Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 16:18
Samedi 29 Septembre 2007
Humour (grinçant ) sauce cheminote...


;-)

Partager cet article

commentaires

C
C'est une petite PME nous sommes trois à y travailler "le patron" et moi et une jeune collègue qui a demandé à être aux 35h ( et comme vous y tenez non je ne suis ni patron ni cadre mais j'aime mon travail et la convivialité qui y règne , faite de respect mutuel ) Votre grève messieurs va destabiliser notre travail. Il y a surement d'autres moyens de revendiquer que de bloquer un pays comme vous le faites. La réforme des retraites et un mal nécessaire et plutôt que de défendre vos régimes spéciaux vous feriez mieux de voir comment on peu les faire évoluer pour que les plus anciens agents ne perdent pas trop et que les nouveaux sachent à quoi s'en tenir si c'est seulement ce point qui les motive pour faire partie ou non de votre entreprise.
Répondre
C
Comme tu l'as sans doute deviné je ne suis pas fonctionnaire. Je travaille dans une petite PME.
Répondre
E
Et comme quoi ? Comme ouvrier ou comme cadre, ou peut-être comme patron ?
C
Pour l'instant ce qui m'importe c'est de savoir comment je vais aller travailler le 18 octobre. Quand à la retraite de nos hommes politiques je suis bien d'accord elle devrait être la même que pour tout le monde ( on sait comment les empêcher de nuire : en ne votant pas pour eux ) Personnellement cela ne me choque pas d'avoir à travailler plus pour permettre à tous d'avoir une retraite décente. ( j'ai 63 ans mes horaires sont 8h>19h, grace à mon travail je me sens utile à la société et j'espère bien pouvoir le garder encore quelques années) le combat des régimes spéciaux des retraites est perdu d'avance car à trop vouloir vous prévaloir de vos "avantages acquis" il se pourrait bien que si rien ne change , demain plus personne n'ait d' avantages du tout.<br /> Ouvrez les yeux ! nous avons changé de siècle !
Répondre
E
Eh, craquotte, tu fais quoi comme boulot ????;-)
C
Ok ! dans ce cas medecins, infirmiers, urgentistes, pompiers, forces de l'ordre, restaurateurs, routiers, navigants, personnels des lieux de loisirs ( parcs, cinémas, théâtres )...... vont faire pareil ! Mais non messieurs les cheminots vous n'avez pas plus de contraintes que ces centaines de milliers de travailleurs qui sont à votre disposition week-end et jours de fête ! Vous avez le pouvoir de nuire à un maximum de personnes car vos arrêts de travail leur retirent le droit qui est le leur d'aller travailler et vous faite bien peu de cas de votre devoir vis à vis de la nation qui vous paie au travers de ses impots Alors oui je fais partie de ces 75% de français qui trouvent que vous exagérez , que vos contraintes sont assorties d'avantages et que vous pensez plus par "corporatisme" que pas souci du bien général.
Répondre
E
Voilà une réflexion qui est intéressante...Et oui, pour les métiers dont la disponibilité est indispensable (santé), la question se pose bien sûr d'une retraite anticipée à 55 ans, comme pour l'ensemble des métiers pénibles...Mais tiens, dans la liste de notre lecteur, ne parait pas la question de la retraite des députés et hommes politiques. Etrange, non ?Alors, pour remettre les pendules à l'heure, une petite vidéo offerte par un autre de nos lecteurs...http://www.dailymotion.com/fr/cluster/politics/featured/video/x329rf_elus-le-regime-specialAprès on rediscutera, non ?
E
Bonjour à tous,<br /> <br /> Vous serrait'il possible de faire une brève sur ce qui s'est passé lors du dernier congrès de la CGT Air France.<br /> Le SG, militant par ailleurs du PS a, avec la complicité (l'incitation) de la fédération des transports CGT, propremment écarté tous les responsables "Gauchistes", n'hésitant pas à déclarer d'après les militants présents que la france prenait, avec les résultats des élections aux dernières présidentielles, un virage à droite et que la CGT-AF se devait de les "accompagner"(les salariés)....<br /> La fédération aurait ajoutée que ceux qui n'étaient pas contents n'allaient qu'à aller chez "SUD" (mais si, mais si...).<br /> C'est tellement dramatique que nous avions de la peine à le croire.<br /> Il est impossible que la Confédération n'ai pas connaissance de cette situation.<br /> Pourquoi?<br /> Qu'est en train de devenir notre Syndicat?<br /> Résistance!
Répondre