Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 11:32

Jeudi 29 février 2012

Opportunisme et rente de situation à la CGT de l'intérim

 

USICGT.jpgNous avons reçu la contribution qui suit sur notre boîte mail (auteur identifié) et nous la publions, en sachant que nous allons relancer une polémique qui a déjà eu lieu fin 2009 sur ce blog ("Randstadt Intérim, c'est pas joli, joli, la CGT !").

Nous relançons le débat car la contribution qui nous arrive aujourd'hui provient d'une autre entreprise de l'intérim,  par un  autre biais, et confirme ce que nous affirmions à l'époque. A savoir un pacte de corruption tacite entre au moins une partie de la CGT de l'intérim et les directions des entreprises concernées.

 

La contribution ci-dessus élargit même le débat, à juste titre selon nous, à l'institutionnalisation de l'intérim dans les années 70, avec la négociation de la Convention Collective et la création des syndicats du secteur. Si cette négociation a bien entendu apporté quelques améliorations pour les intérimaires en supprimant les abus les plus notables, elle a surtout validé la précarité comme forme de gestion des ressources humaines (voir les pratiques dans l'automobile, par exemple le groupe PSA, voir à l'occasion d'un CCE l'article "PSA : une déclaration de guerre contre l'emploi" qui montre la place de la précarité dans le fonctionnement de ce monopole) et abandonné le combat pour l'interdiction de cette forme de salariat. D'ailleurs c'est à la même époque que la sous-traitance faisait exploser les grands groupes sans provoquer vraiment de réaction des syndicats... il a fallu quarante ans pour reprendre ce combat, mais pour i'intérim on n'en est même pas là, la corruption est bien installée.

 

Quant à l'embauche d'intérimaires par une fédé CGT ce n'est ni une première, ni bien sur la dernière fois...

Pour information, la CGT de l'Intérim n'est pas une Fédération, c'est un secteur rattaché directement au Bureau Confédéral et qui ne rend des comptes à personne. Une structure opaque, qui a été largement médiatisée lors de la grève des sans-papiers et dont personne ne connaît le bilan aujourd'hui...

 


 

Voila à quoi ça sert le pseudo syndicalisme en intérim !

 

Des heures encore et encore et des Heures supplémentaires oui, oui a la CGT des heures Sup par centaines pour des délégués syndicaux CGT : UN COMBLE NON ?

Voyez chez Manpower vous savez là ou Françoise Gri PDG de cette boîte américaine déclare sur son blog que "..Malgré cette « défiance de principe » de l’administration, la collaboration avec les pouvoirs publics s’enclencha et en 1969, l’accord signé entre Manpower et la CGT constitua une évolution importante : le rôle économique et social du travail temporaire était reconnu, l’intérim était en quelque sorte institutionnalisé " (sic !)

Voila le tableau de certains Délégués syndicaux CGT de l'Intérim, qui affiche des 270H mensuelle sur leurs fiches de paie (Heures de délégation en heures sup ) VIVE les heures sup !!

Voyons un peu du côté d'une autre boîte d'Intérim où l'étrange le dispute à la bizarrerie : pendant les négociations du protocole électoral un secrétaire à la Com de la FD CGT de l'intérim obtient une mission d'intérim en tant que Webmaster (??) à cette même Fédération CGT de l'intérim (??)

Compromis ou Compromission ? Donnant donnant ou gagnant gagnant ? Pour quels raisons ??

La question reste posée, la réponse peut être ?

La CGT emploie des Intérimaires dans ses FD, Tous on croyait que la CGT luttait contre les heures Sups et la précarité et là, bizarre, bizarre, je vous assure que vous avez......

Et pendant ce temps là les intérimaires de base eux.......

Bernard revieeeeent, car ILS sont devenus fous !!

Barbe a papa .

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les structures
commenter cet article

commentaires

jefresi 07/03/2012 18:06

@Eugene : Merci pour cette polémique ! Éclairante à plus d’un titre ! Surtout n’écoute pas les persifleurs ou les goujats qui voudrait te faire publier des preuves, qu’ils appellent de leurs vœux,
pour t’obliger à fermer ce blog. Rien n’est parfait, rien n’est pur ! Heureusement qu’il en est ainsi car comment reconnaîtrait-on le bon grain de l’ivraie ? Mais j’estime que même les traîtres,
les compromis, les bons et loyaux valets de la bourgeoisie agissant au sein des organisations syndicales peuvent s’exprimer ici. Vive la polémique !

Mouloude 05/03/2012 12:03

Bonjour mes camarades, je m'adresse à tous les intervenants sur cet article et les commentaires qui vont avec, je déplore de telle méthode qui me rappel de sombre période de notre histoire. La
délation et la polémique n'ont jamais servis les travailleurs,que l'on soit à la CGT à FO ou ailleurs se sont des individus qui ternissent l'image du syndicalisme , pour ma part les dérives sont
issue des oriantations reformistes des confédérations, si nous voulons changer la donne continuons à organiser les travailleurs au plus prés de la ou nous travaillons, redonnons la parole et le
pouvoir aux masses laborieuses, mais arretons de nous affaiblir par la polémique, je propose aux camarades des boites d'interim de regler leurs comptes sur le terrain syndical, l'activité doit
rester le seul moyen de gagner la confiance des travailleurs.
Fraternellement

barbe a papa 04/03/2012 17:35

Recadrons le debat .Prenons un exemple les elections professionnelles chez start people pour recentré le debat :L' USI CGT négocie le protocole d’accord électoral de cette entreprise .A cette
époque le secrétaire a la communication na plus lieu d’être a l USI CGT car il n’est rattaché a aucune agence d’intérim. L'USI CGT négocie et décide de recruter un intérimaire Start people en
mission en qualité de webmaster ?? la cgt de l interim qui recrute un interimaire a montreuil c’est le comble ??
Le contrat commercial de la MISSION est signé par la main de son secrétaire général qui valide la mission est devinez qui est le webmaster ?? le secrétaire a la communication de l'USI CGT intérim
.ON croyait que la CGT luttait contre la précarité ??A l’heure d’aujourd’hui le secraitaire a la communication de l’u.s.i cgt et deveunu le dsc (delegue syndical central ) de start people et cela
est verifiable .La maison USI CGT ne recule devant aucun SACRIFICE !!!

Gerard Manvussa 04/03/2012 17:16

Bon là ca va devenir interressant si des preuves pleuvent !
allons y l'abces doit etre crevé !
Donc il faudrait changer et vite l'organisation de ces travailleurs precaires puisque manifestement là c'est une fosse septique dans l'interim!
et puis Deux millions d'interimaires ca doit representez beaucoup beaucoup de pognon a cette FD et QUI controle? QUI verifie les comptes ? quelle transparence si j'ose dire

PHIL 04/03/2012 14:49

Tu as raison eugene nottament sur les CE, sait tu que la trésoriere du comité d'entreprise expert et pro de Randstad a detournéé pas moins de 150000 EUROS, nous pouvons t'envoyer les preuves , en
effet une procédure judiciere est en cour, que dire d'un détournement de plus de 500000 Euros à la fédé qui gere l'interim, d'ailleurs plusieures personnes sont mis en examun et pourtant c'est pas
des syndicalistes de la CGT, tiens je te le donne en mille, ils sont à FO mon camarade. Que dire de la lutte concernant les retraites à 60 ans, sait qu'a Randstad il y à un élu qui à plus de 75
ans, il est à FO aussi celuis la!!Maintenant en se qui concernne les fameuses fiches de paie qui font tellement débat et argumente les propos, sache camarade que les directions de l'interim
organise l'eclatement des instances pour éviter que les interimaires élus ne se deplacent aux réunions, une réunion DP à 600 km de chez moi, une réunion de CE à 800 km et une réunion de CHSCT a
plus de 500, je doit faire l'avance des frais , n'est il pas normal de me les faire rembourser?? Sait tu que le droit syndical dans l'interim conduit à un syndicalisme d'oportuniste ou chacun y
trouve son compte, à mon avis c'est le systeme quil faut combattre en exigeant un droit syndical moins concensuel. De plus des pourris il y en à partout ne diabolisont pas uniquement la CGT.

Si tu veux des preuves concernant mes propos, je te les envois ou tu veux
Phil

jean pierre 04/03/2012 13:07

Attention mes camarades, ne tombons pas dans le piége qui n'aurait d'interet que de servir le grand patronat de l'interim, je ne cautionne pas le style employé pour dénoncé des pratiques deservant
le prolétariat, par contre il serrait objectif d'organiser un débat avec les syndicats sur l'organisation des travailleurs précaires. Vous savez mes camarades des oportunistes il y en à partout,
comme d'ailleurs de veritable syndicalistes qui lutte sans compter.....

J.Walker 03/03/2012 19:52

@eugene; je m'adressais en priorité a un certain douat et sur son commentaire (hors sujet) pour le reste il me semble que mon P.S est relativement clair !
Bien sûr que si ce qui est cité dans l'article au sujet de cette fumeuse et « étrange » mission d'intérim est vrai dans quelle mesure cela ne s'apparente-t-il pas à un délit de
marchandage ?
Pour le reste aucun démenti de la FD ni aucune preuve en ligne ?

Une tempête dans un verre d'eau dans un monde de 2 millions de travailleurs précaires et de 20 milliards de C.A!
À moins que Bernard se penche sur ce sujet !

Re P.S au fait avez-vous les fiches de paie de certains D.S ou DSC d' autres O.S ? et pour rappel 270H dans un mois c'est interdit par le Code du travail (48H MAX par semaine)

Eugène 03/03/2012 20:27



Cher camarade, la réponse était pour tout le monde et pas seulement pour toi, effectivement ton PS était clair.


Pour ce qui est des éléments que nous avons, ils sont relatifs à certains délégués CGT. Il nous semble évident que ce doit être pareil avec les autres OS... mais nous n'avons pas d'éléments
concrets.


 



J.Walker 03/03/2012 09:31

Hééé douat c'est pas joli, joli ton commentaire et c'est surtout pratiquement incompréhensible ton charabia !
Tu ne devrais pas t'essayer a l'éreintage syndical pendant l'apéro, attend d'être a jeun.
Sujet, verbe, complément sinon on ne peut pas te suivre sur ta route qui est très sinueuse.
De plus, tu dis la même chose et son..Contraire dans la même phrase ?

Et " DEUX heures par mois" ce n’est pas Bezefff !
Mais LA question que l'on se pose est bien celle du pourquoi ? ta lettre a la Kommandatur ne cible QU'UN seul syndicat et en plus qui n'est meme pas concerné par cet article ? et les
autres alors, tous les autres syndicats de l'intérim et meme tiens tous ces pseudo syndicalistes qui changent de syndicat comme de chemises !

Tu sais bien de quoi je parle là hein ?, des syndicalistes qui voient de la lumière et qui entre, qui passe, de la Ceget a la CFDT et/ou a la CFTC (si, si) a, L'UNSA et même parfois à F.O,
incroyable non ?

Ceux-là ils ne veulent pas être « élus a vie » comme tu dis, mais non, mais non.

ATTENTION au fameux "Faites ce que je dis et non ce que je fais » le droit syndical de l'intérim est pourri et depuis l'origine, c'est bien écrit dans l'article, mais je ne suis pas sur que tu
l'es lu et surtout compris.

Aller, mon cher douat relit ton article et corrige le tir (et pas seulement d'ailleurs) parle nous un peu ce que font et SURTOUT ce que ne font PAS les autres O.S chez Randstad, tu sais celles qui
accompagnent servilement la direction et qui prennent directement leurs directives au 4em étage.

La perfection n'est pas de ce monde et :
C'est pas joli, joli de cracher dans la soupe !

P.S:Je ne conteste pas ce qui est décrit dans l'article par contre il n'y a AUCUNE PREUVE ?

Eugène 03/03/2012 19:21



Pour ce qui est des preuves, nous avons des reproductions de feuilles de paie parfaitement éclairantes (heures sups et frais kilométriques). Nous ne souhaitons pas les publier pour ne pas
personnaliser le débat, mais si on nous cherche des poux dans la tête, nous les produirons.


Cela dit malgré la violence des réactions, personne n'a jamais ouvertement et explicitement affirmé que nous mentons, il n'y a jamais eu de démenti. Et pour cause ! Par contre, un épais silence
et une censure bien orchestrée (par exemple sur le site Bellaciao).


Enfin, nous n'accusons pas l'ensemble des syndicalistes CGT de l'intérim. Mais la pratique est quand même bien répandue, dans
diverses sociétés... Comme nous le disons par ailleurs (par exemple autour des CE), c'est à nous de faire le ménage dans nos rangs, sinon d'autres s'en chargeront à notre place, mais en nous
faisant payer la note !



Gurka 01/03/2012 19:18

a force de s'en prendre aux délégués intérimaires avec un tel acharnement, on peut très bien se dire que derrière ces attaques se cache une main patronale ou pourquoi pas des individus adhérents à
des organisations réformistes et serviles en mal de succès électoral. L'histoire de la lutte de classes comporte forcément l'intrusion intéressée d'agents du patronat ayant pour objectif la
diffusion d'intox et ce pour rendre encore plus difficile le combat des travailleurs. Quand on veut tuer son chien on dit qu'il a la rage. D'autant plus, si les syndicalistes attaqués se
caractérisent par une combativité sans faille lors des occupations des agences d'esclavage pendant la lutte des sans papiers. Les raisons pour démolir ne manquent pas, séquestrations de patrons,
montée en puissance de la CGT et écroulement et chute libre de la Cfdt, Cftc et Fo aux élections d'Adecco, coopérations avec les syndicats CGT des entreprises dévoreuses d'intérimaires pour
l'embauche de ceux-ci...
Ces syndicalistes qu'on le veuille ou pas, sont des syndicalistes qui se font remarquer par une pratique de lutte de classes. De là à les accuser de compérage avec les réformistes...

douat 29/02/2012 20:06

Bonjour,

la cgt randstad se vante d'avoir annuler un PSE mais derrière elle signe un accord le 4 février 2010 pour geler un pse et autoriser des départs sans possibilité de recourir à la justice
!!!!!!!!!!ainsi des salariés licenciés qui ont fait valoir leur retour dans l'entreprise ( droit de priorité ) se sont vus refusés de reprendre leur poste BRAVO LA CGT RAN STAD EMPLOIS FICTIFS DE
CES INTERIMAIRES ELUS A VIE EXACT LEURS FICHES A PLUS DE DEUX HEURES PAR MOIS