Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 18:28

Jeudi 3 février 2010

Un "exemple" de syndicalisme, les CRS montrent leur efficacité !

 

Nos dirigeants confédéraux n'en ratent pas une.

Voici le communiqué publié mardi par la CGT :

 

"L’action syndicale démontre son efficacité
Mobilisation des CRS / mardi, 1er février 2011

 

Dans un secteur professionnel où on ne s’y attend pas forcément, l’action syndicale démontre son efficacité.
Ainsi les politiques du gouvernement à l’encontre de l’emploi, des missions publiques et les réductions massives d’emplois résultant de la RGPP ont été battues en brèche par la détermination des CRS.
La CGT salue cette action syndicale dans laquelle ses militants ont pris toute leur part. Il est ainsi mis fin à la dissolution de plusieurs compagnies et aux suppressions d’emplois.
Une fois encore, le Gouvernement a choisi l’épreuve de force en lieu et place du dialogue social et de la négociation. Il a eu tort !
La CGT appelle les personnels à rester vigilants sur les suites de leur lutte et à rejoindre la CGT pour assurer, comme d’autres salariés, la défense de leurs intérêts, celle de l’emploi et des missions publiques.
Montreuil, le 1er février 2011"

 

CRS_SS.gifStupéfiant, pas d'autre mot, enfin au moins pour celles et ceux qui ont encore des illusions sur nos dirigeants.

Il ne vient pas une seule seconde à leur esprit que si les CRS ont obtenu satisfaction, c'est qu'ils sont les "garants de l'ordre", ceux qui nous matraquent dans les manifestations, ceux qui sont là pour défendre la "loi", la "sécurité", la "démocratie"... de nos exploiteurs. Ils ont le mot "républicain" dans le titre, et c'est la république bourgeoise, celle qui a écrasé la Commune de Paris, qui a collaboré avec Vichy, qui a jeté les Algériens dans la Seine en 1961, celle qui a réprimé Mai 68 (voir l'affiche ci-contre), celle que les grévistes trouvent en face d'eux pour protéger le capital. Nous laissons les lecteurs compléter la triste liste à leur guise.

Se gargariser du maintien d'une CRS, c'est carrément se féliciter du renforcement de la répression, et les futurs ouvriers en colère, les futurs jeunes en manifestation, devront s'en souvenir quand ils seront au commissariat ou à l'hôpital.

 

La police, et bien entendu encore  plus ses bras armés que sont la BAC, les CRS et autres Gendarmes Mobiles (des militaires) ne peuvent pas être neutres. Nos camarades tunisiens et égyptiens en font aussi la dure expérience. Ils sont là comme rempart pour défendre l'économie, le système, LEUR monde de barbares. On ne réforme pas ces bras armés, on ne peut qu'exiger leur dissolution !

Que nos dirigeants confédéraux en arrivent à un tel communiqué est bien la preuve du degré de décadence où ils en sont arrivés dans l'intégration à l'appareil d'Etat bourgeois, au raisonnement comme les bourgeois, avec la même logique et sans plus le moindre recul...

 

Nous l'avons dit, il y a du ménage à faire. Là, c'est carrément au Kärcher qu'il faut aller !

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les sujets qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Foucher Michel 11/03/2011 00:34


Les marins de Marseille doivent aprécier cette déclaration rédigée par les bourgeois de notre syndicat. Lors des manifestations pour la défense de nos retraites;nous avons subi les violences du
même genre à St. Nazaire.Il serait bon que toutes les U.L. réagissent à chaque que des actes odieux sont infligés à des Camarades.


dan29000 01/03/2011 13:34


bravo pour cet article, on croie rêver même quand on attend rien de cette direction, on va se permettre de le publier sur notre site d'actualités de résistance samedi : DANACTU-RESISTANCE


pierre cauet 07/02/2011 19:21


effectivement, il y a de quoi etre inquiet.........


TourtauxjRacEc4ESTjIcdLj 06/02/2011 16:41


Me voilà fixé. Je pensais que la CGT n'avait pas de syndiqués chez les CRS, et voilà que j'apprends que nombre de ces gentils garçons d'une compagnie marseillaise ont adhéré à la CGT.
Marseille étant réputée comme étant un haut lieu de la gréviculture, cela promet pour les futures manifs où nous aurons peut-être la joie délirante de voir des CRS cégétistes jeter à la baille des
collègues de travail répressif.


oppong 05/02/2011 20:17


Je ne vois rien de choquant dans ces positions, à partir du moment où la CGT a un syndicat dans la police, un chez les matons, etc... il est normal que les policiers et les CRS soient défendus par
la CGT (rappelons pour ne pas faire de jaloux qu'il existe également un SUD-intérieur). Par ailleurs les gros bras de la CGT n'ont pas besoin des flics pour tenir les cortèges de manifestants et
empêcher tout "débordement".

De toute façon la fonction principale des syndicats est de contenir et d'encadrer la rage prolétarienne, la police est par conséquent l'un des secteurs professionnels où il est le plus logique de
trouver des syndicats.


cyrill 05/02/2011 16:11


COMMUNIQUE
CONTRE LA FERMETURE DE COMPAGNIES DE C.R.S.
MOBILISONS NOUS.
De plus en plus engagé dans une politique néfaste pour tous, le gouvernement a décidé de
passer la vitesse supérieure.
En plus de réduire constamment les effectifs de la Police Nationale, il s’attaque maintenant
aux unités hautement spécialisées, telles les Compagnies Républicaines de Sécurité.
Ces nouvelles mesures de suppressions s’inscrivent pleinement dans la mise en oeuvre de la
R.G.P.P (Révision Générale des Politiques Publiques), que la CGT police désapprouve
totalement.
Notre opposition à la fermeture des compagnies de CRS à Marseille et ailleurs est totale car
c'est la vie quotidienne de centaines de famille qui est ébranlée.
Si le gouvernement ne prend en compte que les enjeux comptables et budgétaires, et méprise
les enjeux de sécurité, pour notre part c'est l'humain qui prime.
Ce sont les intérêts des personnels qui sont prioritaires.
L’UFR CGT POLICE NATIONALE soutient sans réserve tous les mouvements revendicatifs
qui s’engagent à ce propos et appelle à une action unitaire forte de l’ensemble des syndicats
de police pour obtenir l’annulation des mesures de suppression.
La décision gouvernementale démontre que les services de police et les personnels concernés
sont aussi victimes de plein fouet de toute la politique anti sociale du gouvernement.
L’UFR CGT POLICE NATIONALE offre son plein appui aux personnels concernés et les
appelle, comme l’ont déjà fait de nombreux CRS de la 54 de Marseille, à rejoindre les rangs
de la CGT pour assurer la défense de leurs intérêts.
Le 30 01 2011
UFR POLICE


Eugène 05/02/2011 18:08



Complément de la CGT Police au communiqué confédéral, juste histoire d'enfoncer le clou.


Voilà où mène la défense catégorielle sans plus se poser de question de fonds, associée à l'intégration croissante à l'ordre capitaliste...



patrice bardet 05/02/2011 05:51


"La CGT salue cette action syndicale dans laquelle ses militants ont pris toute leur part"


On comprend mieux pourquoi certains se mettent devant les CRS : pour les protéger !

Ce n'est plus la peine de se demander pourquoi des flics ont des badges CGT dans les manifestations....

Ce n'est pas la police qui infiltre la CGT, mais la CGT qui infiltre la police ?

D' ici que l'on syndique des patrons...