Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 08:41

Vendredi 14 janvier 2011

Hopitaux : réprimer pour restructurer...

 

hopitaux patrice 004hopitaux patrice 007Ce début de semaine a vu une mobilisation croisée au CHU de Nantes et à l'Hopital Tenon de Paris, contre la criminalisation des syndicalistes CGT, tous connus pour leur combattivité et leur détermination.On peut d'ailleurs remarque que si la Fédération de la santé a refusé d'assister aux voeux du Ministre de tutelle, pas un mot sur la répression qui s'abat dans les hopitaux...

 

Lundi, à l'Hopital Tenon, il y avait entre 200 et 300 personnes en soutien à Patrice Lardeux, pour l'accompagner au commissariat suite à une plainte de la direction de l'hopitaL. Une belle mobilisation, avec la présence de Olivier Rosay, militant de SUD PTT qui a pris 18 mois de mise à pied pour une  prise de parole "illégale" (!!!), et en faisant le parallèle avec toute la répression qui s'abat en ce moment sur les militants les plus actifs du mouvement de classe.

 

Mercredi, c'était à Nantes que les camarades du CHU se retrouvaient au tribunal pour "port d'armes par destination", on trouvera ci-dessous un article de Ouest France, avec un soupçon d'ironie...

 

ouestfranceCHU1301.jpg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Répression
commenter cet article

commentaires

ciryll 28/01/2011 11:23


VENDREDI 28 JANVIER, STOPPONS LA REPRESSION SYNDICALE A LA POSTE : PAS DE SANCTION POUR MARIA

Maria Traoré, secrétaire de la section CGT de Paris 11 distribution, passera en conseil de discipline le 28 janvier prochain. La Poste demande trois mois d’exclusion. Au regard des faits reprochés,
c’est bien l’activité syndicale qui est attaquée frontalement :

* Une « intrusion intempestive » dans le bureau du chef d’établissement.

Elle a tout simplement accompagné un salarié (Christophe licencié par la direction le 24 décembre) convoqué par 5 cadres suite à un débrayage massif des postiers de paris 11 qui exigeaient des
effectifs supplémentaires.

* Une prise de parole le 1 er octobre.

Aucune prise de parole n’a été faite ce jour.

* Des « allégations mensongères » envers le directeur d’établissement au travers d’une expression relatant la situation concrète du bureau.

Parce que maintenant la Poste voudrait nous dicter le contenu de nos tracts ?

Parce que faire respecter la liberté syndicale dans les entreprises concerne tous les salariés, participons massivement au rassemblement de soutien.
NON A LA REPRESSIONN SYNDICALE, PAS DE SANCTION POUR MARIA, LIRE LE TRACT : LIEN
VENDREDI 28 JANVIER
A 14h00 rue François Bonvin
Paris 15 ème
métro Sèvres Lecourbe ou Ségur


cyrill 23/01/2011 21:30


Jeudi 20 janvier 2011
Communiqué du Comité de Défense et de Développement de l'Hôpital de Creil suite au rassemblement devant l'hôpital de Creil le 19/01/11
Rassemblement devant l'Hôpital de Creil (environ 120 personnes) à l'appel du
Comité de Défense et de Développement de l'Hôpital de Creil en soutien aux
Urgentistes en grève illimitée.

La dégradation des conditions d'accueil au C.H. de Creil est scandaleuse:
des dizaines de patients en attente des heures et des nuits sur des
brancards dans les couloirs. Elle permet ainsi au secteur Privée
(Chantilly-Gouvieux) la mise en place d'un service d'urgence sur mesure,
facilitée par l'extrême fragilisation du Service de Chirurgie de Creil.

Sous l'oeil bienveillant, compréhensif et encourageant de l'Agence Régionale de
Santé (A.R.S.)

Paul Cesbron


nadine 14/01/2011 18:58


Il Faut noter la grande absence de Bernard Thibaut au rassemblement devant le tribunal pour soutenir les camarades.
Le rebelle Thibaut qui a boudé les voeux du président n'est même pas venu marqué sa solidarité avec nos camarades du CHU, alors qu'il était présent à Nantes pourtant à quelques centaines de mètres
pour le Congrès de la Construction, et de l'Ameublement.
A France Bleu il a déclaré ne pas connaître l'affaire qui concernait Gilles et Jean, alors qu'un tractage a été fait le matin. Quel toupet!
Mais bon pas de regret, les solidarités de classe peuvent se passer de ce type de syndicaliste embourgeoisé.