Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:55

Lundi 5 novembre 2012

La CGT et le mariage pour tous

 

logo cgt lgbt rondLe gouvernement PS décide d'élargir le champ du mariage, et voilà les réactionnaires de tout bords qui hurlent au scandale. Vieilles pies cathos au bord de l'évanouissement, JF Copé garant de la moralité, évêques qui appellent à manifester, on croit rêver... Franchement, vous n'avez rien de plus important à dire ???

 

127_comm_231012.jpgUne nouvelle fois, il faut saluer la position de la Confédération (nous le répétons, une fois n'est pas coutume), sous l'impulsion de son secteur LGBT particulièrement actif.

 

La CGT a publié un communiqué le 23 octobre dernier au titre clair, "Oui au mariage pour tous !" (voir ci-contre) et a rappelé cette position a plusieurs reprises. On peut dire que la CGT est la seule organisation syndicale à prendre en charge sérieusement la lutte pour l'égalité complète de tous les droits pour les homo et trans sexuel(le)s.

 

D'ailleurs, le secteur LGBT organise une série de quatre débats régionaux dans les semaines qui viennent, autour du thème "de la répression à la conquête des droits", débats qui tombent "à pic" face à la réaction :

  • Le 22 novembre à Nantes, 9h30, salle polyvalente 1 place des lauriers
  • Le 29 novembre à Montpellier, 9h30, Domaine de la providence, 1784 avenue de Toulouse
  • Le 11 décembre à Lyon, 9h30, lieu à préciser
  • Le 13 décembre à Metz, 9h30, Maison de la CGT, 10 rue de Méric

On trouvera  ICI la convocation à la réunion nantaise qui donne le cadre et les thèmes plus précis de débats.

Nous invitons tous nos lecteurs disponibles à y participer.

 

Il est d'autant plus important de faire connaître ces positions, qu'il y a eu un peu de flottement dans l'air, suite au vote négatif de la CGT aux conseils d'Administration de la CNAF (Allocations Familiales) et de la CNAV (Vieillesse).

Vote négatif qui a laissé entendre que la confédération était contre le mariage pour tous.

Il a fallu un communiqué de la CGT (ICI) pour éclairer un vote quelque peu obscur, et donc mal interprété. Et un nouveau communiqué quelques jours plus tard (ci-dessus) pour clore une mauvaise polémique, appuyée, il faut le reconnaître, sur des subtilités difficilement compréhensibles...

Partager cet article