Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 14:11

Mercredi 17 Septembre 2008

Les cycles du travail posté (pour comprendre)

 

[Mise à jour 28 mars 2013] Cet article est constamment très lu, sans doute à la fois la preuve que le travail posté se développe, et que les informations manquent. Suite à plusieurs sollicitations, nous rajoutons, en fin d'article, un exemple de calcul d'horaire équivalent pour un travailleur posté.

 

A la demande de plusieurs lecteurs du blog, nous détaillons ci-dessous ce qu'est le travail posté, essentiellement pour les feux continus. En effet, autour de la lutte des Goodyear, on discute beaucoup de 5 x 8, de 4 x 8 et beaucoup ne savent pas très bien ce qui se cache derrière ces termes techniques.
Donc, petit cours pour comprendre tous les enjeux des luttes actuelles, à Goodyear et ailleurs, contre la remise en cause des 5 x 8 !

1) Le travail posté fonctionne par équipes successives pour recouvrir l’ensemble des 24 heures de la journée. Le plus souvent il y a trois postes de 8 heures qui se succèdent :
• « Le matin » – de 6 heures à 14 heures
• « L’après-midi » - de 14 heures à 22 heures
• « La nuit » - de 22 heures à 6 heures
• Et il y a les équipiers « de repos », qui un jour donné ne travaillent pas.
Parfois les horaires sont différents, par exemple décalés plus tôt le matin (5h – 13h), pour finir plus tôt l’après-midi et donc permettre (pour le patron) d’exclure le temps de repas du temps de travail. Parfois aussi, les postes font 8h30 pour permettre un recouvrement entre postes et faciliter la transmission des consignes, c’est souvent le cas dans les industries de procédés. Cela donne évidemment un temps de travail plus long en conséquence.

2) Quelles sont les différences d’un poste à l’autre ?
• Quand on est « du matin », c’est un poste fatigant, car on se lève très tôt, et le corps n’est pas habitué à aller dormir à 20h ou 21h… Parfois, les équipiers font une courte sieste pour tenir le coup, au risque de pourrir leur après-midi, pourtant moment de vie sociale (familiale ou citoyenne).
• Quand on est « de l’après-midi » au contraire, il y a nettement moins de fatigue, on se lève quand on veut, et le travail ne finit pas trop tard dans la nuit. Par contre, inconvénient majeur, il n’y a aucune vie sociale. On se lève tard, on traîne, et hop c’est l’heure de casser la croûte et de partir au boulot, et quand on rentre, vers 22h30/23h… tout est fini. Beaucoup d’équipiers n’aiment pas ce poste pour cette raison, bien que la fatigue soit moindre.
• Quand  on est « de nuit », il y a la vie sociale de l’après-midi, mais comme le matin la fatigue est grande. On rentre chez soi vers 7h/7h30 et on dort (souvent mal) au plus tard jusque vers 13 heures.

3) Les « Trois Huit », 3 x 8
C’est un système d’équipes qui ne tourne pas pendant le week-end. Le poste change chaque semaine, une semaine du matin (du lundi au vendredi), une semaine de l’après-midi, une semaine de nuit et ça recommence. On note que dans ce cycle, la notion de week-end est variable : le week-end entre les semaines du matin et de l’après-midi (qui dure du vendredi 14h au lundi 14h) n’a rien à voir avec le week-end entre les semaines de nuit et du matin (qui dure du samedi 6h avant le sommeil, au lundi 6h). C’est un cycle considéré comme « dur », du fait des cinq postes successifs identiques qui accumulent la fatigue. Il est parfois associé à un régime spécial de week-end, comme les VSD, avec des postes de 10h successifs… Ainsi, à Goodyear, le cycle est de quatre jours en 3x8 (donc 32h/semaine), moins fatigant que les 5 jours habituels donc puisqu'il y a trois jours de repos, associé à 3 jours en VSD.

4) Les « Quatre Huit », 4 x 8
C’était l’ancien système, généralisé dans toutes les industries dites à « feu continu ». Le cycle tourne sur quatre équipes, selon le rythme suivant (le plus fréquent, mais il y a des variantes) : 2 jours du matin, 2 jours d’après-midi, 2 jours de nuit et pour finir 2 jours de repos avant de recommencer. Et ce cycle tourne toute l’année, week-end et jours fériés inclus. L’équivalent hebdomadaire de ce cycle est de 42 heures par semaine pour des postes de 8h, 44,6 heures pour des postes de 8h30. C’est un cycle très dur et éreintant, où l’on passe son temps à travailler et à dormir pour récupérer, sans parler du temps de transport, parfois important dans les régions (collectage en car depuis fort loin, voir la vidéo sur Peugeot Sochaux). C’est un cycle qui avait provoqué de nombreuses luttes depuis des années dans les industries concernées, pour la « cinquième équipe ».

5) Les « Cinq Huit », 5 x 8
C’est le système mis en place avec les 35 heures, une des rares avancées très positive. Le principe est le même que pour les 4 x 8, mais sur cinq équipes : 2 jours du matin, 2 jours de l’après-midi, 2 jours de nuit, mais 4 jours de repos. L’équivalent hebdomadaire de ce cycle est de 33,6 heures pour des postes de 8h, 35,7 heures pour des postes de 8h30. La différence tout à fait fondamentale tient sur le repos : même si la première journée est « morte » du fait du travail de nuit et de la fatigue accumulée, même si on recommence tôt le matin, il reste du temps pour vivre, la vie familiale et citoyenne. Par ailleurs, au niveau de la santé, il est établi que le régime des 5 x 8 est le meilleur pour le corps, le moins destructeur (toutes choses égales par ailleurs !!! comparé aux autres cycles), dans la mesure où le corps n’a pas le temps de s’habituer à un horaire donné, et a par ailleurs le temps suffisant pour se reposer lors de la pause.

6) Les enjeux politiques.
Il y a actuellement dans toutes les industries de procédé une vague de remise en cause des 5 x 8 pour revenir aux 4 x 8, sous prétexte de restructurations et de compétitivité. A la lecture de la description ci-dessus, on comprend mieux les conséquences : diminution de 20% du personnel (4 équipes successives, au lieu de 5), et aggravation considérable des conditions de vie et de travail des équipiers.
C’est évidemment la logique de la remise en cause des 35 heures (mais de manière moins directement visible, sauf pour les premiers concernés qui comprennent tout de suite !), et du « travailler plus sinon c’est la porte ». Aussi, quand les ouvriers de Goodyear refusent le retour aux 4 x 8, on comprend que c’est un enjeu essentiel du combat de classe d’aujourd’hui !
Cela dit, on se rappelle que notre revendication fondamentale sur ce blog est la limitation du travail de nuit, du travail posté au strict nécessaire social (santé, transports...), la suppression du travail à la chaîne, tous modes d'organisation du travail proprement inhumains, au sens propre du terme, dans la mesure où ils détruisent non seulement physiquement le corps, mais aussi l'intelligence et le cerveau.

 

 

[Mise à jour 28  mars 2013]

Exemple de calcul d'un horaire équivalent

Un lecteur nous pose la question suivante :

"J'ai un horaire posté suivant : 7 jours du matin, 1 jour de repos, 7 jours d'après-midi, 1 jour de repos, 7 jours de nuit, 5 jours de repos, sur des postes de 8h. En plus, j'ai 12 JRTT pas an. Ca me fait quoi comme horaire hebdomadaire pour le calcul des heures sups ?"

On notera d'abord que c'est un cycle très dur, qui doit être éreintant. Mais allons-y, après à chacun d'adapter le calcul selon sa situation.

 

1) Le cycle total est de 28 jours (7 + 1 + 7 + 1 + 7 + 5)

2) Il y a 7 jours par semaine, cela représente donc 28/7 = 4 semaines

3) Sur ces 28 jours, il y a 21 jours travaillés, soit 21 * 8 = 168h de travail

4) Donc l'horaire hebdomadaire équivalent est de 168h/4 semaines = 42h/semaine.

C'est le premier calcul, basique, qui donne l'horaire hebdomadaire équivalent effectué. En travail posté, c'est lourd, très lourd.

 

Ensuite, vient se rajouter l'affaire des JRTT, 12 par an.

5) Cela fait donc 12 * 8 = 96h de RTT par an.

6) Dans une année, il y a 365/7 = 52,14 semaines

7) On retire les cinq semaines de CP, reste 47,14 semaines travaillées.

8) Les JRTT représentent alors 96h/47,14 semaines = 2,04h/semaine.

 

L'horaire hebdomadaire de travail équivalent est donc au final de 42 - 2 = 40h/semaine. C'est la base horaire hebdomadaire utilisée pour les calculs salariaux.

Partager cet article

commentaires

Nova 12/02/2017 10:49

Bonjour,
Pouvez-vous me dire si ceci est légale: Alors que cela ne c'est jamais produit auparavant et aprés que mari ai informé il y a trois mois de cela par écrit son employeur du fait qu'il allait saisir le Conseil des Prud'hommes (pour différents manquement lié a la convention collective).
Son employeur a depuis modifiés ses plannings de travail de tel sorte qu'il peut travailler sur une même semaine deux jours de 7h a 16h puis un jours de 5h a 13h et un dernier jours de 13h a 20h. Alors qu'avant ceci il y avait une continuité dans l'organisation de ses semaines de travail. Je précise que mon mari a bientôt 57 ans et 34 ans d'ancienneté dans cette entreprise, qu'il est annualisé sur l'année a 1607h. Que faut 'il comprendre de tout ça.
Également juste pour info, ils viennent de lui faire faire a cheval sur janvier et fevrier 7 vacations pour un total de 63 heures de travail, reparties comme ceci: 2 jours de 7h a 19h soit 12h consecutives, 2 jours de 12h30 a 20h soit 7h1/2 puis 3 jours de 7h15 a 16h15 soit 8h (entrecoupé d'1h de pose), resultat de tout ceci: au matin du dernier jours, malaise, trés gros mots de tête, trouble de la vue et évacuation par les pompiers sur les urgences avec 23 de tension. Pouvez vous me donner votre avis sur tout ceci.

Xuan 13/09/2015 20:20

Bonjour à toutes et tous,
le sujet de Nicolaï montre une anomalie flagrante : pourquoi l'employeur compte-t-il les journées de 0 à 24 h quand il s'agit d'un poste à cheval sur deux jours ?
Qu'on ne raconte pas qu'il s'agit d'un problème technique quand n'importe quel logiciel peut régler ce petit problème de pointage.
Et si la nuit est à cheval sur deux mois, il se débrouille bien, et de même pour le 31 décembre.
Sur un sujet comme ça seule la pression des postés peut faire bouger les choses, il y a trop de versions différentes pour s'appuyer sur un cadre existant il me semble. Bon courage Nicolaï de la part d'un retraité, en te souhaitant d'arriver à la retraite en bon état.

J'ai fait une variante des 5x8 en 3 postes + 2 repos. C'est un rythme intéressant qui avait été obtenu par les postés à Rhône Poulenc :
3 matins de 5 à 13h, 2 repos
3 nuits de 21 à 5h, 2 repos
3 après midi de 13 à 21h, 2 repos
Le repos des nuits aux soirs est court puisqu’il commence à 5h du matin, matinée foutue, soit un jour ½ de repos
Le repos des soirs aux matins laisse deux jours de repos mais une nuit courte le deuxième jour
Le repos des matins aux nuits est le plus intéressant puisqu’il laisse pratiquement trois jours de repos

L’inconvénient c’est qu’on commence à prendre un rythme sans vraiment le prendre, mais il me semble que ça vaut mieux que d'enfiler six postes disparates.
Dans tous les cas c’est un peu destructeur surtout pour la mémoire. Ça laisse un peu de temps pour bricoler ou jardiner, mais pour faire des études c’est plutôt galère. En gros il vaut mieux attendre les repos pour ouvrir les bouquins parce qu’après une nuit ou un matin on est trop dans le cirage pour se concentrer, et quand on est du soir on ne peut rien faire le matin.
Pour les repas ce n'est pas très sain de bousculer les rythmes, il faut essayer de se réserver des casse-croûte le matin et le soir.
L'intérêt majeur des postes c'est qu'avant 7h, après 20h et les WE, il ne reste que les contremaîtres et qu'eux-mêmes n'ont que la pression des équipiers :)

lalabou 12/08/2015 06:04

Bonjour,
Je travaille en 5*8 dans la meme equipe depuis 12 ans soit 2 matins 2 apres midis , 2 nuits et 4 repos. J ai recu dernierement un recommandé m' annoncant un changement d equipe. Ce changement intervient a mon 3eme jour de repos, ce qui veut dire qu apres mes nuits, je n aurai que 2 jours de repos au lieu de 4, je perds donc 2 jours de repos dans le mois, es ce legal? ai je le droit de refuser?
merci

Eugène 12/08/2015 08:45

On retrouve là encore la complexité de la question du travail posté. Un changement d'équipe ne peut pas (techniquement) se faire à l'identique des cycles et jours de travail, par définition. Je pense que "légalement", dans la mesure où c'est un changement exceptionnel, une fois, ça va être difficile de trouver quelque chose - il faut bien sûr que le patron paye les heures sups, ou donne des récups équivalentes aux deux jours supprimés.
Sinon, bien sûr il faut protester : finir de nuit, la journée qui suit on dort, celle d'après dans le potage et on recommence ensuite, c'est de fait un cycle 4*8 - crevant quoi. Essayer de protester, de voir avec les autres, d'obtenir le changement quand on est d'équipe du matin par exemple, mais ça fera toujours des heures en plus !!! Ou alors à l'inverse, le faire quand on est de repos, mais alors il faudra taper dans les CP ou les RTT (s'il y en a)...
Le changement d'équipe n'est jamais simple, et source de pas mal de conflits : par exemple quand des collègues veulent s'arranger pour permuter pour raison perso, on tombe très vite sur des horaires de folie illégaux... Pas de solution miracle donc, discussion sur le tas avec les collègues pour voir comment faire au mieux, pour ensuite voir la direction...

Nicolaï29 09/08/2015 18:13

Bonjour,
Voici notre problème ... sur lequel nous sèchont depuis quelques jours :
Nous dépendons de l'IDCC 998 et nous travaillons par équipes successives (travail posté) suivant un cycle de sept semaines. Nous sommes en modulation.
Les horaires sont ( c'est important pour la suite): matin >05h/13h, aprem >13h/21h, nuit > 21h/05h
La pose de nos congés payés s'effectue selon les règles communes a savoir le point de départ du décompte le 1er jour travaillé et la fin du décompte la veille de la reprise du travail.
Pendant ce fameux cycle il y a des périodes ou nous effectuons deux a trois nuits a la suite.
Il arrive que le retour des congés payés s'effectue en plein milieu de cette période.
Si le retour de CP se fait sur le troisième jour (ou le deuxième). Notre employeur au titre d'absence décompte 5h en récupération... la reprise du travail en retour de CP elle s'effectue a 21h.
Premiere nuit ( jour en CP ): 3h de travail (quart21h/00h)
Deuxieme nuit ( jour en CP ): 5h+3h = 8h de travail (quart00h/5h+quart21h/00h)
Troisieme nuit reprise du travail : 5h non effectuées et imposées en récupération+3h ( retour de CP début du quart 21h )
Notre employeur compte donc nos journées de minuit a minuit alors que le bon sens voudrais un quart = un jour
Nous n'arrivons pas a "contrer" cette prise de récupération imposée que nous trouvons particulièrement injuste ( et nous nous voyons mal reprendre le travail de retour de CP a la minuit )
Merci d'avance pour votre aide :-)

Nicolaï29 10/08/2015 18:08

Un grand MERCI malgré tout !!!

Les questions DP et CE vont venir ( période de vacances oblige on est un peu dans le creux de la vague ... les joutes reprendrons a la rentrée )
La visite a l'inspection était de toute manière au programme.... pour ce point.... et hélas d'autres qui ne passeront pas par la case dialogue préalable avec le patron (faut pas pousser !).
La réaction collective risque, comme souvent, d'être mitigée : beaucoup (trop) de soumis, quelques crocodiles ( grandes gueules petites pattes ) et heureusement quelques personnes déterminées .....
A suivre donc... j'essayerais de poster la suite de l'histoire ne serait ce que pour que notre expérience puisse éventuellement servir.
Merci encore !

Eugène 10/08/2015 12:10

Oui, je crois que je saisis le problème. La prise de CP dans le travail posté est toujours sources d'embrouilles (par exemple si reprise dans des jours de repos), surtout quand la direction cherche à gratter le maximum. Je ne suis pas sûr qu'il existe une solution "légale", c'est à dire au sens du Code du Travail ou de la Convention, mais c'est plus au niveau de la jurisprudence que ça se pose (éventuellement, dans la mesure où ça a été abordé...). Je vous conseille deux pistes complémentaires :
* voir l'Inspection du travail, on est exactement là dans le domaine de ses attributions.
* voir au niveau collectif ce que vous pouvez faire, soit déjà tout petit (pétition, question DP, point au CE...), soit un peu plus énervé à la reprise des congés (mouvement de protestation).
Je suis d'accord : il n'y a pas de "petite bataille" et ces mesquineries sont particulièrement humiliantes, du point de vue de l'ouvrier, on a le sentiment (justifié) que le patron cherche juste à nous pourrir pour montrer son autorité, alors que ça ne joue sur vraiment pas grand chose... C'est aussi ça la "lutte des classes"...

Je n'ai donc pas de "solution" sous le coude (désolé !), c'est carrément très technique, juste à vous encourager à la réaction collective...

fred 07/07/2015 05:26

Bonjour, une petite question:
on entreprise ou je travaille en journée habituellement me demande de travailler un mois en équipe du matin, soit 6h-14h que je fais non stop.
Convention de la métallurgie du Haut Rhin, qui stipule qu'en travaille posté, on a droit à une prime de panier ainsi qu'une prime d'équipe.
Est ce valable pour un mois, en exceptionnel?
Merci d'avance

Eugène 07/07/2015 13:35

La question, c'est de savoir si c'est considéré comme du travail posté, pas évident. Cela dit, il s'agit d'une "modification substantielle du contrat de travail" (changement d'horaires), et les IRP (CE ou délégation unique) doivent avoir été consultés, donc cela doit avoir été abordé... En tous les cas, le fait que ce soit exceptionnel, pour un mois seulement, ne me semble pas un argument valable pour refuser la prime, si elle est dûe. Mais la question principale, c'est de savoir s'il c'est considéré comme du travail posté; c'est évidemment le cas s'il y a une équipe d'après-midi (14h-22h) par exemple.
S'il n'y a pas d'IRP ou si ce sont des blaireaux, voir du côté de l'Inspection du Travail, c'est de son ressort.

houda 07/07/2015 00:00

Bonjour,
j'ai besoin de votre aide ! j'ai 3 équipe et je veux faire la rotation selon 3¨8 sans laisser l équipe de nuit fixe pour évier les primes; sachant que l'éuupe de nuit on travail seulement avec demi équipe(j'ai deux ligne, et pendant la nuit une ligne seulement qui fonctionne) comment faire la rotation dans ce cas ?

Eugène 07/07/2015 13:37

Euh, si je comprends bien la question, j'ai là un chef qui me demande comment ne pas payer de primes ??? On ne mange pas de ce pain là sur ce blog !

Dylan 11/06/2015 17:54

A ton le droit de travailler toujours de l après midi sans touchée la prime d équipe. Merci pour votre reponve

Eugène 12/06/2015 14:04

La prime d'équipe dépend des conventions et des accords d'entreprise, pas du Code du Travail, donc difficile de répondre en général, il faut reprendre la Convention Collective de branche qui s'applique et lire ce qu'il y a sur le travail posté.

Thomas 17/10/2014 14:48

Bonjour, je recherche des infos sur le rythme de travaille en 5x5, S'il vous plaît.

Eugène 24/02/2015 17:46

Cher camarade, merci pour ton message, mais il nous est vraiment difficile de parler de la situation du Code du Travail en Cote d'Ivoire, que nous ne connaissons pas du tout... Il faut que tu trouves sur place des collègues, des syndicalistes honnêtes avec qui discuter, en reprenant les idées de cet article sur la base de la loi dans ton pays... Il ne nous est malheureusement pas possible de prendre en charge toutes les situations bien différentes dans tous les pays du monde (même entre la France et la Belgique, deux pays très proches, ce n'est pas pareil !)

koudou gnahoua ambroise 23/02/2015 05:10

nous faisons 4*8 et travaillons 6 jours avant repos sans nous payé les heures supplementaires, en tant que secretaire general d'un syndicat quels conseils vous me donnez et je voulais signer un partenariat avec votre syndicat voir le programme 2 jours matin,2 j am et 2 j nuit et 2 jours de nuit quand notre semaine commence ,? vous lisez le decret 96-203 du 7 mars 1996 a partir l'article 1 à 12 je suis pret pour tisser des liens fraternels avec vous et je suis pret pour invité sur le territoire , marié pere de 04 enfants je suis a uniwax ci je vous remercie;

Eugène 17/10/2014 17:02

On ne connait pas vraiment ? Il nous faut plus d’information, il s'agit d'un horaire à temps partiel ?

Johnst 30/08/2014 08:46

Bonjour, je travail 7jours du matin puis 7jours de (l après midi ou de nuit ) pour avoir 7jours de congé a la fin de ce cycle ... avec un contrat 38h.. est ce légal? Merci

Eugène 30/08/2014 14:16

7 jours du matin puis 7 jours AM ou nuit puis 7 jours repos = 3 semaines
Sur ces trois semaines, 14 jours travaillés, 8h/j (hypothèse), donc 112h travaillées.
Rapporté à 3 semaines, cela fait 112/3 = 37,33h équivalentes par semaine. Donc un contrat de 38h correspond bien, aux centièmes près.

GHI 20/05/2014 17:38

Bonjour,
Je travaille dans le secteur de la métallurgie en 2X8, matin et après midi depuis ma date d'embauche en 2011. Pour une meilleure organisation du service qualité, la direction souhaite une modification de nos horaires soit 1X8 matin puis poste en journée pour la 2ième semaine puis poste d' après midi en troisième semaine.Est ce légal?

Eugène 21/05/2014 14:46

Oui, d'un point de vue juridique c'est légal, en tant que tel. Mais c'est ce qu'on appelle une "modification substantielle du contrat de travail" (les horaires en font partie), donc les institutions représentatives du personnel doivent être consultées (selon la taille de l'entreprise, CE et CHSCT ou collège unique), l'Inspecteur du travail peut être amené à intervenir, et quoiqu'il en soit, c'est un motif de rupture du contrat de travail, du fait de l'employeur, si le salarié refuse le nouvel horaire.

anko 21/11/2013 11:11

bonjour

Quels sont les conventions collective du travail posté
car je trouve qu'il ya trop de flou dans se domaine

Eugène 22/11/2013 12:07



Il n'y a pas de convention collective pour le travail posté. Il s'agit de la convention collective du secteur considéré (métallurgie, chimie, papier, agroalimentaire etc.) qui traite ou ne traite
pas du travail posté... Il faut que tu regardes la convention collective dont relève ton entreprise (code APE)



anko 21/11/2013 11:04

moi je viens au sujet du travail en 4*8 et l'attribution de congés
je travail 2jrs matin 2jrs apres midi 2jrs nuit puis 4jrs de repos
lorsque j'ai pris les congés les jours de repos dont les 4jrs me sont comptés comme congé également dont 10jrs de pris

6jrs pris revient à 10jrs pris 6jrs posé + les 4jrs qui suivent qui sont au départ des jours de repos n'ont payé

pouvez vous m'éclaircir?

Harrouche 31/07/2013 19:33

Bonsoir à tous,
Je n'ai pas encore testé le travail posté. J'ai un peu compris ce que vous avez tous dit. Je suis sur une annonce de technicien chimiste (hydrométallurgie ou minéralurgie). Cette annonce précise
que le travail posté est de 20% du temps de travail. Sachant que c'est une mission de 2 mois, cela voudrait-il dire que cela fait environ 1 semaine et demi de travail posté?

Eugène 03/08/2013 10:08



A priori c'est cela, mais il faut demander les détails des horaires...



Youcef.c 27/03/2013 19:29

Merci pour tous les renseignements.ta reactivite est au top.les calculs en france ou en belgique sont les mm sauf que la base est 38h apres rien ne change.

Youcef.c 25/03/2013 19:50

Merci de me le confirmer. Cela va etre un bon argument pour ma futur reventication car je vais mettre l accenr sur les 2h qu ils nous ont jamais paye.42h semaine paye 40 sa va etre chaux pour
eux.....

Eugène 25/03/2013 20:53



attention : vous faites 42h/semaine, mais il y a 1 RTT/mois, = 8h, soit à peu près 2h/semaine (un peu moins en fait) !!! Il faut donc faire un calcul détaillé sur l'année complète, pour voir si
toutes vos heures sont payées, là ça me dépasse un peu, il faut voir à quelques collègues pour faire le calcul !



Youcef.c 24/03/2013 20:47

Les horraires sont de 8h par jour.

Eugène 25/03/2013 09:25



Donc, pour poursuivre l'exercice, tu travailles sur un cycle de 28 jours, avec 21 jours travaillés (cycle : 7 - 1 - 7 - 1 - 7 - 5).


Sur un cycle de 28 jours (4 semaines) tu travailles 21 * 8 = 168 heures, soit équivalent 42h par semaine.


Ton horaire hebdomadaire équivalent est de 42h par semaine, et c'est la base pour tous les calculs salariaux.



Youcef.c 24/03/2013 17:22

Pour le passage de 4 a 5 equipe (feux continu)a quoi etre vigilant,en effet passer de 3 voir 4 week and travailler en 4 equipes a 2 week and par moi en 5equipes la perte de salaire est
enorme.comment ajuster le salaire?comment combler le manque d'heure?

Eugène 24/03/2013 17:38



Le passage de 4 à 5 équipes a effectivement pour effet de diminuer le salaire par le jeu des primes (nuits, week-ends, panier). Il n'y a pas d'autre moyen que de faire le calcul concret de
l'ancienne situation et de la nouvelle pour voir la différence et demander la compensation.


C'est du boulot, mais c'est ça le syndicalisme aussi ! Il faut manier la calculette, et le mieux, pas expérience, c'est de le faire à plusieurs. Il y en a toujours un qui pige plus rapidement et
fait les calculs pour les autres ! Alros, avec les collègues, mettez vous autour d'une table dans un café pour voir ce que vous perdez, et élaborer ensemble vos demandes.



Youcef.c 24/03/2013 17:15

Bonjour,mon cycle de trvail est de 7 j du matin 1j de repos 7j de nuit 1 j de repos 7j de l apres midi 5 j de repos .sous un regime 38 h semaine payé 40h avec un rtt par moi.si je suis ton
raisonnement (eugene)je suis a 42h semaine.peux tu le confirmer mathematiquement?si c est le cas que faut il reclamer(rtt,hs..).

Eugène 24/03/2013 17:38



Il manque l'horaire de chaque poste (7h30, 8h, 8h30...) pour pouvoir faire le calcul !



joseph 14/04/2012 10:48

bonjour , pour nous travailleurs en algerie on fait 2 apres midi 13h-21h ,2 matins 6h-13h et 2 nuits de suite de 21h à 6h du matin puis 2 repots avec le premiers repot est cuit parceque on termine
a 06h .ensuite on entame un nouveu sycle de 08 jours.a la fin du mois en se retrouve avec 08h supplementaires sans majorations .on a esté l'entreprise en justice le juge a designé un expert pour
compter les heures supplementairs et nous paier. nos collegues de la même entreprise d'une autre region ont eu gain de cause avec des millions de centimes empochés.

VIEN 02/04/2012 07:06

Très bien, mais si vous supprimé les postes de nuit qu'allez-vous faire de tous ces ouvriers qui n'auront plus d'emplois ? Comment allez-vous assurer la production ?Avez-vous pensé à la perte de
temps pour la remise en route des machines ?

Eugène 02/04/2012 11:19



On pose alors toute la question de la marche de la société...


Tous les ouvriers auront un emploi si on partage  le travail, et si on réduit massivement le temps de travail : "Travailler tous, travailler moins, travailler autrement". Et si on pose la
question du financement, on trouvera les milliards dans les productions inutiles, dans les économies sociales. Et si on pose la question de la concurrence et de la compétitivité, on se posera les
questions différemment, pour répondre aux vrais besoins, prioritaires, importants, utiles de la population.


Bien entendu, tout cela n'est pas facilement imaginable dans ce monde construit pour le profit et les multinationales. C'est même carrément impensable. Donc la question de la nature du pouvoir
politique de la future société est posée : pouvoir des bourgeois en tous genres (patrons, banquers,  ministères, experts...), ou pouvoir des travailleurs à contrôler réellement leur vie.


Mais à rebours, que nous propose-t-on ? A accepter des conditions de vie et de travail toujours plus dures, toujours plus précaires, toujours plus destructrices, toujours plus misérables.
L'ouvrière et l'ouvrier méritent une autre vie dans une autre société !