Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 08:49
Vendredi 8 mai 2009
Ouverture d'un forum "Où va la CGT ?"

Un blog n'est pas un forum, c'est à dire en particulier pas le lieu d'un débat entre lecteurs, sur des sujets qui débordent largement le champ d'intervention du blog, qui est, rappelons-le, la construction d'un courant syndical de classe dans la CGT. Les commentaires servent à transmettre des informations, des contre-informations, contester ou approuver un article, pas plus.

Or depuis quelques mois, la tendance existe à déraper, à ce que certains se lancent dans des polémiques qui n'intéressent qu'eux, voire qui rebutent la plupart des lecteurs qui ne sont pas au fait des subtilités du mouvement militant. Néanmoins, nous le disons depuis l'origine, l'heure est au débat, quoiqu'il en coûte. Après avoir hésité sur le verrouillage des commentaires, sur le bannissement de certains spécialistes pollueurs, nous avons choisi une autre voie.

Un forum a donc été ouvert, associé à ce blog, à l'adresse http://ouvalacgt.forumactif.com. Et nous invitons tous les lecteurs intéressés à s'y retrouver pour poursuivre les débats ensemble.
Quel sera le lien entre le blog et le forum ?
- Les commentaires resteront ouverts sur le blog, mais plus strictement contrôlés pour rester dans le cadre défini plus haut. Les commentaires qui sortent du champ seront supprimés sans avertissement et sans explications.
- Pour tout article qui suscitera un débat un peu plus vaste, un sujet parallèle sera ouvert sur le forum, où chacun pourra s'exprimer comme il l'entend, et le lien sera techniquement fait sur le blog.
- Certains sujets incertains seront en premier lieu abordés sur le forum, pour voir l'avis des lecteurs et éventuellement cerner le sens à donner à un futur article sur le blog. C'est développer quelque part le caractère collectif de l'élaboration du blog.
- L'inscription sur le forum est ouverte, et pour l'instant non modérée. Néanmoins, le contrôle d'un administrateur sur un forum est total, et donc les éventuels dérapages seront traités à ce niveau. Car nous voulons maintenir le forum dans le cadre du blog, même pas mal élargi,

Il s'agit d'une expérience nouvelle, et nous en ferons le bilan, pour en mesurer l'intérêt. S'il apparaît que le forum dérape, ou stagne, ou devient un lieu de querelles intestines, on verra à ce moment quelles mesures prendre...

Dans l'immédiat, le débat se poursuit !

Partager cet article

commentaires

gilbert 01/06/2016 14:11

il faut tout casser et prendre le pouvoir car y'en a marre des patrons
nationaliser toutes les entreprises et donner un CDI à 18OO€ nets pour tout le monde
à bas le libéralisme vive le communisme
ah j'oubliais pendons tous les patrons mais avant brulons leeur les pieds pourqu'ils nous disent ou ils ont planqué le pognon!

martinet 01/06/2016 11:27

ET les pneus brûlés, c'est très écolo, très citoyen, très intelligent... bravo pour les poumons des petits cégétistes ( combien en pourcentage ?) et des autres !

Gwenc'hlan 19/04/2016 09:18

La CGT va dans le mur et c'est une excellente nouvelle ! On n'a plus besoin d'un syndicat systématiquement contestataire au XXIe siècle.La CGT est hasbeen.

Drodi 19/04/2016 09:54

Slt, je me réjouis aussi que la CGT aille dans le mur mais pas pour les mêmes raisons que toi.
La CGT au plus haut niveau est un ramassis de traitres et c'est un juste retour de bâton qu'elle se prenne une veste.
Pour autant, que la CFDT la remplace ce n'est pas une bonne nouvelle pour les salariés.
En fait, il faut que la base de toutes ces officines se rassemblent un peu comme se rassemblent les citoyens place de la république et qu'ensemble on décide de ce qui est bon pour nous en nous affranchissant de tout ces intermédiaires corrompus.

sandrine 03/09/2012 19:18

La cgt commence à nous emmerder . Avec leur mesure sur les heures sup mon mari en fait et heureusement car étant malade je ne peux assumer un travail toutefois il en fait en période de remplacement
et ponctuellement de la un mail du boss car la cgt lui colle au cul pour qu'il embauche mais ce n'est pas avec des heures ponctuelles que l'on créer un emploi. Réflechissez un peu avec vos mesure
actuellement pour l'emploi c'est mort et avec le gouvernement que l'on à ce n'est pas prét de s'arrange. Alors foutez nous un peu la paix avec vos heures supp sans cela bouclé la fin du mois avec 2
enfant serait impossible Merci

mathieu 08/12/2009 11:34


Blog, forum... je ne vois pas où est la différence ? Que voulez vous dire, que ce qui ne peut être dit sur le Blog trouverait sa place dans le forum ? Mais alors, à quoi sert ce doublon ?
La Liberté d'Expression ne peut pas être tronçonnée, parquée ici ou là en fonction d'un jugement subjectif de celui ou de celle qui a le pouvoir de sélectionner ce qui est audible ou qui ne l'est
pas.
Personnellement j'ai un Blog aussi et je m'interdis d'user de ce pouvoir qui est un premier pas vers ce que l'on condamne chez nos ennemis, à savoir la triche !
Je pense que TOUT le monde doit pouvoir dire LIBREMENT ce que bon lui semble... à une "condition" toutefois c'est qu'il s'identifie clairement ou plus exactement qu'il donne la possibilité à ses
lecteurs de savoir dans la continuité quels sont ses véritables objectifs, à quelle structure politique, syndicale ou autre (philosophique ou/et religieuse) il appartient. Bref toutes sortes
d'indices qui permettent rapidement de se faire une idée sur l'honnêteté intellectuelle de l'intervenant.
Pour cela il y a un moyen très simple, c'est de n'autoriser que ceux qui sont joignables sur un Blog ou un site.
Parce que la LIBERTE d'EXPRESSION se mérite et on ne peut décemment l'accorder à des lâches qui se planquent derrière un commode anonymat (je ne parle même pas de leur identité) ou des pseudos
multiples.


Patrick 24/09/2009 22:09


Bonsoir
La CGT poursuit son chemin fidèle à son histoire, souvent sombre... Dommage pour les salariés de ce pays qui ne demandaient qu'à s'unir.
La position commune vient de rompre le fil fragile qui aurait pu à terme unir les syndicats pour faire vivre un véritable contre pouvoir absolument nécessaire.
Tout se délite... quelle tristesse.


Tophe 08/05/2009 20:42

Je trouve le site de moins en moins polémique et de plus en plus conformiste (ce qui rime avec réformiste).
Vous prenez la même route que la bande à Jean-Charles Marquiset, c'est-à-dire un brouillon de collectif inoffensif qui satisfait grandement la Confédération CGT.
Des opposants aussi paisibles, Thibault et sa clique ne demandent pas mieux.
Faire un forum, c'est bien. Mais pour faire capoter les orientations qui vont être prises lors du prochain congrès, il n'y aura personne. A part peut-être un barbecue, trois drapeaux, une corne de brume, et un stand sandwich-rillette.

Avec des titres comme "La CGT n'est-elle pas en danger?" et "Où va la CGT?", comment peut on mobiliser les masses?

Oui, on sait où va la CGT. Oui, on sait que la CGT est en danger. Et ce danger se nomme collaboration de classe et réformisme.

Alors quel programme d'attaque pour le congrès confédéral qui vient? Du brassage de parole en l'air ou de l'action concrète de reconquête d'un syndicalisme de classe?

Messieurs, répondez.

Eugène 08/05/2009 21:07


Cher camarade, merci de ta radicalité.
Alors nous ne sommes pas des "messieurs" (ou des "mesdames", qu'en sais-tu ?), mais des camarades, et quelques éléments, vu de notre fenêtre.
"Oui, on sait..." dis-tu. Qui, "on" ?? Ce que nous constatons depuis trois ans et demi, c'est que ce "on" n'est qu'une poignée de militants, qui de plus ont quelques défauts bien enracinés :
1) "on" critique dans les couloirs, mais on ne dit rien ouvertement et on vote comme un seul homme bien dans la ligne
2) "on" cultive sa différence et on empêche les regroupements pour pouvoir être efficace dans la lutte de ligne dans la confédération. Depuis trois ans et demi nous avons travaillé au regroupement
des oppositions dans la CGT avec un bilan que nous pouvons juger calamiteux
3) "on" refuse le débat de fond sur les "sujets qui fâchent", débat pourtant absolument essentiel dans la reconstruction d'un syndicalisme de classe. Exemple (entre autres), la défense du service
public, l'emploi industriel (articles à venir), la gestion des organismes sociaux.

Rares sont les camarades qui ont saisi les enjeux essentiels, à savoir que la direction de la CGT ce sont "des ennemis qui se cachent" et pas des "amis qui se trompent". Qu'ils sont dans le camp de
la bourgeoisie. La plupart de nos lecteurs ne savent pas trop, acculés sous les coups de boutoir des restructurations, mais hésitant à se démarquer frontalement.

A l'impossible nul n'est tenu. Ce blog a une grosse audience, un gros impact, c'est évident, nous le savons, et avons régulièrement les honneurs de la presse, ce qui nous fait une belle jambe.
Maintenant, la question, c'est bien celle que tu poses : "quelle action de reconquête d'un syndicalisme de classe ?" Et nous rajoutons : "porté par qui ?"
Nous continuerons notre travail avec patience, malgré notre impatience que nous partageons avec toi... En sachant que l'avenir nous appartient. A ce congrès, ou au suivant, ou plus tard encore !


oppong 08/05/2009 13:08

Je ne suis absolument pas convaincu de l'utilité d'un forum rattaché à ce blog.

D'une part parce que les polémiques sont souvent de 2 types:
- soit des buros de la CGT qui viennent critiquer le site en racontant n'importe quoi; dans ce cas qu'ils s'expriment sur le blog ou sur le forum n'a aucun intérêt. Ils tiennent un discours entendu mille fois (même pour qqun qui n'a jamais adhéré à la CGT) qu'un autre buros leur a rentré dans le crâne et ça continue invariablement depuis des décennies
- soit des anti-communistes viscéraux (qui se disent tout d'abord anti-staliniens, puis généralement anti-léninistes, et qui finissent souvent par avouer aussi leur rejet des principes marxistes de base) qui s'en prennent à des militants ML venus s'exprimer politiquement sur ce site; dans ce cas-là c'est plutôt un forum politique qui s'impose et non un forum syndical.

Quoi qu'il en soit, puisque vous semblez considérez que certaines polémiques, notamment celles qui se trouvent au coeur du problème (et dont au moins l'un des protagonistes est systématiquement un anti-communiste qui se cache et qui finit par être démasqué en déversant toute sa bile) n'intéressent personne, et encore moins les lecteurs de ce blog, qui sont donc visiblement concernés strictement par la restauration du syndicalisme de classe au sein de la CGT, en dehors de toute considération politique, à quoi va servir ce forum et qui voudra y participer???

Personnellement j'ai une assez grande expérience des forums et autres lieux d'expression sur le net (genre bellaciao), administrés/modérés par des anti-staliniens, pour connaître à l'avance la finalité de mon aventure sur un énième forum, dont l'admin n'a pas les mêmes convictions politiques que les miennes. Dans ce contexte je n'ai donc pas l'intention de retenter l'expérience.

Je ne m'en suis jamais caché, je ne crois pas à la possibilité de construire un véritable courant de syndicalisme de classe au sein d'un des syndicats collabos existants, que ce soit la CGT ou un autre, et mes commentaires sur le forum sont donc souvent orientés politiquement. Si vous jugez que certains de mes commentaires (ou d'autres) ne conviennent pas au blog, je pense plutôt qu'il aurait suffi que vous mettiez en place une charte encadrant strictement les commentaires à vos articles, et par la suite que vous censuriez les commentaires qui ne rentrent pas dans ce cadre pré-défini. Si polémique stérile il y avait dans les commentaires de certains articles, vous retrouverez les mêmes polémiques stériles sur le forum avec les mêmes intervenants!

Je pense que j'ai fait le tour de la question.

Sur ce bonne continuation