Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 18:56

Jeudi 10 novembre 2011

Amiante dans le RER : la CGT dénonce

 

Depuis un mois, il y a un problème (un de  plus !) sur le RER B en région parisienne.

Voilà qu'outre les pannes, la surcharge insupportable des rames, les incidents à répétition, voilà encore une fois ces "grèves", qui soi-disant "prennent en otage" les passagers.

Les médias s'en donnent à nouveau à coeur joie, contre ces "salauds de grévistes" qui ne se préoccupent pas une seconde des pauvres travailleurs dans la galère faute de transports.

 

La vérité est plus sordide.

On trouvera ci-dessous le tract diffusé en ce moment sur les quais  par les cheminots et agents RATP qui remet les pendules à l'heure. Lors d'une rénovation générale des rames, on a trouvé de l'amiante, d'origine inconnue (pour l'instant). Au lieu de désamianter selon les règles, la direction du RER a juste retiré les rames de la circulation (16 rames !) avec les conséquences aggravées que l'on subit, et en plus a arrêté la rénovation.

Conséquences :

  • Les difficultés de transport s'aggravent, avec 16 rames de moins en circulation;
  • La société sous-traitante de rénovation n'a plus de travail et est au bord de la faillite;
  • On ne sait toujours pas d'où vient l'amiante, et donc la nature éventuelle des expositions subies, par le personnel de conduite ou de maintenance, ou encore par les passagers.

Amiante... Soit disant le problème est réglé depuis 1996.

Enfin, réglé, histoire de dire, juste 100 000 morts à venir, pour reprendre le titre d'un très bon livre que nous recommandions déjà il y a quelques années (ICI).

Réglé, mais les seuils d'exposition tolérés vont d'être divisés par dix, même le gouvernement Sarkozy/Fillon est obligé de valider cette baisse, compte tenu des risques à l'exposition.

 

Alors, les conducteurs et agents du RER font grève.

Pour leur peau, c'est clair, et c'est plus que légitime. Peut-être aussi pour celle des passagers...

Arrêtons un peu le délire ! Et défendons le droit à la santé, défendons le combat de tous les camarades engagés (à l'ANDEVA ou ailleurs) pour faire reconnaître les morts et maladies professionnelles de ce poison diffusé en toute connaissance de cause pendant des décennies par les terroristes capitalistes !

 

Tous les articles de ce blog sur l'amiante, ICI

 


RERAmiante.jpg

Partager cet article

commentaires