Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 06:02

Lundi 19 avril 2010

Goodyear : la seule lutte valable, celle pour l'emploi !

 

GoodyearNous publions ci-dessous un article des camarades de la CGT Goodyear, qui part de l'expérience de la SODIMATEX pour déboucher sur leur lutte à eux, depuis trois ans.

La lutte pour l'emploi, et rien d'autre, avec toutes les difficultés, tous les bâtons dans les roues, toutes les incertitudes et confusions, mais aussi tous les succès. Comme ils le disent, trois ans de lutte, s'ils avaient lâché depuis le début, combien seraient au RSA aujourd'hui ? Alors qu'il y a eu ZERO licenciement !

Trois années de gagnées, dans la douleur certes, mais trois années pour chacun(e), pour les enfants, pour la vie "normale" d'un ouvrier exploité par la gigantesque machine à broyer qu'est le capitalisme.

Les camarades de Goodyear sont seuls, isolés, manquent de soutien, et ils tiennent. Ils nous redonnent l'espoir, ils montrant que la soumission et la résignation ne sont pas une obligation, mais le seul fruit des sirènes des médias et des syndicats complaisants [CGT incluse], voire jaunes...

Goodyear2007

 

La lutte contre le capital est une lutte âpre et à mort, une lutte entre deux camps, le capital et le travail. Entre deux classes, la bourgeoisie (patronat et ministères réunis) et le prolétariat.

Une lutte qui porte en elle la remise en cause de toute la société, qui porte en germe une "révolution", un bouleversement radical de toute l'économie, de toute la politique et de toutes les relations sociales qui en découlent. Quand les camarades de Goodyear refusent initialement les 4x8, c'est le refus d'une logique économique de compétitivité appuyée au départ par le refus de la destruction de la vie personnelle que cela entraîne...


La question des Goodyear, c'est la même que celle des Philips : comment gagner une victoire partielle dans une société qui nous est "totalement" hostile, c'est surtout comment préparer un futur où nous n'aurons plus à nous poser ces questions, parce que ce sera NOUS, les ouvrières et les ouvriers, les prolétaires qui auront les rênes en main.

Et cela commence par l'organisation, par construire un parti POUR NOUS, un parti qui soit le nôtre et pas dévoyé vers les élections ou la cogestion du capitalisme - et même simplement la coordination des luttes !

 

Les camarades de Goodyear ont besoin de tout notre soutien !

Signons la pétition sur le site de Bellaciao ( ICI) !


 

LA SEULE LUTTE VALABLE CELLE POUR L’EMPLOI….


Dans l’Oise une entreprise vient encore de démontrer le peu de considération qu’elle a pour ses salariés, les SODIMATEX comme on les appelle ont été victimes comme les CONTI et bien d’autres !!!!

En effet, le patron de SODIMATEX vient d’obtenir ce qu’il voulait, un plan social au rabais, encore des emplois qui disparaissent et qui s’ajoutent à la longue liste du génocide de salariés qui subissent de plein fouet la stratégie financière de grands groupes !!!

Les SODIMATEX ont 10.000 €uros de prime extra légale, un congé de reclassement de 9 mois maximum, voilà ce que le patron a réussi à faire, donner le minimum du minimum !!!!

Alors même que l’état a versé 55.000.000 d’ €uros au groupe TREVES auquel appartient l’usine SODIMATEX de CREPY en Valois, 55.000.000 €uros d’argent public pour permettre à se groupe de se tirer et l’état ne réclame pas cette somme monstre à ce groupe qui délocalise et investi à l’étranger grâce aux subventions françaises et le fric des contribuables !!!

Les CONTIS, les SODIMATEX, cela doit faire réfléchir le monde du travail, la priorité des patrons est de fermer les boites et peu importe les sommes engagées c’est toujours l’état français qui au final met le plus, pour les CONTI plus de 250.000.000 €uros et pour les SODIMATEX l’état verse au moins autant que l’employeur, c’est une honte !!!

La seule lutte qui bloque les patrons et qui les dérangent au plus haut point et c’est celle pour l’emploi, combien vont retrouver un emploi et sur ceux qui vont retrouver combien auront la même rémunération, les mêmes droits et avantages ????

66 gars de CONTI ont retrouvé un job sur 1120 mis à la porte soit 5%, combien de SODIMATEX retrouveront un emploi dans un bassin totalement sinistré ????

Chez Goodyear nous luttons encore et toujours pour sauver nos emplois, nous sommes bientôt fin avril 2010 et personne n’a perdu son job et nous avons chaque mois notre rémunération, peut il y avoir meilleur combat ????

Il y a ceux qui voudraient partir, nous le comprenons mais nous le réaffirmons nous ne permettrons jamais à Goodyear de licencier 817 personnes pour contenter une catégorie, si nous pouvons discuter uniquement des salariés seniors nous le ferons sans aucune hésitation, mais cela ne doit pas être au détriment de ceux qui ont encore de longues années à travailler et à cotiser !!!

N’oublions pas que sans notre action depuis Mars 2007 il y aurait eu 800 postes de supprimés et derrière autant de vies de familles broyées et énormément de gars au RSA, peu importe les mesures d’accompagnement il y aura de très nombreux mecs qui ne se relèveront jamais, notre seul repère reste notre emploi, dans la société actuelle un mec sans job est une « merde », sans droit de vivre, de se soigner et voir pour certains de se loger !!!!

Bien sur certains diront il y a la formation, mais combien de mecs Hyper formés sont au chômage ????

Les mecs de CONTI souffrent aussi car peu d’employeurs veulent embaucher des CONTI et cela serait pire pour les Goodyear, c’est une certitude !!!


Alors, il y a ceux qui jouent à fond la carte de la démagogie, qui écrivent il faut négocier avec 100.000 €uros et il y a la réalité, si un jour nous pouvons négocier pour les seniors la direction devra répondre aux questions sur la prise en charge des cotisations entre le moment du départ et la validation de la retraite pleine et entière et pour le moment la Direction a dit clairement qu’elle ne négocierait que sur un paquet global comprenant 817 suppressions de postes, et pour votre CGT là aussi c’est clair, c’est NIET !!!!

Il faut regarder autour de nous pour vite comprendre que des luttes il y en a beaucoup, mais très peu pour la sauvegarde des emplois et les médias s’emparent des dossiers des luttes pour les primes et rien sur les luttes pour l’emploi, c’est normal et cela fait partie de la stratégie du gouvernement, car il faut laisser croire que la seule lutte en France qui est encore valable est celle pour obtenir des indemnités, notre lutte est presque inexistante dans les médias car elle gène, il ne faudrait surtout pas donner des idées à d’autres, OUI notre lutte gène et pas que les patrons, le MEDEF, le gouvernement et certains qui aujourd’hui se rendent bien compte que les chèques ne règlent pas tout bien au contraire !!!

Nous allons continuer à lutter pour nos emplois, en évitant les obstacles et TOUS ENSEMBLE obtenons le droit à la dignité, le droit vivre et de se soigner, bref, maintenons nos emplois encore longtemps !!!!

VOTRE SYNDICAT, VOS ELUS CGTgoodyear-plan-social

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Emploi
commenter cet article

commentaires