Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 06:05
Lundi 24 Août 2009
Rencontre de juin à Lyon : il faut préparer le 49ème Congrès !

Le 20 juin dernier a eu Lyon une rencontre de divers collectifs attachés à faire vivre le syndicalisme de classe, à l'appel du collectif "Tous ensemble". Nous l’avions annoncé, et nous venons d’en recevoir divers compte rendus (voir ci-dessous).
Tentative de reprise des initiatives de 2007 et 2008 qui
ont avorté sans bilan collectif, elle manifeste évidemment le souci de ne pas laisser le champ libre au rouleau compresseur réformiste, au moment où les contradictions du capitalisme (en particulier autour des restructurations et de la défense de l’emploi) deviennent de plus en plus violentes.

Nous avons toujours regretté l’échec du forum national et toujours pas bien compris pourquoi il en avait été ainsi.
Aujourd’hui, de nouvelles tentatives réapparaissent :
D’un côté, création formelle de l’association
Front Syndical de Classe, qui prend la suite de la Lettre Ouverte de Masse aux directions syndicales, mais sur une base très étroitement verrouillée proche de l’ancienne CGT : ambiguïtés sur le Fabriquons Français, silence sur l’attitude de la CGT après la résistance, et en 68, défense arcboutée et inconditionnelle de la FSM, aucune conception critique et autocritique sur le passé, style de travail très fermé et non ouvert au débat… Manifestement, les camarades veulent construire "leur" boutique, sur "leurs" positions. C’est dommage, et de plus sans avenir…
De leur côté, les camarades de la Métallurgie du Nord Pas de Calais sont soumis à de très fortes pressions de la direction confédérale, et n’ont pas bien avancé après
le meeting du 29 novembre.
Enfin donc, les camarades de Lyon (ou plus exactement les camarades lyonnais associés à
Continuer la CGT) tentent de relancer le processus des années passées.

Pour notre part (rappelons que le blog « Où va la CGT ? » n’est qu’un blog, pas un collectif syndical), nous considérons que la confusion actuelle rend extrêmement difficile en l’état actuel des choses la relance d’un processus centralisé et permanent d’opposition syndicale. Par contre, nous répétons que nous sommes ouverts à toute initiative locale (sur une région, une ville comme nous l'avons fait pour le Forum Sud-Ouest à Agen) ou ponctuelle (par exemple en ce moment autour des sans-papiers) pour construire sérieusement cette opposition en lien avec la réalité de la lutte des classes.
Par ailleurs, dans leurs motions, les camarades lyonnais soulignent l’importance d’intervenir autour du 49ème Congrès de la CGT. Nous partageons ce point de vue, et sommes prêts à toute proposition unitaire à ce propos, nous l’indiquions d’ailleurs dans
un récent article. Cette semaine se réunit le CCN (mardi et mercredi) pour continuer le déroulement prévisible de la machine confédérale, il ne faut effectivement pas se laisser prendre de vitesse.

A la lecture du projet de document d'orientation de la Confédération dont un des objectifs évident est d'isoler les courants d'opposition, nous pensons que l’essentiel est de tenter de faire apparaître une opposition regroupée, sur quelques positions minimum clé :
-    Une caractérisation rapide de l’orientation de la direction confédérale, au vu de la pratique de ces dernières années, théorisée dans
le projet de document d’orientation. Caractérisation suffisamment précise d’un côté mais assez large pour permettre un large regroupement. Lutte des classes, journées d’action bidon, syndicalisme rassemblé, négociations dans les ministères, représentativité,  pour déboucher sur le rôle de la Conf en interlocuteur privilégié des ministères et de Sarkozy et pas de la lutte des classes.
-    Une plateforme très minimum de quelques revendications essentielles ; pour ce faire il serait possible de partir de
la plateforme proposée par la coordination CGT du groupe Valeo complétée par deux ou trois mots d’ordre supplémentaires (maximum), par exemple la régularisation de tous les sans-papiers, et la lutte contre la criminalisation du mouvement syndical..
-    Dans les deux cas, on choisirait d’éviter les « sujets qui fâchent » pour rassembler largement, il y a de toutes les façons suffisamment de quoi faire pour se démarquer. L’ensemble devrait (idéalement) tenir sur une page sous forme d’une déclaration percutante, destinée à attirer l’attention et marquer les esprits.
-    Ce texte n’aurait pas pour ambition (au moins initiale) de faire apparaître des collectifs en tant que tels, mais des syndicats, ou des syndicalistes individuels. Même un nombre limité, il faut « sortir du bois », disons-nous.
-    L’élaboration de ce texte devrait se faire le plus unitairement possible, donc en s’adressant à toutes les forces et courants susceptibles d’être intéressés, à la fois pour regrouper le plus largement possible, et pour éviter les éventuelles démarches parallèles. Le rassemblement le 17 septembre à la Bourse de Paris, à l'appel des secteurs en lutte (relayé par les ex New Fabris) pourrait en être l'occasion, mais d'autres occasions suivront en régions, ou le 28 octobre sur la pénibilité à La Plaine Saint-Denis.

Voilà où nous en sommes de notre réflexion, qui est tout sauf figée et qui a été transmise à tous les camarades susceptibles d’être intéressés. Nous en reparlerons rapidement.
Enfin, pour terminer, nous n’avons aucun souci, ni aucune préoccupation de « récupération », de « sectarisme » ou quoi que ce soit, d’ailleurs nous n’avons aucune prétention à ce que notre signature apparaisse. C'est-à-dire que si cette proposition est transformée, améliorée et qu’elle rassemble sur une nouvelle base mieux élaborée, nous nous en féliciterons et nous en ferons les porteurs.

Maintenant, les motions qui sont ressorties de la rencontre de Lyon, le 20 juin dernier, pour information.
Les camarades peuvent être joints aux coordonnées suivantes :
uselfse@yahoo.fr
tousensemblelyon@yahoo.fr

1° Motion : Lutte de classe et 49ème congrès de la CGT

Les syndicats et collectifs réunis le samedi 20 Juin à Lyon  à l’initiative du collectif « Tous Ensemble » Rhône-Alpes et de la FSE de Lyon, ainsi que tous les signataires ultérieurs, se proposent de saisir le moment de la tenue du 49ème congrès de la CGT pour s’adresser aux syndicalistes CGT, aux syndicalistes en général et au-delà à tous les travailleurs sur l’importance de ce congrès. La place de la CGT dans  ce pays est telle que ses prises de position, son évolution vers un syndicalisme d’accompagnement des contre-réformes gouvernementales et des plans sociaux impacte la politique des autres centrales et au final l’efficacité de la mobilisation des travailleurs.
Dans cette période de crise profonde du capitalisme, l’expression la plus du syndicalisme de lutte de classe est une exigence vitale à l’occasion de ce 49ème :
-    c’est un enjeu pour la CGT elle-même
-    c’est un enjeu pour tous les travailleurs en France

Nous appelons tous les syndicats, tous les regroupements et collectifs qui combattent ou souhaitent combattre contre le syndicalisme de collaboration de classe et pour rassembler toutes les forces situées sur le terrain de la lutte de classe, de la nécessaire convergence et centralisation des combats et des organisations contre le capitalisme, à mener le combat ensemble.

Chaque syndicat ou collectif, s’engage à proposer d’ici la fin Juillet une contribution sur ce sujet d’ici fin Juillet pour la tenue d’une réunion à la rentrée qui aura comme objectif une campagne commune de préparation du 49ème congrès

2° Motion : Contre la répression et la criminalisation du syndicalisme : l’unité des travailleurs et de leurs organisations :

Les syndicats et collectifs réunis le samedi 20 Juin à Lyon  à l’initiative du collectif « Tous Ensemble » Rhône-Alpes et de la FSE de Lyon, ainsi que tous les signataires ultérieurs, s’engagent à prendre la responsabilité de mener ensemble des actions contre la répression.
Des actions directes émanant de nos regroupements (informations, campagnes communes).
Des actions en direction des organisations syndicales, ouvrières et démocratiques pour la constitution d’un cadre national, unitaire   contre la répression.
Ces actions couvriront autant les menées directes de l’appareil d’état  que les actions menées au  sein des syndicats par les dirigeants complices du patronat et du gouvernement.

Chaque syndicat ou collectif, s’engage à proposer d’ici la fin Juillet une contribution sur ce sujet d’ici fin Juillet pour la tenue d’une réunion à la rentrée qui aura comme objectif une campagne commune à la rentrée

3° Motion : Lutter pour l’unité de la classe ouvrière commence par la fédération des initiatives et des militants lutte de classe éparpillés

Les syndicats et collectifs réunis le samedi 20 Juin à Lyon  à l’initiative du collectif « Tous Ensemble » Rhône-Alpes et de la FSE de Lyon, ainsi que tous les signataires ultérieurs, se proposent de prendre la responsabilité de poursuivre ensemble la discussion pour l’action commune et la fédération des syndicats et collectifs lutte de classe qui le souhaitent.
Sans nous opposer en aucun cas aux intuitives qui pourraient être prises par d’autres sur ce sujet, nous avons constaté lors de notre réunion, un accord très poussé  sur nos motivations collectives. Nous souhaitons nous appuyé sur cet accord pour :
-    permettre la poursuite de la discussion libre, démocratique la plus fructueuse
-    permettre la mise en œuvre d’actions communes de diffusion des positions lutte de classe (y compris de désaccords éventuels, ramenés au fond) .
-    proposer des rencontres nationales et locales associant plus largement que nos forces respectives

Notre travail comme décuplera ainsi notre influence, sans supprimer l’expression de nos identités respectives. Cela nécessitera un sacrifice de chacun qui devra accepter la présence de l’autre et accepter de discuter honnêtement les arguments réels et non déployer les références – en générales incomplètes et émotionnelles- à un passé qui ne pourra de toute façon pas se rejouer.
Cet effort devient inéluctable et nous entendons bien le réaliser pour notre part.

Chaque syndicat ou collectif, s’engage à proposer d’ici la fin Juillet une contribution sur ce sujet d’ici fin Juillet pour la tenue d’une réunion à la rentrée qui aura comme objectif une campagne commune d’information à la rentrée , pour inviter syndicats, collectifs et militants à nous rejoindre

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Syndicalisme de classe
commenter cet article