Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
27 avril 2016 3 27 /04 /avril /2016 08:29

Mercredi 27 avril 2016

Sous-traitance nucléaire : un jugement historique

 

Le tribunal d’Evry vient de reconnaître la faute inexcusable d’une société de sous-traitance nucléaire dans le décès d’un de ses salariés, fin 2012. Nous publions ci-dessous l'excellente déclaration de l'association Henri Pézerat qui a fait l'annonce ainsi que  l’article du Parisien qui relate le jugement.

 

Depuis plusieurs mois, nous intervenons sur cette question de la sous-traitance (voir la page qui y est consacrée sur ce blog). Qu’il s’agisse du nucléaire, du nettoyage hôtelier, des télécommunications (Orange, SFR…), de l’intérim, de l’industrie, ce découpage économique n’a qu’un objectif : gagner en productivité sur le dos des travailleurs concernés, augmenter l’exploitation quoiqu’il en coûte.

Développée massivement depuis les années 90 sans trop de réactions syndicales, elle a abouti à une dégradation sans précédent des salaires, des conditions de travail (flexibilité, précarité…), de la santé des travailleurs dont on voit maintenant les résultats.

 

Aujourd’hui, il s’agit d’un travailleur de la sous-traitance nucléaire tué par le travail. Ce sont aussi tous les morts de l’intérim et de la précarité, à Arcelor Mittal ou ailleurs.
Un seul mot d’ordre, un seul combat :

Ré-internalisation de la sous-traitance ! Embauche des intérimaires !
Egalité des droits !
Non à la division, une seule classe ouvrière !

 

Partager cet article