Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 09:15

Dimanche 24 octobre 2010

Le point sur les blocages et la suite

 

colerePeupleLe gouvernement la joue tranquille, et prétend faire croire que l'affaire est pliée, que les choses vont bientôt rentrer dans l'ordre. La réalité sur le terrain est bien autre...

 

Partout, les actions se multiplient - et ce blog n'est pas le lieu de les recenser. Pour celles et ceux qui sont intéressés nous pouvons recommander trois sites :

Sans compter les multiples sites locaux comme Le Havre de Grève ou d'autres...

Nous l'avons dit, l'heure est aux blocages, et le gouvernement comme le patronat ne craignent que cela. Malgré le déblocage de la raffinerie de Grandpuits vendredi matin, la grève s'y poursuit, avec des grévistes de choc. Malgré toutes les tentatives, les manifestants ont empêché ce matin un pétrolier d'accoster à Saint-Nazaire en bloquant les remorqueurs sur le port.

CarteChimieLa fédération de la Chimie vient de publier une carte plus que parlante (ci-contre), ce sont des dizaines d'entreprises qui sont en grève, sous des formes diverses. De son côté, l'UD des Bouches du Rhône (un des départements les plus radicaux), publie désormais un bulletin mis à jour sur les mobilisations en cours...

Nous l'avions souligné, les secteurs en pointe sont donc ceux de la Chimie et des transports. Il convient de rajouter ceux du nettoiement et plus particulièrement les déchetteries. Après Marseille, Toulouse, ce sont deux centrales parisiennes qui rentrent dans la danse, la TIRU rue Brusseneau dans le 13ème et la TIRU de Saint-Ouen.

 

Aujourd'hui, il faut défendre les piquets et les blocages, partout. Il faut participer physiquement aux piquets, soutenir les grévistes par tous les moyens, et il faut organiser des collectes de soutien.

A Donges (44) c'est en route depuis un moment, avec des montants considérables. Dans le Nord, ce sont les artistes du SFA-CGT qui centralisent les collectes de soutien aux grévistes. A Grandpuits (77), l'Intersyndicale a mis en place un site pour organiser le soutien financier.

 

Plus généralement, la FNIC organise une collecte centralisée pour tous les grévistes des raffineries :

Les dons par chèque sont les bienvenus. Les chèques sont à libeller à l'ordre de la FNIC-CGT et à adresser à l'adresse ci-dessous :

Coordination CGT TOTAL
A l'attention de Christine KIPFER
Bureau A0102
24 cours Michelet, La Défense 10
92069 PARIS LA DEFENSE CEDEX

 

autocollant-1C'est "la colère du peuple" comme le montre la photo en tête de cet article, et ça ne va pas s'arrêter comme cela.

D'ailleurs, c'est sans doute ainsi qu'il faut comprendre la reprise de la Marseillaise dans plusieurs manifestations (à Lorient, à Roissy...) non pas en défense d'une quelconque république, mais en appel d'une nouvelle révolution, "Aux armes citoyens", chantés par une nouvelle génération de militants qui ne connaissent pas encore l'Internationale (bien sûr encouragés par tous les réfomistes patriotes et chauvins - mais c'est une autre histoire !). Le débat s'est considérablement politisé !!!

A nous maintenant de faire connaître le chant des prolétaires, cette Internationale chantée dans toutes les langues et sur tous les continents !

 

autocollant-4Pour conclure, il faut revenir aux initiateurs de ces blocages, aux camarades de Goodyear et à la Zone Industrielle d'Amiens Nord. Car ce sont ces camarades qui dès juin dernier avaient stimulé le débat autour de cette forme d'action, alternative aux manifestations saute-moutons et démobilisatrices.

Aujourd'hui, partout leur exemple est repris, et eux aussi continuent, même si on parle moins d'eux. La ZI a été bloquée quasiment 48 heures d'affilées par un piquet interprofessionnel de camarades de Goodyear, Valeo, des cheminots, des lycéens et enseignants. Evacués vendredi par les CRS, la lutte continue néanmoins, en particulier par un meeting lundi soir à la mairie de Longueau, organisé par le journal Fakir. Nous en en serons !

 

Car sur ce blog, nous avons décidé de rapporter tout le soutien financier collecté aux camarades du piquet d'Amiens. Non que les autres soutiens soient moins importants.

Mais moins connus, ils n'en ont pas moins besoin de soutien financier, et nous voulons ainsi rendre hommage à leur rôle de précurseur ! N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à cette action !

 

Enfin, tous les militants intéressés à faire plus largement connaître les positions des militants qui animent ce blog trouveront  ICI le tract que nous diffusons actuellement, et  ICI des autocollants utilisables pour populariser nos mots d'ordre...

autocollant-2autocollant-3

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Retraites
commenter cet article

commentaires

bébert 26/10/2010 00:48


Salut, il y a un blog qui a été mis en place pour recenser les actions sur Limoges : http://www.limogesenlutte.altern87.org/
Tout n'y est pas encore, à noter également les actions de la métallurgie CGT,de l'EDF ou des débrayages bien suivis dans quelques boites privées, notamment chez Legrand. Comme les infos ont du mal
à circuler le plus simple c'est encore d'alimenter ce site ou de rentrer directement en contact avec les syndicalistes combattifs, en ce moment ils sont souvent dehors!


Eugène 26/10/2010 06:44



Limoges en lutte



PSL 25/10/2010 22:21


http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=719013Appel_cheminots_PSL.jpg


Eugène 26/10/2010 06:43



Appel des cheminots de Paris Saint-Lazare


ICI