Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 19:31

Lundi 25 novembre 2013

Quand l'UGICT se préoccupe des DRH...

 

Il y a presque trois ans, Nous écrivions un article ("Les DRH félicitent l'UGICT") sur le prix, pour le moins étonnant, reçu par "notre" syndicat des cadres de la part d'une association de DRH...

 

Renvoi d'ascenseur cette fois-ci, avec une Rencontre-débat sur la "fonction DRH" organisée par l'UGICT, avec une table-ronde pour "revaloriser la fonction DRH" et "rénover le dialogue social"... Vous le croyez pas ? Regardez  le carton d'invitation ci-dessous...

Les DRH, nous on connait - au quotidien. Celles et ceux qui nous pourrissent la vie, tous les jours, avec la paperasse, la bureaucratie, les formulaires, les évaluations, les bilans etc. Celles et ceux qui gèrent les restructurations et les licenciements. Celles et ceux qui font appliquer les règlements intérieurs et les sanctions disciplinaires. Celles et ceux qui empilent notes de service sur règlements, fiches de postes sur normes de comportements ou de sécurité absurdes.

 

Les DRH, elles et ils ont choisi leur camp. Celui des patrons, des exploiteurs. Quelles que soient leurs (éventuelles) belles idées, ce sont des  pourris, des bourgeois qui sont là pour faire appliquer la loi de fer du capital et des actionnaires.

Les DRH, nous ne voulons qu'une chose pour elles et eux : leur disparition. Pure et simple, les renvoyer au boulot, au vrai boulot, et pour commencer par une rééducation à la production, histoire de leur rappeler qui est utile et qui est  parasite dans cette société.

 

L'UGICT en rajoute une couche, et montre de quel côté elle regarde. Nous n'avons qu'un mot, le mépris, et qu'un objectif sa dissolution.

Si les cadres veulent rejoindre la CGT, il faut que ce soit sur des bases claires, sur les positions des plus exploités, ouvriers, employés, petits techniciens. Celles et ceux qui ont compris ce qu'est la lutte des classe n'ont pas de problème avec nous, dans les syndicats. Quant aux autres, qu'ils rengainent leur mépris et leur morgue et qu'ils aillent à la CFDT ou à la CGC ! Nous n'avons rien à faire avec eux, et encore moins avec les DRH !!! Quelle honte pour notre syndicat...

 

Syndicalisme de classe nous défendons, syndicalisme de classe ils défendent... Mais il ne s'agit pas de la même classe !

 

Carton-invitation-avec-coupon-V2.jpg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les sujets qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Beatrix DUPRAZ 27/11/2013 02:31

Ouf! on vient de mettre le doigt sur l'abcès purulent qui fait mal et qui sent mauvais.
Qu'elle bonne surprise, quelle bonne résolution! J'espère que l'UGICT est sincère et qu'elle lui donnera une suite consistante.

Ces DRH sont des harceleurs dangereux avec leurs menaces à l'emploi et à la dégradation professionnelle. Ils attentent quotidiennement à la dignité du travailleur avec des méthodes déstabilisantes
de péjoration, de sanctions humiliantes. Ils pratiquent la division, la casse du travail bien fait, le sabotage de la qualité et de la solidarité etc...Oui! ils poussent les travailleurs à la faute
et finalement au suicide - au lieu d'apporter un plus de positif aux ressources de chaque individu et à l'entreprise, au lieu de les améliorer, ils les anéantissent. Ils coûtent cher et tout le
monde doit les supporter.

Ce sont des ESCADRONS DE LA MORT! Des CRIMINELS en bandes organisées qui génèrent des coût immenses à la santé publique ET aux entreprises elles-même de par les conséquences désastreuses qu'elles
provoquent. Ces bandes qui passent leur temps à construire leurs réseaux en pillant le patrimoine des entreprises et des administrations, elles ne travaillent que pour elles-même.
Les entreprises ne devraient rien attendre de ce type de RH à moins de vouloir se mettre en faillite frauduleusement.


Il y a eu assez d'expériences négatives et assez de témoignages pour dire qu'aujourd'hui, il n'est plus du tout tabou de dire qu'une majorité écrasante de DRH a été et sera encore très directement
responsable du malheur des familles.

Il faut donc éradiquer ce cancer qui ronge du travail ou les neutraliser.

Après L'Observatoire du Suicide, l'UGICT réagit enfin! Est-ce-que j'hallucine? Va-t-il se passer quelque chose?

http://www.observatoiresuicides.fr/

Tourtaux 26/11/2013 17:20

Très bien dit camarades!
J'approuve le contenu de cette analyse que je vais de suite publier.
Notre camarade prolétaire Xuan ne sera pas surpris si je partage son discours sans langue de bois.
Ne surtout pas voir dans mes interventions un quelconque excès d'ouvrièrisme.
Ma position est toujours très ferme et sans concessions contre les ennemis de la classe ouvrière dont les salopards DHR font partie en leur qualité de chien de garde du patronat.
J'assume mes racines ouvrières dont je suis fier.

Xuan 26/11/2013 11:32

Une question se pose : qu'appelle-t-on « l'excellence RH ? ».
Celui dont je parle avait commencé par coller une mise à pied à un ouvrier qui ne portait pas sa casquette.
Comme il était de la croix bleue il avait arrosé le repas des pompiers de l'usine avec du Champomy à la fraise tagada.
Cette espèce de rat essayait de récupérer les bleus et les outils des partants. Malheureusement il y a un paquet de vestes chaudes et de gilets matelassés qui ont disparu de la circulation, bien
pratiques pour jardiner quand il fait un peu frais.

Voilà, dans "l'excellence" je pense qu'il méritait quelques étoiles.

Xuan 25/11/2013 23:25

C'est la classe ouvrière "du manœuvre au chef du personnel".
Vous avez tort camarades, les DRH ont aussi des revendications. Le dernier que j'ai connu a mal encaissé le plan social, il a fait une petite déprime.

On avait gardé quelques bons souvenirs de lui, par exemple la nuit où il est venu avec l'ingé sécurité retirer les pneus du portail, en se glissant derrière le poste de garde.
Ils avaient bien fait de prendre des gants parce qu'on avait pissé dessus...il sont cons ces ouvriers !!!