Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 14:48

Jeudi 22 août 2013

17ème anniversaire de l'évacuation des sans-papiers de l'église Saint-Bernard

 

Le 23 août 1996, la police défonçait à la hache les portes de l'Eglise Saint-Bernard pour déloger l'occupation des sans-papiers. Et chaque année, cette date est l'occasion de rappeler la poursuite du combat de nos camarades sans-papiers, par delà les circulaires et les gouvernements.

L'Union Nationale des Sans-Papiers (récemment formée) appelle pour l'occasion à des manifestations :

Samedi 24 Août - 13h - Paris, Place de la République

Samedi 24 août - 14h - Lille, Place de la République

Samedi 24 Août - 13h30 - La Rochelle, Place Encan

 

Nous publions le texte de l'appel ci-dessous.

On est bien loin, dans le contenu comme dans la détermination, des positions de notre confédération (voir le dernier communiqué qu mois d'avril,  ICI) qui a totalement abandonné le combat (à quelques très honorables exceptions près "Intervention du secrétaire de l'UL CGT de Tourcoing à l'assemblée des sans-papiers du 18 mars") de peur de froisser le gouvernement Hollande/Valls et se contente de pleurnicher sur l'application supposée insuffisante de la circulaire Valls (pourtant parfaitement claire "Circulaire Valls : leur montagne vient d'accoucher de sa souris"),

Et quoi, ils sont totalement sourds à la Conf' quand Valls parle de l'immigration économique, du regroupement familial ou de l'expulsion des sans-papiers qui se poursuit sans relâche ??? Ou plus certainement ils refusent de rentrer en contradiction... trop inquiets de perdre une place d'interlocuteur responsable et privilégié !

 

Quoi qu'il en soit, le combat de nos camarades et collègues se poursuit, pour l'égalité complète de tous les droits et la libre circulation !


Appel pour la commémoration de l'évacuation de l'église Saint Bernard, manifestation le 24 Août 2013 à Paris

 

17 ans après l'évacuation de l'église Saint Bernard !
l'Union Nationale des Sans Papiers (UNSP) appelle à manifester : Samedi 24 août 2013 à 13 heures
Métro : Place de la République en direction de l’Église St Bernard 

 

Le 18 mars 1996, 350 personnes (hommes, femmes et enfants) en situation irrégulière qu'on surnommera bientôt les sans-papiers de Saint - Bernard, décidaient de sortir de l'ombre en occupant  notamment l’Église Saint-Ambroise, le Gymnase Japy, les Locaux syndicaux de SUD PTT, la Cartoucherie de Vincennes, les Entrepôts SNCF rue Pajol pour arriver à l’'occupation de l'’Église Saint-Bernard.
 
Le 23 août 1996, la police évacue l’'Église Saint-Bernard en défonçant à coups de hache la porte de l'église pour déloger, sous le regard des caméras, les dix  grévistes de la  faim et les familles qui y campaient depuis plus de 50 jours. Cette évacuation fût brutale, avec l'intervention de 1000 CRS.
 
Depuis, en France,  cette lutte de demande de régularisation de tous les sans-papiers,  n'a jamais cessé à ce jour.
Les sans-papiers depuis ont mené diverses actions (occupations, grèves, marches à travers la France et 7 pays européens).

 2002  Occupation de la Basilique de Saint Denis (3 mois)
 2002 Marche de Marseille à Paris (2 mois)
 2002 – 2006 Lutte des 1000 de Cachan
 2003 Marche du Havre à Rouen
 2004 Marche de Bruxelles à Paris (15 jours)
 2008 Occupation Église St Paul à Nanterre (15 jours)
 2008 Campagne Racket
 2008 Occupation de la Bourse du Travail (13 mois)
 2009 Occupation de la CPAM rue Baudelique à Paris (13 mois)
 2010 Marche de Paris à Nice à l'occasion de la Commémoration du 50ème anniversaire de l'indépendance des pays africains (1 mois)
 2011 Participation au Forum Social Mondial de Dakar
 2012 Marche européenne des Sans Papiers et des Migrants (1 mois)
 2012 - 2013 les grévistes de la faim de Lille « faut-il mourir pour avoir des papiers » (73 jours)
 2013 – Forum Social Mondial de Tunis

Malgré plusieurs changements de la loi et plusieurs Circulaires depuis 1996, qu' elles soient issues de gouvernements de droite ou de  la gauche,  ces politiques n'ont jamais répondu à leur demande de régularisation.

Ces milliers d'hommes et de femmes,  présents sur notre territoire souvent depuis de nombreuses années,  participent par leur travail au développement économique de notre pays dans les métiers les plus pénibles où il y a pénurie de main d'œuvre à savoir (bâtiment, travaux publics, métiers de la restauration, aide à la personne ou à la garde d'enfants). Ils sont corvéables à merci et maintenus par l'Etat dans une situation de non droit et de souffrance alors qu'en Europe plusieurs vagues de régularisations ont été effectuées.

En France, là où un geste fort s'imposait pour rompre avec une politique qui, depuis une dizaine d'années, a systématiquement présenté les étrangers comme un risque pour la nation. Le gouvernement de gauche actuellement au pouvoir a choisi le renoncement en reportant en 2014 la réforme du CESEDA du fait des prochaines échéances électorales (municipales et européennes). Cette décision donne un gage à la frange la plus xénophobe de l'électorat qu'est  l'extrême droite.

Aussi, cet appel à manifestation viendra exiger :

- La régularisation globale de tous les sans papiers par la délivrance d'une carte pérenne de 10 ans
- La fermeture des centres de rétention administrative (C.R.A.)
- L’arrêt des contrôles aux faciès et des expulsions
- L’abrogation de toutes les lois d’immigration et des accords bilatéraux de réadmission
- Le respect du droit d'asile et des droits des Roms
- La liberté de circulation et d’installation pour tou-te-s  (article 13 de la Convention des droits de l'homme)

La lutte des  sans-papiers continue avec la Marche du Grand Paris en Ile de France qui va se dérouler du 7 septembre  au 6 octobre 2013.

Signataires : l' UNSP (CSP75, CSP75/Strasbourg St Denis, CSP9ème, CSP17ème, Collectif Etudiants Etrangers Paris 8, Droits Devant, CSP77, CSP92, CSP93, CSP94, CSP95, CSP59, CSP Valence 26/07), Collectif Montreuil/Bara, ALIFSI, Femmes en lutte 93 .Coordination Rhône Alpes. Soutenus par : AFTCR , ATMF, coordination Rhône Alpes, ACT UP Paris, CCSM, CCM, CNT, Comité des sans Logis, DIEL, FASTI, MRAP, NPA, OCML Voie Prolétarienne, UJFP, JAFEM, Femmes en Luth , Même Droits pour toutes et tous de Valence, Sud Solidaires, FUIQP, sortir du colonialisme.

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Sans-papiers
commenter cet article