Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:59

Mardi 18 septembre 2012

29 septembre : meeting départemental pour l'emploi à Aulnay (93)

 

TractPSA93.jpgLa perspective de fermeture de l'usine de PSA Aulnay (93) est un véritable séisme social pour la Seine Saint-Denis.

Déjà le département le plus pauvre de France (hors les colonies), ce sont des miliers de chômeurs en plus, la misère, la drogue, la délinquance, les drames familiaux, les souffrances morales et psychiques etc. qui vont encore se développer parmi les prolétaires.

3000 emplois directs, plus les intérimaires, plus les sous-traitants, plus les incidences sur les villes concernées (on parle de 400 familles à Aulnay, d'une centaine à Aubervilliers et ainsi de suite...), vous imaginez ?


Les syndicats départementaux ont donc organisé, à l'initiative des syndicats de PSA, un meeting départemental

le samedi 29 septembre,

dans la cité de la Rose des Vents à Aulnay, place Jupiter

sous forme d'un rassemblement avec mafé géant à 12h30 organisé par les sans-papiers, meeting de lutte à 14h, suivi d'un concert festif à 15h30.

L'objectif est de sensibiliser la population du département en soutien aux salariés menacés dans leur emploi, et le rassemblement s'est élargi aux travailleurs de SANOFI, Presstalis et Air France également touchés par des fermetures et vagues de restructurations.

 

Cette initiative du soutien aux camarades menacés dans leur emploi, en premier lieu à PSA, est une excellente initiative dont il faut faire un grand succès.

Pas de boulot, c'est la misère !

A PSA comme ailleurs, le capitalisme fait faillite, mais ce n'est pas notre guerre, ce n'est pas à nous d'en faire les frais !

On retrouve bien sur dans le tract d'appel (ci-dessous) toutes les illusions sur l'hypothèse d'un développement industriel qui ne soit pas capitaliste, comme si la guerre économique mondialisée, la concurrence, n'existaient pas (voir aussi "La réaction de la CGT PSA Sochaux au rapport Sartorius").

 

Pour notre part, c'est l'emploi, les revendications ouvrières et rien d'autres que nous défendons, contre la fermeture, contre tout licenciement, pour la réduction du temps de travail et la baisse des cadences !

 

TractIntersyndicalPSA29-septembre.jpg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Emploi
commenter cet article