Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 05:40
Mardi 23 juin 2004
3 et 4 juillet : rencontre avec les ouvriers de Daimler (Allemagne) pour préparer le CITA

La rencontre internationale des travailleurs de l'automobile (CITA) qui va se tenir à Hanovre du 15 au 18 octobre se rapproche. Une fois l'été passé, nous rentrerons dans la phase finale d'organisation concrète du déplacement à Hanovre.

Dans le cadre de la préparation à cette rencontre internationale, une délégation de travailleurs de Daimler Benz d'Allemagne sera de visite à Paris le week-end des 3, 4 et 5 octobre avec deux temps forts :
- Vendredi 3 juillet sur le parking de PSA à Aulnay à la relève des équipes (14h)
- Samedi 4 juillet pour une rencontre et débats, à 15h à la Bourse du Travail de Saint-Denis (M° Porte de Paris)


Ci-dessous, extraits d'un tract d'annonce de ces rencontres, également en version imprimable ci-contre en intégral.

Avec les Contis et toutes les entreprises en lutte !

Plans anti-sociaux multiples et fermetures d’usines chez les sous-traitants ; chômage technique chez Renault et PSA. Faut-il s’attendre à des licenciements massifs dans le futur ? D’après les directions de l’automobile, dans 10 ans, seuls cinq ou six groupes survivront dans le monde. 
Les camarades de Continental, de Lear, de Caterpillar et d’autres boîtes, montrent l’exemple. Ils se sont unis avec leurs camarades en Allemagne, en Espagne, en Belgique. C’est le même combat contre les mêmes patrons et il faut s’unir pour être plus forts : lutter durement, au niveau international et de façon offensive, pour maintenir nos postes contre la fermeture des usines !

PSA, le donneur d’ordre chez LEAR, a commandé des sièges en Espagne, quand l’usine de Lagny s’est mise en grève. Avec enthousiasme, les grévistes de LEAR en France ont appris que l’usine espagnole, menacée elle aussi d’un plan social, s’était également mise en grève.  Ainsi, les voitures de PSA Aulnay, sans siège, sont invendables et la pression sur PSA monte. Malgré l’intervention policière de l’Etat, la lutte et la solidarité ont continué !

La direction de Continental a tous les droits pour fermer l’usine, jeter à la rue les travailleurs. Ainsi on massacre la vie des familles et l’avenir des enfants,…Par contre, quand les travailleurs résistent contre les licenciements, ce sont eux qui sont criminels. Les libertés démocratiques, pour qui existent-elles ??
Dans le privé comme dans le public, on licencie. Salaires de misère et surcharge de travail pour les uns, chômage pour les autres. Patrons et Etat sont à accuser ! Ce sont eux qui brisent les vies, les familles et l’avenir de la jeunesse surtout ! La majorité des ménages, ne vit-elle pas déjà avec des crédits – à cause de la vie trop chère et malgré notre dur travail ? Les différentes aides sociales, n’ont-elles pas disparu ces derniers temps ?



Camarade, tu es invité !
Vendredi, 3 juillet
à 14 h sur le parking PSA Aulnay :
 Des travailleurs de Daimler/Allemagne, participant au CITA
Samedi, 4 juillet
Rencontre avec les ouvriers de Daimler/Allemagne
15 heures, Bourse du Travail de Saint Denis (93)
9 rue Génin. Métro Porte de Paris.

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans International
commenter cet article

commentaires