CNAV Tours, le SFA-CGT, le syndicat CGT des Archives de France, la CGT du CNFPT, la CGT de Paray Informatique, la CGT de l'OPHLM de Toulouse, du CHS Le Vinatier à Lyon, de l'UGICT de la CRAM Nord-Picardie, des militants de Limoges
qui réagissent sous la forme d'un texte en débat, la CGT du Conseil Général du Nord, la CGT de l'ex-OPAC de Paris, la CGT Euriware (groupe AREVA)...), mais beaucoup d'autres en discutent en ce moment, partout on sent que c'est limite.
Il faut dire que sur la forme, ça a été carrément trash. Mediapart a fait un point assez précis de l'organisation de l'évacuation, c'est clair et net, jusque dans la collusion entre la CGT et la Préfecture de Police.

Pour les camarades qui s'interrogent, à la lecture du communiqué de l'UD75, comme du 4 pages, il n'est pas inutile de revenir à l'origine de l'occupation, l'an dernier. Pour cela, nous invitons les lecteurs à relire l'article que nous écrivions à l'époque... Car il est bien trop facile à en rester au constat d'une situation qui était intenable, sans revenir sur les causes à l'origine !

Enfin, nous publions également la déclaration des militants qui animent ce blog en soutien à la CSP 75, élargissant le débat à la lutte commune contre l'impérialisme français (voir ci-contre en pdf).

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Sans-papiers
commenter cet article