Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 18:22
Vendredi 4 septembre 2009
Solidarité avec les Conti et Xavier Mathieu !

La condamnation des Conti est un symbole : "On veut faire fermer la gueule à la classe ouvrière", a commenté Xavier Mathieu, et c'est bien de cela qu'il s'agit (voir la vidéo). Cela dit, il a de beaux restes notre camarade...


Alors que le conflit est terminée, l'usine fermée, on aurait pu s'attendre à un verdict clément... il n'en a rien été, justement pour le symbole, car les restructurations se poursuivent partout, les licenciements vont se compter par dizaines de milliers, et il faut éviter de répander tout ce qui pourrait donner de mauvaises idées à la classe ouvrière, tout ce qui pourrait lui rappeler les luttes des années 70, ou les exemples des camarades coréens ou chinois...

Alors que la confédération était restée plus que discrète lors du conflit, alors que l'UD de l'Oise et la FNIC n'avaient pas hésité à se fendre d'un communiqué pour dénoncer les déclarations de Xavier Mathieu, ces trois structures se sont empressées de publier un communiqué dénonçant la condamnation. Encore heureux ! Et juste pas un peu hypocrite, quelque fois ???
"La Cgt réaffirme son soutien aux salariés de Continental et à tous ceux qui luttent pour le maintien et le développement de leur emploi.
Elle entend construire avec eux un rapport de force permettant enfin d’obtenir pour leurs représentant des droits d’interventions sur les choix stratégiques des entreprises."

Ah bon, on avait eu peur, des fois qu'elle aurait entendu construire dans la lutte tous ensemble un rapport de forces pour empêcher les licenciements !!! La lutte de classe des ouvriers, NON, les pouvoirs pour les experts et bureaucrates, OUI !

[Mise à jour 9 septembre] Nous rajoutons la fameuse vidéo où l'on voit Xavier Mathieu "se faire" Frédéric Lefèbvre, porte-parole de l'UMP... un must, un régal ! Alors, là, pour le coup, en grand format !


A côté, la condamnation a provoqué une grande émotion parmi les travailleurs, les secteurs en lutte, et tous les syndicalistes combatifs. On parle de plus en plus de "criminalisation" de l'action syndicale, et on a bien raison : il faut fermer la gueule de la classe ouvrière.
Mais la solidarité est forte. Nous publions ci-dessous plusieurs messages de soutien, ceux de Philips Dreux, de Goodyear Amiens et du LKP. Tous les camarades, tous les syndicats doivent en débattre et soutenir les Conti ! On peut envoyer les messages à


Enfin, l'affiche ci-dessous est disponible en format autocollants, il suffit de cliquer dessus pour l'obtenir !


Le Syndicat CGT EGP PHILIPS DREUX réclame le retrait judiciaire de nos camarades militants de notre camarade Xavier Mathieu. Le Syndicat CGT EGP DREUX condamne la criminalisation de l’action syndicale. Luttons ensemble, contre l’oppression et la répression capitaliste.

En donnant raison hier, aux patrons voyous, libre de détruire des familles entières en toute impunité, la justice a purement et simplement pris une décision politique. En effet il vaut mieux préserver les profits des actionnaires qui continueront de s'enrichir de l'exploitation humaine et des licenciements.

La lutte des CONTI était légitime, en s'opposant au patronat, dans ce paysage de casse sociale, les travailleurs de Continental réclamaient le droit de préserver leur emploi, contre une décision de destruction industrielles du site.

S'attaquer à un travailleur ou une travailleuse (ou six CONTI ), c'est s'attaquer à tous les travailleurs.

Le Syndicat CGT PHILIPS EGP DREUX réitère son soutien et sa solidarité et aux camarades de Continental.
Bravo et encore merci de l'exemple à suivre. Nous sommes tous des "CONTI"

L'équipe CGT PHILIPS EGP DREUX (Blog ICI)


Nous apprenons ce jour que sur les 7 CONTIS qui ont comparu pour soit disant saccage de sous préfecture, 6 sont condamnés pour des peines allants de 3 à 5 mois de prison avec sursis et risquent une très forte amande en civil !!

La CGT Goodyear soutient plus que jamais les camarades de CONTIS, nous avons eu notre camarade Xavier pour lui indiquer tout notre soutient face à cette nouvelle épreuve infligée par un tribunal qui sanctionne avant tout la lutte des salariés en colère qui face à une injustice totale ont légitimement exprimé leur colère !!!

La CGT Goodyear en appel à la Direction de la CGT pour que celle-ci condamne aussi ce jugement plus symbolique qu’autre chose, qui en réalité est un nouveau coup porté au monde du travail et ceux qui luttent !!!

Ou est la Direction CGT quand des gars se battent comme des lions pour éviter la fermeture de leur usine face à des patrons sans âmes et sans respect ??
link
La CGT Goodyear demande le retrait immédiat des sanctions injustifiées, par contre ceux qui ferment les boites qui sont des voyous à cols blancs ont le droit de tout et sont impunis, c’est une honte !!!

Le site de CONTINENTAL à CLAIROIX avait de l’avenir, l’outil de travail ne justifiait aucune fermeture, se sont des actionnaires qui ont pris la décision de fermeture sans état d’âme et aujourd’hui il faudrait que des salariés payent lourdement l’addition, le gouvernement aurait du intervenir pour interdire la fermeture de ce site ultra moderne !!

La CGT Goodyear qui a contacté ce jour les CONTI via Xavier, est heureuse de savoir qu’ils seront à nos cotés le 17 septembre à la bourse à Paris, le monde du travail doit prendre des initiatives et les Dirigeants CGT doivent répondre à nos multiples demandes d’action globale et illimitée !!!

Les patrons voyous sont impunis et ceux qui luttent pour leur boulot et leurs vies de familles sont punis, c’est purement scandaleux, la CGT Goodyear le redit nous apportons tout notre soutient aux 7 CONTIS mais aussi à tous ceux qui souffrent de ces encu…s de patrons qui passent leur temps à les massacrer !!!

LE BUREAU CGT GOODYEAR


COMMUNIQUE du LKP - Pointe-à-Pitre, le 01 Septembre 2009

En réponse à la répression qui frappe les Travailleurs de Continental

LYANNAJ KONT PWOFITASYON (LKP) apporte son total soutien aux Travailleurs de Continental qui luttent pour la sauvegarde de leur outil de travail.

LKP
  • Condamne sans réserve toutes les tentatives de diabolisation et de criminalisation de l’action syndicale orchestrées par l’Etat Français à la solde du grand capital ;
  • Exhorte les Travailleurs à poursuivre les luttes jusqu’à la satisfaction totale de leurs justes et légitimes revendications ;
  • Non à la répression !
  • Vive l’unité et la solidarité des Travailleurs !
Le porte parole du LKP - E. DOMOTA

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Répression
commenter cet article

commentaires

toto 31/01/2011 17:17


Comme indiqué dans la presse financière de ce lundi 31 janvier 2011 (l'Agefi), "l'Equipementier automobile allemand a entamé les discussions pour le refinancement de 5.3Mds€".
Continental profite que son "profil opérationnel est en amélioration, avec notamment des ventes en hausse de 27 l'an passé"
Or il est désolant de voir que parmis les Banques "de la partie" il y a certes Deutsch Bank mais aussi Crédit Agricole et BNP Paribas.

Alors les CONTIS, ne faudrait il pas faire un peu de pression


CGT CG59 11/09/2009 16:55

Communiqué du Bureau de la CGT 59

"Le Bureau du syndicat CGT du Personnel du Département du Nord (CGT CG59) réuni ce mardi 8 septembre 2009, a décidé à l'unanimité d'apporter son soutien inconditionnel au syndicat CGT de Continental et à son leader Xavier Mathieu.
Le Bureau dénonce la condamnation méprisable dont les 5 "Conti" sont les victimes comme la manifestation patente d'une justice de classe".

FSE 10/09/2009 10:46

Soutien inconditionnel à la CGT Continental Clairoix
et à son secrétaire général, Xavier Mathieu



Lundi 17 août, Xavier Mathieu (secrétaire général de la CGT Continental clairoix) a déclaré sur France Info : « La CGT, on les a pas vus. Les Thibault et compagnie, c’est juste bon qu’à frayer avec le gouvernement, à calmer les bases. Ils servent juste qu’à ça, toute cette racaille ». Cette déclaration est le reflet de la colère de nombreux militants ouvriers qui se battent, depuis plusieurs mois, avec détermination contre les licenciements sans aucun soutien des centrales syndicales.

La stratégie des centrales syndicales est clairement de collaborer avec le gouvernement alors qu'il faudrait au contraire les affronter ! Que cela soit pour les sans papiers, pour la défense de l'éducation ou encore la lutte contre les licenciements.

La Fédération Syndicale Étudiante tient a apporter son soutien inconditionnel à la CGT Continental Clairoix et particulièrement à Xavier Mathieu. La FSE, défendant l'unité étudiants/travailleurs, continuera le travail interprofessionnel notamment avec les structures de base de la CGT mais sans aucune complaisance avec leurs dirigeants nationaux qui ont définitivement choisi le camps de la collaboration de classe.

Face à la collaboration, l'unité de classe est notre force !

Bruno Sinagoga 09/09/2009 18:19

Communiqué du CGT-E Dalkia
Solidarité de classe avec les militants et travailleurs « les Conti »

Chers Camarades,

Le Collectif Général des Travailleurs de l’énergie Dalkia CGT-E connait bien la criminalisation de l’activité syndicale. Depuis notre création en novembre 2004 par l’écrasante majorité des militants CGT exclus par les directions des FD Construction et Energie soutenues par la Confédé de Thibault, nous ne cessons de payer le tribut de la trahison de classe, assigné que nous sommes devant les divers Tribunaux de France.
Ainsi nous en sommes en 4 ans à plus de 40 procédures ou la FD construction et les syndicats CGT dalkia, dont tous ont voué allégeance au patron et à la confédération, s’associent (le terme est repris régulièrement devant les juges – les camarades de l’ul Douai et les métallos du nord peuvent en témoigner - ) au patron dalkia (groupe véolia environement).
La trahison va jusqu’à son paroxysme quand FD CGT Construction et syndicats CGT Dalkia demandent 160 000 euros de condamnation personnelles contre 3 militants animateurs du syndicat….plus que le patron qui lui ne réclame pas de condamnation personnelle, un comble !

Alors chers Camarades, comment pourrions nous ne pas être inconditionnellement solidaires de nos frères de classe et de combat, qu’ils soient conti, philips, new fabris, goodyear, molex, ford, ul douai, metallos du nord, forclum, et tant d’autres.

Oui nous apportons notre soutien politique, et militant, notre solidarité de classe, et mettons au service de nos camarades, nos forces encore intactes malgré l’hallali dicté par l’aristocratie ouvrière et syndicale, les traitres à la classe ouvrière, les supplétifs du patron courroie de transmission de la bourgeoisie.

Les conti ne sont pas morts, ni les new fabris, ni les philips ni les dalkia, bien au contraire, ils viennent d’infliger aux ennemis de classe, une cuisante défaite.
C’est celle des idées, celle des valeurs solidaires et fraternelles, celle qui rapproche toute une classe dans un même combat, celui de l’abolition de l’exploitation de l’homme par l’homme.

Avec nos salutations militantes et de classe,

Pour le CGT-E - Bruno SINAGOGA - Secrétaire Général

Radoslav Pavlovic 06/09/2009 11:26

Voyous et patriotes

On le sait et on le dit depuis deux siècles : la justice de la république est lente et indulgente pour les uns, sévère et expéditive pour les autres. Bref, justice de classe. Pourtant, on est toujours stupéfait. Deux nouvelles d’agences de presse, récentes et quasi simultanées, nous coupent le souffle.

Le tribunal correctionnel de Compiègne, d’une part, confirme la condamnation de Xavier Mathieu et ses cinq camarades de Continental de 3 à 5 mois de prison avec sursis, pour les dégradations à la préfecture de l’Oise, estimés à 50 000€, comme on condamne habituellement des voyous. Les accusés ont reconnu les faits, en expliquant qu’ils se sont battus pour l’emploi et la vie, et qu’un coup de colère provoqué par le reniement de l’Etat, partenaire dans les négociations tripartites, les a amenés à commettre ce dégât matériel. Le tribunal, obéissant aux besoins politiques du gouvernement, n’a rien voulu entendre. Les indemnités de 50 000 €, péniblement arrachés à un patron allemand, iront en partie renflouer les caisses du trésor public français, qui en a grandement besoin.

D’autre part, le ministre du budget annonce qu’il est en possession d’une liste dûment établie et vérifiée de 3000 contribuables français détenteurs de 3 milliards d’euros sur les comptes secrets en Suisse. Il a filé le document à la Commission de Finances de l’Assemblée nationale (UMP et PS), qui confirme le bien fondé de la liste et précise : il s’agit principalement des contribuables soumis à l’Impôt sur la Fortune, dont « les noms (sont) identifiés, des adresses, des numéros de compte et des montants bien définis », et que les plus gros atteignent « plusieurs dizaines de millions d’euros ». Le ministre français, tentant timidement d’emboiter le pas au Fisc allemand,- qui reconnait ouvertement avoir payé 4 millions € une liste confidentielle des fraudeurs allemands dans les banques de Lichtenstein, ce qui lui a permis de récupérer des centaines de millions d’euros pour les œuvres sociales, - avertit les fraudeurs français et leur offre de s’arranger jusqu’à la fin de l’année. En d’autres termes, marchander une somme à payer au Fisc contre l’impunité et l’anonymat. Pas question de saisir la justice, comme dans le cas du matériel informatique cassé dans la préfecture. On attend gentiment que les fraudeurs se manifestent spontanément pendant six mois, alors que la manifestation spontanée de la colère ouvrière est punie sur le champ.

On ne croit pas ses yeux : plus de 20 mois de prison pour les ouvriers luttant pour la survie et ayant commis le dégât initialement estimé à 30.000€, certes avec sursis, mais avec casier judiciaire et mention publique de « violence » accrochés au cou, alors que de l’autre côté pas de poursuite judiciaire pour fraude fiscale avérée de « plusieurs dizaines de millions d’euros » (seulement pour les plus gros), proposition d’arrangement à l’amiable, en famille (celle de gauche comme celle de droite, s’entend, car il doit y avoir sur la liste secrète des noms de deux bords politiques), aucun casier judiciaire et l’anonymat total ! Comme on faisait toujours entre les « gens de biens » ! Secret bancaire ! Voilà le ciment de compréhension mutuelle profonde de la bourgeoisie républicaine, teintée de rose ou de bleu. On peut changer la Constitution en un week-end, mais on ne peut pas toucher à la Loi sur le secret bancaire, même lorsqu’il s’agit de fraude évidente. Et nos élus socialistes et communistes, si prolixes à nous parler de Jaurès qui, pauvre, n’a pas d’internet pour répondre, ont-ils encore quelques grammes d’envie ou quelques milligrammes de son courage pour exprimer la moindre indignation républicaine, sans parler socialiste? Ou bien le dérapage verbal d’un prolo, Xavier Mathieu, pèse plus lourd que le dérapage institutionnel de toute une république ? Elle est bien belle, bien secrète et bien généreuse cette République ! Elle enseigne toujours à nos enfants Liberté, Egalité et même Fraternité ! Mère pour le fraudeur bourgeois, « homme de bien », citoyen français et patriote suisse, marâtre pour l’ouvrier honnête, trimant pour la balance commerciale nationale, payant ses impôts à la République et… traité de voyou !

Radoslav PAVLOVIC - Nancy, le 5 septembre 2009

Tophe 06/09/2009 03:56

Bernard Thibault parlant de la condamnation des Conti et indirectement de Xavier Mathieu (à partir de la 7e minute de la vidéo)

http://www.dailymotion.com/search/cgt/video/xadmhk_question-du-jour-bernard-thibault-0_news