Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 20:45

Samedi 1er Février 2014

Le poing levé plutôt que la quenelle !

Lettre à la CGT Air France

 

Tract-CGT-Air-france-140134.jpgChers camarades, nous ne sommes pas dupes.

Vous avez raison dans votre mise au point que nous publions ci-contre, l’article de « Libération » (sauvegardé  ICI) est un article bien pourri, tendencieux, un amalgame d’éléments sortis de leur contexte et additionnés pour un objectif et une cause. Nous ne sommes pas certains que l’objectif soit de décrédibiliser la CGT Air France à la veille d’élections (?), Libération s’en moque comme de sa première manchette. Par contre, que l’objectif soit de porter secours à Valls en montrant combien le « danger fasciste » est grand en France et pourquoi il faut interdire à tout va, il n’y a pas l’ombre d’un doute, Libé est avant tout un fidèle porte-voix du gouvernement… Et tous les coups sont bons pour soutenir un gouvernement en faillite.

 

La photo qui date du 8 novembre est une forme de bras d’honneur à la direction de Swissport Cargo, soyons clairs, nous le comprenons.

poing-leve-gif.gifMais, camarades, vous avez choisi de faire ce fameux geste popularisé par Dieudonné, et pas un vieux bras d’honneur (geste d’ailleurs aussi homophobe et sexiste que la quenelle) et encore moins ce geste de fierté du mouvement ouvrier, le poing levé. Imaginez la même photo, et tous le poing levé : la même fierté revendiquée face à un patron de choc, mais un autre sens, et  plus de polémique. Et question symbole « anti-système », le poing levé, ça se pose là, quand même ! Nous mettons en fin d’article quelques images de l’histoire du mouvement ouvrier pour rafraichir les mémoires. Mais est-ce bien utile ?

Vous avez donc choisi ce geste, et c’est cela qui doit être discuté. C’est-à-dire que vous avez choisi de populariser Dieudonné et sa supposée lutte « anti-système » embarquée dans les torrents de merde de l’anti-sémitisme et du négationnisme.

 

Dieudonné n’est pas qu’un humoriste, c’est un militant, qui s’est acoquiné avec Soral dont c’est devenu un fidèle lieutenant, alors lui, c’est un vrai nazillon qui tente d’agglomérer résidus fachos comme l’action française, associations et groupes homophobes et anti-avortements, identitaires qui ratonnent les immigrés, skinhead en mal de coups de poing, racistes antisémites, négationnistes de tous  poils et on en passe. Bref, ceux qui étaient à la manif de dimanche dernier.

Cela, vous ne pouvez pas passer à côté, faire semblant que ça n’existe pas. Faire « comme si » c’était juste anodin. Non, ça ne l’est pas. Dieudonné n’est pas un allié, un ami, c’est un ennemi qui ne se cache même pas ! Et camarades, ça ne l’était déjà pas en novembre dernier.

Nous pensons, et espérons ne pas nous tromper, que vous êtes au clair, sur l’avortement, la défense de nos camarades sans-papiers (vous en avez fait la preuve), l’égalité des droits, le féminisme etc.

Et nous profitons de l’occasion pour rappeler que c’est quand même la direction d’Air France qui a été condamnée pour discrimination raciale

 

Vous dites que vous avez choisi ce geste dans le sens de la défense de la liberté d’expression face à la censure de Valls et consorts – mais en novembre dernier ce n’était pas encore l’enjeu, vous le rappelez vous-mêmes. La vidéo de pastiche de « La Chute » d’Hitler, qui n’a pas de quoi fouetter un chat mais ne pisse pas loin va dans le même sens (sinon que Valls n’a pas du aimer – ceci explique cela à Libé - qui se garde bien de mettre le lien pour laisser planer toutes les suspicions).

Camarades, vous pouvez à juste titre critiquer le cirque médiatique, la propagande, les enfumages, la censure ouverte ou masquée, le jeu pourri et calculé des journalistes etc. sans tomber dans le soutien à Dieudonné.
Alors, oui il faut s’opposer à l’interdiction des spectacles de Dieudonné, parce qu'on n'interdit pas les idées pourries en soutenant les lois pourries d'un gouvernement socialiste pourri, mais c’est en négatif, et pas en le soutenant, en  popularisant sa propagande. Nous sommes pour la liberté d’expression pour les travailleurs, pour le peuple, mais nous claquerons le bec à tous les réactionnaires, en particulier les  anciens ou néo-fachos – oui, nous ne les laisserons pas répandre le fiel de la rumeur, de la division, de la confusion. Et a priori c’est aussi ce que vous défendez.

La liberté d’expression, vous le savez n’est pas un concept abstrait, c’est un concept politique. Nous vous rappelons la formule de Saint-Just « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ».

Et il faut faire attention à ce qu’on dit : êtes vous pour le maintien de Fabien Engelman dans la CGT au nom de la liberté d’expression (« CGT et Front National : une mauvaise et une bonne nouvelle ») ? Etes-vous contre l’exclusion de la CGT de Pierre Cassen animateur de "Riposte Laïque", au nom de la liberté d’expression (« Enfin une bonne nouvelle, Pierre Cassen quitte la CGT ») ? etc.

 

Quant à nous, nous pensons qu’il faut bien distinguer ce qui relève de la dénonciation de ce qui relève du soutien. Dénoncer la censure et le cirque de Valls, nous l’avons fait et continuerons à le faire sur tous les fronts et nous partageons le même combat. Mais faire le geste de la quenelle, c’est soutenir Dieudonné, et là, c’est passer du côté obscur de la force…

 

Enfin, un mot sur la Confédération. Dans votre communiqué – que nous publions, vous dites que vous n’avez aucun différent avec la Confédération.

Alors là, camarades, soit vous êtes de gros naïfs (ce que nous ne pensons pas), soit vous n’êtes juste pas crédibles. Il n’a fallu que quelques heures après la publication de l’article de Libé pour que la Conf’ vous cloue au pilori de l’antisémitisme – juste honteux (voir le communiqué ICI), sans  même chercher à comprendre. Nous rappelons que  même Cukierman, président du CRIF que Thierry Lepaon vient de rencontrer (« La CGT condamne la campagne BDS ») admet que hors contexte spécifique, ce geste n’a pas de connotation antisémite, ce qui nous semble bien être le cas dans la situation présente.
Par ailleurs, dans le communiqué confédéral d’octobre dernier sur la lutte de Swissport Cargo, l’UL de Roissy est citée, mais pas le syndicat Air France. Vous en pensez quoi ? Un hasard ?

Nous, on n’a pas oublié votre attitude courageuse au dernier congrès confédéral, quand vous avez publiquement dégommé Nadine Prigent – nous avons applaudi des deux mains (« Le 50ème Congrès au jour le jour ») ! Et nous sommes sûrs et certains que d'autres non pas oublié non plus et que c’est resté au travers de la gorge de nombreux membres de la direction confédérale, qui règlent aujourd’hui des comptes.

A notre modeste avis, au lieu de faire semblant que tout va bien, vous feriez mieux de dire les choses, cela permettrait à tous les militants CGT de mieux comprendre ce qui est en train de se passer. Quant à nous, vous pouvez compter sur notre soutien en cas de mesures de rétorsion confédérales, parce qu’il ne faut pas se foutre de la gueule du monde.

 

Quoiqu’il en soit, camarades de la CGT Air France, mais c’est le cas partout dans la CGT, là où la tentation existe dans la confusion ambiante, ne faites pas de quenelle et dressez haut le poing de la lutte des classes ! Ne popularisez pas un lieutenant de Soral, défendez le camp ouvrier, le camp des travailleurs, contre les bourgeois de tous  poils, qu’ils soient dans les entreprises, les ministères ou les médias !

 

Front-populaire.jpg

JO-Mexico.jpg

Mineurs-ASud.jpg

Pilpa.jpg

PSA.jpg

guerre-Espagne.jpg

black-panthers-party-people.jpeg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les sujets qui fâchent
commenter cet article

commentaires

pj49 02/04/2014 19:46

Etant au Mali, à l'époque, je n'ai pas suivi l'histoire et ne sais toujours pas ce qu'est une quenelle; ceci dit, il y a eu dans "le canard enchaîné" un article sur Dieuonné qui remet les pendules à l'heure; ses prises de position relève de l'arnaque financière autant que politique. C'est très à la mode avec les mises en examen qui se suivent... Baylet a failli être ministre ... mais mis en examen; Hollande a eu chaud !

patrice bardet 02/02/2014 20:06

ah, une juste mise au point

Quand à la direction confédérale, elle hurle déjà avec les loups

Parions que cela résulte de la rencontre avec l'ultra-réactionnaire CRIF, dont il restera que la CGT s'en rendue à une convocation, a reçu un coup de pied au cul, et se contente d'aboyer

à lre donc , l'adresse de Jean-Pierre Page



Réaction de M. Jean-Pierre Page, ancien responsable du département international de la CGT et membre de la Commission exécutive Confédérale de la CGT

Chers camarades,

J’apprend avec stupéfaction que la direction de la CGT a rencontré officiellement le CRIF. A ma connaissance cela doit être la première fois sauf si B. Thibault le faisait sans en informer
syndicats CGT et militants ! Evidemment tout est possible !
On peut consulter le site du CRIF et y lire entre un homage appuyé au criminel Ariel Sharon et un appel à agresser l’Iran, le compte rendu de cette reunion ! “Thierry Lepaon qui partage le point de
vue des dirigeants du CRIF pour lesquels il faut tout faire pour éviter que le conflit israélo-arabe ne soit importé en France”, ajoute “ le secrétaire general de la CGT a démenti tout soutien de
la CGT au BDS ( Boycott-Désinvestissement-Sanction) et affirmé que si des militants de la CGT ont pu ici ou là, afficher un tel soutien, ils n’avaient aucun mandat pour le faire” ! Eloquent !!!
Le CRIF c’est la pointe avancée la plus réactionnaire du sionisme en France, un lobby qui du fait de son importance est particulièrement sollicité et de façon condescendante par toute la classe
politique française sans exception. Celle-ci considère le CRIF comme un passage obligé. Le CRIF est affilié à la très sioniste World Jewish Organisation et est lié à l’AIPAC aux Etats Unis dont
l’influence considérable sur la politique de Washinton n’est plus a démontré, comme le soulige le livre remarquable "le lobby pro israélien et la politique étrangère américaine" ouvrage de
reference de deux universitaires américains , juifs par ailleurs:John Mearsheimer et Stephen Walt , l’un Professeur à l’Université de Chicago, l’autre Professeur à la très prestigieuse Université
d’Harvard ! Le CRIF joue le même rôle que l’AIPAC même si ses moyens ne sont pas les mêmes. Le CRIF et la CGT soulignant leur identité de vue est tout simplement consternant pour celle-ci, de
surcroît au moment ou des militants de la CGT risquent d’être condamner par la justice ! Enfin le CRIF s’invitant dans un débat interne de la CGT, ne semble poser aucun probleme à Thierry Le Paon !
Qu’en pensent les organisations et militants de la CGT ?
Cette réunion officielle de Le Paon avec le CRIF marque donc un tournant et une rupture . Par conséquent la manière dont la direction de la CGT se positionne négativement par rapport au mouvement
BDS est si il le fallait une nouvelle confirmationi et non pas un accident, c’est une orientation comme je vous l’avais souligné dans des courriers précédents. Une orientation jamais débattue au
sein de la CGT.
Le CRIF ce n’est pas la défense des intérêts de la communauté juive de France , c’est avant tout la défense du sionisme et d’Israël qui se déclare comme un état sioniste avec son racisme anti
arabe, , son système d’apartheid vis à vis des Palestiniens, sa brutalité et les guerres contre ses voisins. Un pays qui dans la plus totale impunité se refuse et cela contre la quasi totalité de
l’opinion internationale de respecter et appliquer les résolutions de l’ONU, la concernant.
Cette rencontre est de mon point de vue très grave, elle est contraire aux orientations de toujours de la CGT et de son indépendance de jugement au plan international, à sa solidarité avec les
peuples de cette region du monde. Il faut le dire ! Il faut que les organisations et les militants de la CGT sachent et qu’entre le soutien aux actions BDS de militants de la CGT qui de plus font
face à la répression ses dirigeants préfèrent choisir explicitement le soutien au CRIF qui dans ce cas particulier exige l’application de la circulaire Alliot-Marie !
Pour le mouvement BDS persister dans un positionnement défensif et timoré vis à vis de la direction confédérale de la CGT et de son soutien au CRIF serait incompréhensible. Comme signataire de
l’Appel du Mouvement BDS je souhaite que l’on tienne compte de cette opinion !

Bien fraternellement,
Jean-Pierre Page
Ancien responsable du département international de la CGT et membre de la Commission exécutive Confédérale de la CGT.



http://www.assawra.info/spip.php?article6101

LG 02/02/2014 16:59

1 "Détail"... vous mentionnez au passage un article du CRIF titrant "la CGT condamne le BDS", suite à sa rencontre avec Th Lepaon ( rencontre qui n'avait que pour but de parler pbs antisémitisme).
Le CR qu'à fait le CRIF d cette rencontre est truqué, Th Lepaon , alerté, a mis choses au clair... (tout ça est facile à trouver)

Eugène 02/02/2014 18:31



Cher camarade nous le savons bien.


Et si tu avais lu l'article du blog en question, tu aurais vu que nous avons fait une mise à jour très rapide (le jour même 18h20) qui renvoie vers le communiqué de la Confédération. L'article
est néanmoins resté en ligne, avec la mise à jour, pour le reste de son contenu - car sur le fond, le démenti de Thierry Lepaon remet les pendules à l'heure par rapport à la magouille du CRIF,
mais ne change pas grand chose à l'attitude de la Confédération par rapport à la campagne BDS. Je te conseille la lecture de la déclaration de la CE confédérale de 2010 qui est en lien sur
l'article...



Xuan 01/02/2014 22:23

La quenelle, pas la peine d'en faire un fromage, mais vous avez raison, reprenons nos vieilles habitudes et relevons le poing, signe de révolte qui veut dire aussi "unis comme les cinq doigts de la
main".