Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 09:38

Jeudi 12 avril 2012

La solidarité des camarades de PSA Madrid avec ceux d'Aulnay

 

SolidariteCGTEs1204.jpgDans la continuité des informations transmises sur la situation préoccupante de l'usine de Madrid ("Des nouvelles de PSA Maudrid et Aulnay"), les camarades de la CGT de l'usine espagnole ont tranmis un communiqué de soutien qui a été lu lors du rassemblement de ce jour devant le QG de Sarkozy. Nous le publions ci-dessous, c''est concrètement  la solidarité internationale des travailleurs qui se construit !


 

Pour la défense de l'emploi

 

Camarades,

 

La Confédération Générale du Travail (CGT), à PSA (Peugeot – Citroen), Site de Madrid, veut vous faire parvenir un grand salut solidaire à tous les ouvriers, qui en ce moment, sont en lutte pour la défense de leurs postes de travail.

Qu’il soit une fois de plus démontré que nous, les Ouvriers, nous ne sommes rien pour la multinationale PSA. Que, dans les moments critiques actuels où les profits du patron seraient inférieur à ce qu’ils avaient prévus, ils voudraient charger les ouvriers pour que ce soit nous qui en payons les conséquences. Aujourd'hui, l'unité et la lutte de tous les ouvriers est nécessaire et indispensable, pour pouvoir faire face au patron.

Après les déclarations faites par Denis Martín, Directeur Industriel de PSA au Salon de l'Auto de Genève, pour la CGT de Madrid, la perte d'emplois dans le groupe PSA pourrait, à court et à moyen terme, monter à des chiffres très importants, et même dans quelques cas parvenir à la fermeture définitive de quelques sites de travail.

Cette incertitude, cette insécurité de pouvoir continuer à fabriquer dans les entreprises actuelles du groupe, occasionnent pour les ouvriers de grandes préoccupations, une inquiétude, un refus et un malaise pour le futur qui pourrait atteindre le personnel et leurs familles après la fermeture de l’entreprise.

A la CGT – Madrid, nous sommes convaincus que la viabilité et la compétitivité d'une entreprise ne peut se baser sur les seuls coûts salariaux, étant donné que d’autres facteurs existent dans le processus de production qui sont réellement ceux qui déterminent la rentabilité de l'entreprise.

La stratégie de dépouiller les ouvriers du “bien-être obtenu”, nous ne pouvons la partager ni l’accepter dans notre idée de progrès social.

Devant la situation créée par le groupe PSA sur les sites de travail d'Aulnay, de Sevelnord et de Madrid, notre syndicat CGT de Madrid partage et soutient votre juste lutte. Nous pensons que sans mobilisation il n'est pas possible de défendre l'emploi.

 

POUR LA RÉPARTITION ÉQUITABLE DU TRAVAIL
CONTRE LES SOI-DISANT “EXCÉDENTS” DE PERSONNEL

 

Salutations fraternelles

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Emploi
commenter cet article

commentaires