Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
10 février 2006 5 10 /02 /février /2006 18:36
Surprise cet après-midi. A l'émission de Daniel Mermet  "Là bas si j'y suis", une infirmière de la CGT fait une intervention percutante et très juste. Si par hasard elle surfe sur ce blog, nous la félicitons pour son intervention ! [désormais accessible en MP3 sur le bouton ci-contre, on ne se refuse rien sur ce blog !]

Elle fait plusieurs remarques : après avoir dénoncé les politiques libérales des gouvernement de gauche, elle affirme qu'il ne suffit pas de dénoncer les deux ans de période d'essai pour le CPE, mais qu'il faut dénoncer tout le détricotage du Code du Travail réalisé à cette occasion avec l'empilage des multiples statuts et contrats spécifiques.
Et elle dénonce de plus,
comme nous, le tract de la Confédération à propos du CPE renvoyant au Nouveau Statut du Travail Salarié. Tout en soulignant le caractère limité de la revendication, elle fait très justement remarquer, en plus, que ce statut est un statut individuel qui s'inscrit tout à fait dans la logique individualiste de la société actuelle, et la renforce même. C'est absolument exact, et reflète que cette revendication est justement une revendication d'adaptation réformiste à la flexibilité et la précarité du capital.

Bravo camarade ! Tout n'est pas perdu avec des militantes comme toi !
Allez, on va la jouer à l'ancienne : "Ce n'est qu'un début, continuons le combat !"

Partager cet article

commentaires

B
Lettre aux étudiants solitaires...et individualistes.<br /> Après toutes les luttes de nos grands parents et arrieres grands parents <br /> travailleurs pour obtenir des protections salariales, après le front <br /> populaire de 1930, après tous les combats menés en un siècle afin que <br /> chacun puisse prétendre à un emploi décent et stable, de quoi vivre et <br /> non survivre, afin de non seulement manger mais aussi se loger <br /> correctement et sainement...certains jeunes pensent à quoi?...passer <br /> leur diplôme...un papier avec lequel on leur explique concrètement <br /> qu'ils n'iront que de contrats intérimaires, CDD de 2 ou 3 mois, ou <br /> maintenant CPE...de misère en misère, comme leur grand frère l'a déjà <br /> subi avec tant de contrats insultants.<br /> Heureusement que d'autres jeunes, bien plus philosophes et désireux d'un <br /> véritable avenir, se battent pour empêcher l'accentuation de la <br /> précarité qu'on leur promet.<br /> Les facs, les lycées sont bloqués...on empêche les jeunes de <br /> bosser...roooooo, qu'est ce que c'est grave...pauvres choux.<br /> Lors du front populaire, en 1930, les travailleurs ne voulant pas se <br /> battre pour les droits à mettre en place étaient lynchés.Il me semble que nous sommes loin de cette situation.<br /> Que les jeunes collaborateurs de la misère française aillent se faire <br /> foutre...et aillent bosser leur diplôme aux chiottes, c'est la seule <br /> place où ils peuvent être à leur aise.La démocratie est née par le sang, en coupant des têtes, en 1789.<br /> Alors, ne donnez pas de leçon de démocratie quand le mot solidarité est <br /> mis à mal par vous même.<br /> Aujourd'hui, le blocage des universités, lycées, facs...est nécessaire. <br /> DEMAIN, BLOCAGE SANS DOUTE DES ENERGIES NATIONALES.<br /> ...et vous pleurerez sans doute parceque vous n'aurez plus d'electricité <br /> pour vous torcher le cul dans le noir.<br /> Pauvres gamins, heureusement que la France peut compter sur des jeunes <br /> désireux d'un Etat social démocratiquement égalitaire.<br /> Vous, vous n'êtes que l'ombre d'un individualisme qui n'a rien à voir <br /> avec la démocratie non...ne donnez pas de leçon, vous ne méritez pas de <br /> continuer à suivre des cours, ou plutôt si, ceux des adeptes de <br /> l'ancienne France honteuse de Vichy.<br /> Le blocage de vos cours est justifié, personne n'a le droit de vous <br /> laisser étudier les droits français, personne n'a le droit de vous <br /> laisser continuer à entretenir cet individualisme qui nous pourrit déjà <br /> la vie depuis 30 ans...NON, vous ne méritez pas de diplôme...sinon celui <br /> celui de l'excellence de la débilité.<br /> Non, ne donnez pas de leçon de démocratie, celle-ci est née des idées de <br /> personnes qui n'ont rien à voir avec des gens de votre espèce. Elle est <br /> née de la lutte de travailleurs, elle est née de vrais hommes qui <br /> aspiraient à de vrais rêves réalisés depuis, de vrais rêves oui, des <br /> ambitions d'égalité, de fraternité, de liberté.<br /> Votre absence de solidarité est la preuve même de votre ignorance de la <br /> démocratie. La démocratie n'est pas le développement de l'individualisme <br /> mais bien de la solidarité pour avoir des droits, de vrais droits.<br /> Si vraiment vous tenez au CPE, faîtes une pétition demandant d'obtenir <br /> le CPE vous ! pas les autres.Eux veulent se battre tous ensemble pour ne pas avoir un diplôme qui ne <br /> sera pas pris en compte plus tard...et c'est légitime. Vous devriez <br /> suivre leur exemple, et non continuer à vous dire que vous ne serez pas <br /> concernés, en imaginant votre voisin sous CPE et en lui riant au nez <br /> parceque vous aurez léché le cul d'un patron...et si vous pensez <br /> vraiment que le CPE est une bonne chose :<br /> Travaillez sous CPE si vous le voulez !!! demandez à être les cobayes de <br /> la misère, démontrez que ce contrat est super, faîtes le...<br /> Regroupez vous et rencontrez le ministre, demandez à travailler avec <br /> comme statut ce contrat.<br /> La démocratie est pour les démocrates.<br /> Vous avez choisi de fermer vos gueules et d'obtenir un diplôme acceptant <br /> des contrats CPE...OK<br /> Alors aillez des couilles et demandez à être embauchés sous CPE ...c'est <br /> ça l'esprit démocrate...<br /> Pour l'instant, votre "Democratie" ressemble étrangement à une <br /> démocratie connue, celle de 1940 à 1945, celle où chacun ne pense qu'à <br /> sa gueule et ne regarde pas le malheur du voisin... celle de Vichy.<br /> Réfléchissez bien à ce qui se passe, regardez bien les répercussions que <br /> peut avoir un contrat CPE...parcequ'aujourd'hui, la jeunesse <br /> travailleuse a déjà du mal à s'exprimer dans les entreprises, les <br /> discriminations syndicales notamment sont de mise, les droits des jeunes <br /> travailleurs français sont déjà largement bafoués...harcèlement, <br /> disciminations raciales, discrimations sur les femmes, ...on choisit les <br /> jeunes pour leur faire faire les boulots les plus ingrats parcequ'on <br /> sait qu'ils vont fermer leur gueule, contraints parcequ'intérimaires, <br /> CDD ou autres contrats qui n'apportent aucun avenir ...et on leur fait <br /> miroiter le CDI tout en les faisant bosser comme des cons dans des <br /> conditions de travail risquées voire mortelles...voilà ce qui est <br /> aujourd'hui le monde du travail.<br /> Alors, démontrez que le CPE est utile, démontrez qu'un contrat de plus <br /> de précarité peut apporter à votre avenir, et les jeunes qui sont <br /> actuellement dans la rue vous écouteront...c'est ça la démocratie.<br /> Jeunes, je vous respecte, mais je ne peux admettre que des <br /> individualistes parlent de démocratie...c'est paradoxal.<br /> Unissez vous dans votre site, et préconisez le CPE, ayez au moins <br /> l'ambition de construire votre avenir et celui de ceux qui vous <br /> entoure...Votre diplôme n'est pas votre avenir, ce n'est qu'un papier, <br /> que vous aurez, sinon cette année, au moins l'année prochaine. Votre <br /> avenir, c'est ce que l'Etat en fait.<br /> L'Etat, c'est vous, l'Etat, c'est nous, c'est toi, c'est moi.<br /> Si vous êtes pour le CPE, encore une fois, DITES LE.<br /> Mais ne reprochez pas le blocage des facs, lycées etc...ce n'est pas le <br /> blocage de votre avenir...ou là encore, démontrez le contraire, c'est <br /> encore une fois, ça la démocratie.<br /> Refuser le débat et en rester à "j'ai un diplôme à passer" laisse à <br /> penser que le jeune étudiant est un débile attardé qui s'en tient à <br /> suivre son chemin comme un robot à qui ont a dit "faut un diplôme" <br /> ...Prenez la parole dans la rue, unissez vous et profitez de cet arrêt <br /> des cours pour discuter..vraiment.<br /> Ecoutez donc cette voix unanime qui vient du peuple entier, qui dépasse <br /> le fondement même d'un diplôme...vous apprendrez beaucoup plus qu'en <br /> allant à votre Fac.<br /> Ne m'en voulez pas pour quelques phrases d'agacé...Je respecte plus un <br /> jeune qui va dans la rue et qui discute en croyant fermement que le CPE <br /> est une bonne chose, qu'un jeune qui râle parcequ'il ne peut aller à sa <br /> fac.<br /> Merci de me lire, j'ai 34 ans depuis quelques jours...je suis en CDI <br /> dans une entreprise privée et j'ai sacrifié des heures de travail pour <br /> cette lutte, je sais qu'elle est justifiée.<br /> J'ai sacrifié oui, parceque mon salaire me permet de vivre, j'ai un <br /> niveau bac+3, aussi je comprends les jeunes coupés dans leurs élans <br /> d'études...je comprends aussi le désarroi de certains.<br /> Mais je ne cautionnerais jamais l'individualisme.<br /> La démocratie est un acte de citoyenneté, de dialogue et de <br /> développement de notre société. <br /> Je suis heureux aujourd'hui de voir des jeunes se battre et prendre <br /> conscience que le diplôme ne suffira pas, mais qu'il faudra qu'il soit <br /> pris en compte par le gouvernement, les patrons.<br /> Je suis heureux de voir des blocages de facs oui, parceque ça DOIT <br /> amener à la réflexion et au débat.<br /> Jeunes, débattez, soyez démocrates, soyez français.<br /> Vous saurez alors pourquoi vous faîtes des études, vous saurez alors ce <br /> qu'est la vie citoyenne.<br /> Démocratie, le citoyen porte ta voix, l'étudiant est ton apprenti. <br /> Merci.<br /> Billy 29/03/06<br />  
Répondre
L
Les voix vont s'élever de plus en plus. Il y a fort à parier que les tentatives de recentrage de la part "des patrons" vous se multiplier. Mais là sera le chemin qui mène à la vérité. La CGT n'appartient pas aux réformateurs. <br />  <br />  
Répondre