Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 05:57

Samedi 11 septembre 2010

Continental Toulouse : la direction veut nous rejouer le coup de la GM...

 

ContinentalToulouse.jpgComme leurs collègues de Clairoix, les ouvriers de Continental Automotive de Toulouse subissent plans de restructurations, les uns après les autres. Et puisque les patrons sont des petits malins (enfin, ils croient...) ils veulent faire payer la crise aux ouvriers, serrer encore plus les boulons, et finalement réduire les salaires.

A General Motors Strasbourg, la direction a fait passer par référendum une réduction de 10% des salaires sur l'année, provoquant la réaction que l'on connaît. A Toulouse, la direction de Continental veut tenter le même coup.

Mais ça risque de ne pas marcher aussi bien ! Le 7, les camarades de Continental étaient près de 200 en manifestation, avec leurs collègues de Foix et Boussens, et le Lundi 13, ils organisent un grand rassemblement de protestation devant l'usine pour protester contre les manoeuvres de la direction, avec la participation de délégations d'Allemagne, d'Espagne et de Clairoix...

 

Voilà le tract d'appel, on appréciera la contre-démonstration économique et l'explication météorologique de la crise...

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Emploi
commenter cet article

commentaires

FSE 11/09/2010 17:56


Soutien aux ouvriers de Continental Automotive de Toulouse.

Comme les travailleur-euse-s de Continental Clairoix, les ouvrier-e-s de Continental Automotive Toulouse subissent les plans de restructuration les uns après les autres. On assiste une fois de plus
à ce que le patronat nomme une « réduction de la masse salariale », autrement dit, une réduction des salaires et une destruction des conditions de travail.

C'est ce qui s'est passé à Continental Clairoix : les ouvrier-e-s avaient accepté de revenir aux 40h... avec la promesse de la survie de l'usine. On sait ce qu'il en a été, ces promesses n'ont
jamais été tenues, et les camarades de Continental Clairoix ont mené une lutte exemplaire.

Comme à General Motors Strasbourg, où la direction a fait passer par référendum une réduction de 10% des salaires sur l'année. 30% des travailleur-euse-s ainsi que la section CGT ont réfusé ce
chantage, résistant aux pressions de la direction pour signer ces accords.

Partout dans le monde, ce sont nos camarades travailleurs et travailleuses qui subissent de plein fouet les attaques de la bourgeoisie, prête à leur faire payer la crise capitaliste.

Nous, étudiant-e-s et syndicalistes de classe à la Fédération Syndicale Etudiante, défendant l'unité
étudiant-e-s/travailleur-euse-s, seront présent-e-s lundi à 13h30 sur le site Toulousain de Continental pour soutenir nos camarades ouvrier-e-s.

Cette assemblée du personnel à 13h30 sera suivie d'une rencontre avec des délégations de salarié-e-s de Continental d'Allemagne, d'Espagne, et de Clairoix. Nous apportons tout notre soutien à cette
initiative et à cette rencontre internationale entre les travailleur-euse-s.

Le mouvement ouvrier n'a pas de frontière, ce n'est qu'en unissant nos forces que l'on pourra mettre à mal la dictature des patrons et de leurs laquais.


Rassemblement demain 13 septembre à 13h30

La solidarité ouvrière n'a pas de frontière !

Solidarité Etudiant-e-s Travailleu-euse-s !