Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 18:34

Lundi 5 décembre 2011

UDEVE (Maubeuge) : la Fédération s'acharne contre le syndicat CGT

 

On se rappelle cette affaire sordide dans une mutuelle du Nord, confrontée lors d'une restructuration du secteur à la fois à une direction carrément louche, et à ses propres responsables fédéraux, prêts à sacrifier le syndicat de l'entreprise pour placer leurs propres responsables.

Fédération des "Organismes sociaux", vous avez dit ? Un secteur (mutuelles, formation, secteur coopératif etc.) où le syndicalisme est plus marqué par la collaboration honteuse que par la confrontation et la défense des travailleurs face aux "camarades patrons", anciens ou toujours syndicalistes, élus politiques de gauche et tutti quanti...

 

Nous le disions dans notre article précédent ("Polar sordide à Maubeuge : il faut soutenir les camarades CGT de l'UDEVE !"), le secteur des complémentaires santé et donc des mutuelles est en pleine restructuration, avec la constitution par fusions de grosses entreprises prêtes à se partager le gâteau de la privatisation de la santé.

Ainsi, dans nombre de grosses entreprises (PSA, Saint-Gobain...) les mutuelles locales sont en ce moment regroupées de force, voire remplacées par les mastodontes du secteur, Malakoff-Médéric en tête qui se pique de Mutualité puisque géré conjointement dans le cadre du paritarisme. En concurrence directe avec des mastodontes de l'assurance privée comme AXA, d'ailleurs elle-même ancienne mutuelle... comme quoi ! Privé, mutualisme, où est maintenant vraiment la différence sur le marché capitaliste de la santé ??? Même la FILPAC CGT s'interroge sans oser aller jusqu'au bout du raisonnement.

Quand même, juste pour dire, c'est en milliards d'euros que l'on parle. Nous répétons, milliards, ce n'est pas une faute de frappe : Malakoff Médéric, 3 milliards de fonds propres, AG2R La Mondiale, 15,7 milliards de collecte et ainsi de suite...

 

C'est donc un énorme fromage à se partager, des postes de bureaucrates et de permanents politiques et syndicaux, des fauteuils et planques pour syndicalistes recyclés,  plus à l'aise dans les fauteuils profonds de la collaboration que sur le bitume ou sur le terrain de la lutte des classes.

 

A l'UDEVE, petite mutuelle locale, il y a un syndicat qui prétend jouer, tout simplement, son rôle de défense des travailleurs. Incroyable, non ? Mais ça ne plaît ni au patron, ex petit nazillon recyclé au Parti de Gauche, ni à la Fédération. Donc on fait tout pour éliminer les gêneurs.

Double liste aux élections, nomination d'un autre délégué syndical, peine perdue. La CGT de l'UDEVE tient le coup, gagne le procès. La CGT de l'UDEVE arrive largement en tête des élections,  malgré une liste concurrente de la Fédération.

 

Avant l'été, les choses semblaient claires.

Le Tribunal d'Instance de Maubeuge "déboute la mutuelle UDEVE et la Fédération des Organismes Sociaux de leur demande en annulation du premier tour du scutin des élections de la DUP, collège Employés/Techniciens en date du 22 avril 2011. Rejette la demande en annulation de la désignation de Madame Muriel LEROY en qualité de déléguée syndicale au sein de la mutuelle UDEVE". Décision du 16 juin et non contestée...

 

Mais voilà que la Fédération remet aujourd'hui le couvert, et désigne à nouveau une déléguée syndicale, à ce jour non dénoncée par le patron (qui s'était pourtant empressé de contester la légitimité de l'équipe de la CGT).

La soupe serait-elle bonne à ce point ?

Nous publions ci-dessous les courriers de la CGT de l'UDEVE pour que tout le monde connaisse les actes de la Fédération, et les dénonce publiquement, et une nouvelle fois nous assurons les camarades de la CGT de l'UDEVE de notre soutien. Les documents complets sont disponibles en pdf en cliquant sur les images.

 

Ils ne nous aurons pas ! Solidarité de classe contre la trahison et la collaboration !

Soutenons les camarades de la CGT de l'UDEVE !

 

Lettre-aux-Instances-CGT-le-30-11-2011.jpg

 

Declaration-CE-29-11--2011.jpg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les structures
commenter cet article

commentaires