Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 08:21

Mercredi 23 janvier 2013

Journée Internationale de lutte chez General Motors

 

Un communiqué élaboré l'intermédiaire du CITA (Conseil International des Travailleurs de l'Automobile), dont nous avons relaté la réunion l'an dernier ("Retour du CITA : ensemble contre les fermetures de PSA Aulnay et ailleurs").

 

Lettre de solidarité aux membres d’ASOTRECOL contre les attaques de GM

 

Nous, travailleurs de General Motors au Brésil, en Allemagne, en Espagne et en Colombie, tenons à envoyer un message de solidarité à l'action organisée à Detroit pour la défense des travailleurs qui ont été licenciés de GM en Colombie, ainsi qu’aux membres de ASOTRECOL (Association des Travailleurs et ex-travailleurs malades de General Motors Colmotores)

Au Salon international de l'auto de Détroit, les gens apprendront à travers le monde comment la GM a attaqué les travailleurs et violé des principes fondamentaux, comme le respect des travailleurs malades ou blessés, représentés par les membres d’ASOTRECOL qui se battent pour la justice.

Nous savons aussi que GM met en place un processus de restructuration globale massive. GM veut nous faire payer pour une crise dont nous ne sommes pas responsables. Ces attaques conduisent au niveau mondial à des conditions de travail précaires, au démantèlement et au déni des droits, à la baisse des salaires, à des fermetures (partielles) d'unités de production et à des milliers de licenciements.

Au Brésil, le Groupe prévoit de licencier environ 1.800 travailleurs, à Bochum en Allemagne, Opel a annoncé la fermeture de l'usine, et aussi une usine de PSA en France. À l'usine de Saragosse, en Espagne, en Colombie et en Corée, il y a des tentatives de privation des droits civiques et de destruction d'emplois permanents. Cette situation se répète dans un certain nombre d'autres sites dans le monde entier.

Compte tenu de ces tentatives de diviser notre classe, nous appelons les travailleurs et les syndicats de tous les sites de GM dans le monde entier à s’unir et à se soutenir mutuellement pour défendre nos intérêts de classe.

Nos organisations vous appellent, à se joindre dans notre combat commun contre les attaques de GM le 23 Janvier. Nous voulons faire de cette journée une journée internationale de lutte et d'action dans nos pays respectifs afin d’attirer l'attention du monde entier sur ce qui arrive aux travailleurs de GM.

Nous exigeons:

  • Pas de fermetures d'usines de GM, Opel, PSA;
  • Pas de licenciements
  • La réintégration des travailleurs accidentés à GM Colombie et le soutien de nos collègues d’ASOTRECOL

Les travailleurs de GM du Brésil, de Colombie, d'Allemagne et d'Espagne



Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans International
commenter cet article

commentaires