Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 09:15
Samedi 6 février 2010
Retraites, chômage, arrêtons la désinformation !

retraite100ansToujours dans le cadre des grandes manoeuvres autour des retraites, nous publions le document ci-dessous, actuellement diffusé un peu partout.
Ce document a un intérêt : il ouvre le débat au delà de la retraite elle-même, en faisant le lien avec le chômage.
Ce faisant, il montre que la question de la retraite n'est au fond que celle du travail et de l'exploitation, de l'emploi dans la société capitaliste... Celle du temps, temps libre et temps contraint, du partage du temps et de l'utilité sociale de l'activité de chacun(e)...

Cela dit, le document souffre d'une analyse trop rapide.
"Le chômage de masse cause des déficits sociaux et de la crise" ?? Bien sur que non. La cause de la crise est à recherche dans la guerre économique, la recherche d'une productivité encore plus élevée, la rentabilité du capital face aux concurrents.
"La goinfrerie sans bornes des dirigeants des grands groupes financiers et de leurs principaux actionnaires" ??? Simpliste, non ? Comme si la crise du capital était le fait de quelques dirigeants, le haut de forme sur la tête et le cigare au bec... Un autre article de ce blog aborde la question, de manière un tout petit plus élaborée...

Tout cela est bien rapide. Cela dit, le document a un intérêt, celui de partir des intérêts des travailleurs et d'eux seuls, et de plier les propositions économiques aux choix nécessaires POUR NOUS, sans se soucier de la bonne santé et des règles du jeu de nos exploiteurs.
Alors, un document à lire et à méditer, dans le combat qui se prépare.
Les signataires peuvent être joints ici :
Jean-Luc Cassi et André Martin

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Retraites
commenter cet article

commentaires

Xuan 10/02/2010 23:43


Les réformes ne sont pas "irresponsables".
Le gouvernement n'est pas "responsable" envers les caisses de retraite dont il n'a rien à cirer.
Il est "responsable" envers les capitalistes dont il est le représentant.

Ce qui est "irresponsable" pour un syndicaliste, par contre c'est de s'abuser sur la nature de l'Etat capitaliste et d'abuser ses petits camarades par la même occasion.

Mais je ne vois pas grand chose à propos du vol manifeste que constitue la dispense de plus en plus systématique des "cotisations patronales", qui ne sont rien d'autre que notre salaire
différé.

Le ministre de l'agriculture en a fait cadeau tout récemment aux arboriculteurs de Drôme et d'Ardèche, sur le salaire des ouvriers agricoles saisonniers.

C'est facile de dire aux gens "pas de souci, la case en bas et à droite ne change pas sur la feuille de paie", quand on vous en a piqué plus d'un quart !