Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 07:03
Lundi 15 Décembre 2008
Exclusion du syndicat CGT Forclum Rhône Alpes

Nous apprenons par le blog de Jacques Tourtaux l'exclusion par la Fédération de la Construction (encore elle, cette fédération qui a déjà sévi sur Dalkia...) du syndicat CGT de Forclum Rhône-Alpes.

A l'origine, des négociations nationales manifestement suivies par des militants bien dans la ligne confédérale, et un syndicat en opposition, par ailleurs non représenté au CCE et qui a ce titre avait engagé une procédure judiciaire contre sa direction (et pas contre la CGT, soyons clairs !) pour y être représenté.

La manoeuvre n'a pas plu, et c'est aujourd'hui un syndicat de 110 adhérents (à jour de ses cotisations) qui est exclu sans avoir jamais pu se faire entendre et argumenter. On trouvera sur le site du syndicat tous les courriers entre la fédération, Eric Aubin et le syndicat pour comprendre le déroulement des événements.
On notera que l'exclusion survient juste après un fort mouvement de grève pour les salaires qui a eu lieu en mai et juin dernier et qui a touché plus de 30% des 1200 personnes de l'entreprise sur Rhône-Alpes. La lutte des classes déplaîrait-elle à ce point aux collabos-négociateurs professionnels ? Allez, lançons une hypothèse certainement folle : y aurait-il à Forclum aussi (comme à Dalkia, origine de tous les soucis des camarades de la CGT à l'époque), un accord souterrain de "partenariat privilégié" entre la direction de l'entreprise et la direction de la CGT ?

Enfin, on note une fois de plus l'utilisation de CoGetise, cet instrument financier mis en place au 48ème Congrès, pour faire passer la mesure disciplinaire par une information directe et autoritaire aux adhérents qu'ils ne le sont plus, puisque leurs cotisations ne seront désormais plus enregistrées, par dessus les structures statutaires. Le syndicat d'entreprise a-t-il encore un avenir dans la CGT du futur ? Entre CoGetise et le mensuel Ensemble, c'est tout un système centralisé qui se met en place pour doubler par en haut les syndicats récalcitrants, quelle que soient les raisons, bien diverses, des oppositions. Le même instrument vient également d'être utilisé à l'encontre de l'UL de Douai pour tenter (sans succès) de contester la validité de ses bases adhérentes, renverser sa direction et la remplacer par une direction CFDTisée. Alors que n'importe quel trésorier de syndicat et d'UL sait bien que CoGetise ne marche pas, ou en tous les cas n'est pas fiable !
Le 49ème Congrès serait-il déjà sur les rails ?

Nous invitons tous nos lecteurs à diffuser le plus largement possible l'information et à apporter leur soutien aux camarades ! On trouvera ci-dessous l'adresse des camarades :

Et on peut également adresser des motions, protestations etc. aux diverses structures concernées :
ulcgt.carros@neuf.fr
ul-cgt-antibes@wanadoo.fr
ul.cgt.paillon@wanadoo.fr
ud6@cgt.fr
ul.cgt.grasse@wanadoo.fr
ulcgt.cannes@yahoo.fr
ul.cgt.nice@orange.fr



Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les structures
commenter cet article

commentaires