Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 13:56

Vendredi 22 octobre 2010

Appel aux lycéens et aux enseignants

 

Ca y est, les vacances scolaires sont là, et le gouvernement s'en félicite, imaginant par là que le mouvement va s'essoufler.

Mais il se trompe lourdement. Car désormais tous ces camarades, du moins les plus déterminés d'entre eux, sont disponibles à 100% pour renforcer les blocages et la grève. Nous l'avons déjà dit, l'heure n'est plus avant tout aux manifestations, mais au blocage du capital et de ses points sensibles, l'énergie et les transports.

Hier et ce matin, Chérèque a été clair dans la trahison : "respecter les biens et les personnes", texte de l'Intersyndicale que notre confédération a aussi honteusement accepté de signer !

 

Non, nous ne respectons pas les biens du capital, non nous ne sommes pas du même camp ! Les travailleurs nous soutiennent massivement, jusque dans les blocages gênants, alors, à l'offensive et tant pis pour les ramollis et conciliateurs (largement présents dans nos structures, quoique discrets - mais efficaces dans le sabotage).

 

Nous appelons tous les lycéens, tous les enseignants, à rejoindre les piquets, sur les dépôts, les raffineries, les ports, pour participer aux blocages sous la direction des ouvriers et travailleurs des secteurs considérés.

Le temps n'est pas à prendre des vacances, mais à renforcer le blocage du pays. A Lorient, Marseille, Toulouse, au Havre, à Amiens, Besançon, Brest et partout, les blocages se renforcent.

 

Pendant dix jours, voilà des troupes fraîches pour relever des camarades fatigués, pour tenir des piquets de nuit, pour résister aux évacuations.

Lycéens, enseignants,

Tous sur les piquets de blocage !

Maintenant, il faut y aller, partout !

 

Tous les articles sur les retraites, ICI

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Retraites
commenter cet article

commentaires

Pascal 24/10/2010 23:59


Cher(e)s camarades,

Etant de Besançon, j'ai vu avec surprise que ma ville était citée parmi les endroits où il y a des blocages. Malheureusement, il n'y a pas encore eu de blocages dans notre ville ma connaissance (si
ce n'est une occupation des voies ferrées à la gare). Par contre dans la région, les éboueurs et autres agents de la communauté urbaine de Belfort en ont organisé plusieurs avec d'autres camarades
grévistes, et aussi un blocage d'un centre ERDF à Montbéliard.


Luc 22/10/2010 15:39


Très exact, nous ne serons respectés que si nous sommes craints! Fini les défilés merguez et les jours de grève dispersés qui coûtent cher aux salariés et ne servent à rien. Les organisations
centrales épuisent les salariés pour l'intérêt du gouvernement et du medef. Il faut une grève générale que les "dirigeants" ne pourront supporter longtemps. Une seule solution: tous les moyens sont
bons !