Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 15:43

Mercredi 30 mai 2018

Toxiques chimiques : le secrétaire de l'UD CGT de l'Allier poursuivi en diffamation !

 

[MàJ 6 juin : nullité de la procédure pour Laurent Indrusiak hier au tribunal. Même si c'est une décision sur la forme et pas sur le fond, une victoire néanmoins pour la CGT ! Lire l'article de La Montagne qui relate le procès]

 

On a beaucoup parlé de l’usine poubelle en 2013, Environnement Recycling dans l’Allier, en banlieue de Montluçon. C’est une usine de retraitement de déchets électriques et électroniques, dans une ambiance effroyable de fumées et produits toxiques. Nous en avions parlé à l’époque dans un atelier sur la souffrance au travail (« La Souffrance au travail, c’est pas une vie »), sans pour autant faire un article spécifique à l’époque et c’est dommage.

Pour celles et ceux qui veulent avoir une petite idée de l’ambiance, nous mettons à la fin de cet article une petite vidéo tournée clandestinement par un salarié à l’intérieur, ainsi qu’un long article de l’Humanité sur deux pages, le 28 mars 2013.

 

Aujourd’hui, voilà le secrétaire de l’UD de l’Allier, précédemment secrétaire de l’UL de Montluçon poursuivi par la société en « diffamation publique », et convoqué au tribunal le Mardi 5 juin 2018.

La CGT départementale appelle à un rassemblement pour soutenir le camarade, à partir de 13h, au 114 boulevard de Courtais.

Et bien entendu, nous appelons tous les syndicalistes de classe à participer à ce rassemblement, à faire connaître ce combat largement, à envoyer des motions de soutien à l’UD, à afficher dans leur entreprise.

Le combat pour les conditions de travail et contre la pénibilité est à l’origine du syndicalisme. D’abord avec les mineurs (fer, charbon, sel, potasse, ardoises…), avec le combat pour la journée de 8h, contre le travail de nuit.

Aujourd'hui, la lutte contre la pénibilité (voir notre dossier) a quasiment disparu des mots d’ordre confédéraux, on ne parle plus que de « Qualité de vie au Travail » chère à Macron (même la FTM a repris le terme...), c’est-à-dire l’acceptation de l’exploitation capitaliste que l’on essaye de faire semblant de limiter.

Le combat contre les toxiques chimiques prend de plus en plus d’importance, dans tous les volets de la société, comme on le voit avec le glyphosate.

 

Alors, contre les toxiques chimiques à l’intérieur et à l’extérieur des usines, contre la pénibilité, contre l’exploitation capitaliste, soutenons le camarade de Montluçon ! Tous au rassemblement le 5 juin !
 

Comme promis, l'article de l'Huma, et une vidéo de l'ambiance effroyable dans l'usine, filmée en février 2013 (désolé, sur certains navigateurs - Opera - c'est à 90°, les mystères du codage...).

Partager cet article