Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 10:41

Jeudi 10 octobre 2013

Rythmes scolaires : c'est la réforme qu'il faut annuler

 

logo_cgt_educ-copie-1.jpgLa rentrée scolaire 2013 restera gravée dans les mémoires, et c'est la ville d'Aubervilliers qui est à la pointe du combat contre les mesures gouvernementales. A tel point que le ministre s'en inquiète particulièrement, car il sent qu'il y a là, une ville de Seine Saint-Denis, une très forte mobilisation populaire des parents, des enseignants,des animateurs, un chaudron qui fait vaciller sa réforme.

 

Depuis la rentrée, la mobilisation se poursuit. Et à deux reprises, ce sont plus de 300 personnes qui se sont retrouvées sur le parvis de la mairie pour s'opposer à la réforme, mise en place à la hussarde par le maire PS Salvator.

Dès avant les vacances, la marmite bouillait, à tel point que le maire s'était fendu d'une lettre ouverte au ministre pour exprimer ses inquiétudes (ce qui d'ailleurs ne l'a pas empêché d'imposer la réforme dès la première année !).

 

Auber-rythmes.jpgLa CGT Educ'Action, pourtant traditionellement faible dans le premier degré, s'est retrouvée en pointe dans le conflit sur Aubervilliers, aux côtés de SUD-Education, du SNUIPP et de FO. Une nouvelle lettre ouverte à Peillon a été discutée et rédigée parmi les enseignants (en réponse à celle de Salvator), devenue depuis une "lettre aux Maires de France" que nous publions ci-dessous.

 

Elle pointe la réalité de ce qu'est l'école et le rapport à toute la société ! Car ça ne concerne pas que les enseignants cette affaire, mais tous les syndicats CGT, ne serait-ce que parce que les travailleurs que nous défendons sont souvent aussi des parents, qui subissent à l'extérieur de l'entreprise (l'école) les mesures du même gouvernement que nous subissons dans l'entreprise (ANI, retraites etc.).

 

Alors dans tous les syndicats, n'hésitons pas à aborder le sujet ! Le 4 octobre devant la Mairie d'Aubervilliers, le syndicat CGT de Saint-Gobain était là en soutien au mouvement, c'est comme cela qu'il faut avancer !

 

Rythmes-Educ-Action.jpg

Partager cet article