Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 12:14

Mercredi 2 octobre 2013

Condamnation des syndicats et d'abord de la CGT au CER SNCF de Lyon

 

Le 26 septembre,la Cour d'Appel de Lyon a confirmé la condamnation des syndicats pour "Recel de bien avec abus de confiance", '"faux et usage de faux" dans le détournement des fonds du compte de fonctionnement du CE au profit des organisations syndicales.

 

La CGT, qui dirige par ailleurs le CER est particulièrement ciblée : "Le tribunal relève encore la responsabilité particulière de la CGT, dont il est clair qu'elle a mis en place le système, et pour une bonne part l'a imposé aux autres organisations, étant dit que s'en serait-il trouvé une de vertueuse, rien de délictueux n'eut été possible"...

Par ailleurs, 167 bouteilles de  pastis, 90 de whisky sur l'année 2003 (page 11) c'est une honte... au moins pour d'autres syndicats les sommes détournées correspondaient vraiment à une activité syndicale, à moins que... "sauf à considérer que le CER doit approvisionner en whisky les adhérents de la CGT " (p24) - le tribunal se permet même de l'humour grinçant... ?

Nous n'avons pas de quoi être fiers de certains de nos camarades qui se disent syndicalistes...

 

Nous publions le compte rendu intégral du jugement ci-dessous, il est particulièrement édifiant, et il faut que tous les syndicalistes honnêtes prennent le temps de le lire jusqu'au bout... C'est honteux, la marque de la corruption qui gangrène certains secteurs de notre organisation, en particulier dans la gestion des oeuvres sociales.

 

Notre blog a toujours combattu ces dérives, et nous continuerons à clamer haut et fort qu'il faut faire le ménage dans nos rangs, nettoyer nos écuries de tout le fumier qui s'y est accumulé, et que si nous le le faisons pas, d'autres s'en chargeront à notre place en détruisant le syndicat.

Depuis l'origine, nous dénonçons la corruption, et nous invitons nos lecteurs à se reporter à un autre article de ce blog :

 

"La CGT et la gestion des Comités d'Entreprise"

 

qui fait la synthèse de cette critique et renvoie aux diverses "affaires" qui secouent épisodiquement notre syndicat. Par ailleurs, cet article renvoie à d'autres, antérieurs, sur cette même affaire du CER SNCF de Lyon aujourd'hui jugée...

 

 

2402_001-1.jpg

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les sujets qui fâchent
commenter cet article

commentaires

quidam un peu engagé 06/10/2013 14:45

Boff ... Il n'y a pas mort d'homme.
Ce jugement ne répond en rien aux parties civiles qui sont néanmoins déboutées.
Un CE n'est pas un couvent.
Les frais de fonctionnement sont encadrés dans leur volume, c'est le garde fou. A force de vouloir la perfection de gestion, la justice va assécher le militantisme qui a besoin de sa part de
convivialité.
Le message de "cheminot de Lyon" est plus inquiétant.
Au fait, comment se passe l'action sociale dans l'administration judiciaire? avec les mêmes syndicats ? ce doit être exemplaire !!

Eugène 06/10/2013 18:16



Et bienn voilà, enfin quelqu'un qui justifie ouvertement les détournements et la corruption ! Ca nous manquait. Il signe "quidam engagé" : intéressant; engagé où et pourquoi ? Il gère un CE ?


 


Nota : les parties civiles sont déboutées de leurs demandes propres, mais non seulement leur action est reconnue légitime par le tribunal mais elles obtiennent la condamnation des syndicats, ce
qui est quand même le principal, non ?



cheminot de lyon 03/10/2013 16:14

C'est une honte. Ils sont, de plus, responsables de la disparition de la moitié du personnel en 10 ans, car ces "syndicalistes" (?) sont aussi des patrons et ce sont peut être les pires. Plusieurs
licenciements , de nombreuses actions perdues aux prud'hommes et une action gagnée pour harcèlement par une employée, encore 2 actions aux prud'hommes à venir. le 15 novembre et le 7 février.
Vive cette équipe !!!!

Rouge de colère 03/10/2013 12:15

Cette condamnation est le symbole des dérives qui se multiplient dans les comités d'entreprise !

L'Appareil et les apparatchiks de la CGT trahissent l'essence même du syndicalisme, confortés dans un sentiment de toute puissance découlant de leurs compromissions négociées avec tous les
Pouvoirs, au détriment de l'intérêt des salariés.

Cette impunité, ils en profitent également, dans leur gestion des personnels dans ces CE. Pour protéger leurs turpitudes, il n'hésitent jamais à harceler les salariés qui dénoncent leurs pratiques
honteuses.

Cela a été le cas au CER de Lyon où les salariés qui ont permis que la vérité éclate, ont été harcelés, laminés mais c'est aussi le cas dans de nombreuses structures similaires à la SNCF ou
ailleurs...

Malgré les condamnations qui se multiplient, ils continuent ces pratiques... Tant que les auteurs ne seront pas condamnés personnellement et solidairement avec leur organisation syndicale, cela
continuera malheureusement puisque seul le fric semble les intéresser...