Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 05:16

Mardi 31 août 2010

L'appel de l'UL de Tourcoing aux manifestations du 4 septembre

 

Logo-ULTourcoing.pngNous avons reçu de l'Union locale de Tourcoing l'appel suivant que nous nous faisons un plaisir de relayer.

Il faut évidemment participer aux manifestations du 4 septembre pour répondre aux attaques nauséabondes et proprement insupportables contre les Rroms, pour en faire des boucs émissaires. C'est donc à juste titre que la Confédération va participer à toutes les initiatives qui auront lieu partout en France ce week-end.

Mais le document de l'UL de Tourcoing va plus loin que l'humanisme général et de circonstance, et pose les jalons d'un solide internationalisme, contre toutes les formes de nationalisme nauséabond qui font le lit de la réaction et du FN. Et il refuse à juste titre la référence à la Troisième République (date du 4 septembre...) choisie par les organisateurs officiels...

Un très bon tract pour afficher dans nos entreprises, diffuser aux syndiqués, à faire connaître !


 

print-pdf.gifL’Union Locale CGT de Tourcoing s’associe pleinement à la manifestation de dénonciation de la politique ultra-réactionnaire de Sarkozy et de ses sbires, tous au service de la grande bourgeoisie. Elle appelle chacune et chacun de ses syndiqués à participer au rassemblement qui aura lieu le samedi 4 septembre à 11h00 face à la Mairie de Tourcoing.

L’heure est grave : pour masquer les effets dévastateurs de sa politique sur les classes populaires, le gouvernement le plus réactionnaire depuis Vichy, est en train d’instaurer un racisme d’Etat qui ne se cache même plus derrière le voile pudique d’un discours pseudo-républicain. C’est très sciemment et très cyniquement que le gouvernement tente de diviser les classes populaires en fonction de critères ethniques, religieux ou culturels.

Il nous faut dénoncer très clairement la stigmatisation dont sont victimes aujourd’hui les Roms, les immigrés, les jeunes des quartiers populaires, que le pouvoir nous présente comme des dangers pour la société.

Pour nous, Union Locale CGT de Tourcoing, cette politique aux relents nauséabonds doit être vigoureusement combattue pour plusieurs raisons :

  • elle sert en premier lieu à évacuer des esprits les raisons premières des difficultés vécues par les classes populaires, à savoir, une politique économique entièrement dévouée aux intérêts d’une caste immensément fortunée. Avec le chômage et la précarité, avec des salaires trop bas et des droits qui reculent, notre pays connaît effectivement des problèmes liés à la sécurité. Mais il faut prendre le problème à la racine : les vrais voyous, ceux qui produisent la violence la plus dévastatrice, sont ceux qui font passer leur profit avant l’intérêt commun, et ce, même s’il faut plonger dans la misère des pans entiers de la population.
  • elle tend à diviser ceux qui ont tout intérêt au contraire à s’unir, en attisant des tensions artificielles : quel est le problème ? Le chômage ou la burqa ? Qu’est-ce qui nous touche le plus ? Quelques caravanes de pourchassés ou la précarité galopante ? Pour quoi faut-il se battre ? Pour nos retraites ou pour remplir des charters ?
  • elle met dans une situation intolérable ceux que le système capitaliste a déjà grandement fragilisés : sans-papiers traqués ici après avoir fui le pillage généralisé du Tiers-Monde et ses effets dévastateurs sur les populations, Roms chassés et déportés vers des pays où le même sort leur sera réservé, immigrés stigmatisés alors même que le racisme venu d’en haut les prive d’une Egalité que la République se garde bien d’appliquer.

Notre Union Locale, qui rassemble des syndiqués de toutes origines, appelle chacune et chacun d’eux à se rassembler le 4 septembre prochain afin de faire vivre l’un des apports essentiels transmis par nos aînés : l’internationalisme, meilleur antidote au poison nationaliste distillé par le pouvoir sarkozyste.

Et parce que nous avons cette mémoire, tout en participant pleinement à ce rassemblement, nous nous refusons à célébrer l’anniversaire d’une Troisième République née sur les cadavres des Communards, qui a intensifié les conquêtes coloniales, mené à la boucherie des millions d’hommes au service de la bourgeoisie, et s’est sabordée au profit du fascisme, dès avant 1940.

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Syndicalisme de classe
commenter cet article

commentaires