Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 09:11

Mardi 1er octobre 2019

Lubrizol coupable, Etat complice !

 

C’est le titre du dernier tract conjoint de l’UD de la Seine Maritime et de la Fédération de la Chimie pour appeler au rassemblement de ce soir devant le Palais de Justice (voir ci-dessous).

Un tract complet à double titre : d’une part il exige des comptes, « Vérité et Justice » pour les riverains, et d’autre part il fait le parallèle avec l’accident d’AZF, même s’il n’y a pas eu à Rouen de victime directe (31 morts à AZF il y a 18 ans). Il n’empêche : Lubrizol, c’est la catastrophe terroriste industrielle la plus importante depuis AZF, et c’est encore et toujours le capitalisme qui a armé l’explosion.

 

Nous profitons de l’occasion pour saluer le travail de l’UD76 et de la FNIC sur les toxiques chimiques et la santé au travail.

L’UD 76 est investie depuis des années dans un travail de fond sur la santé au travail, la pénibilité, les toxiques dont ferait bien de s’inspirer la confédération – elle qui a abandonné complètement la mobilisation sur la pénibilité.

De même la FNIC n’a jamais lâché l’affaire en matière de dénonciation des risques chimiques, liant d’ailleurs à juste titre la question à celle de la sous-traitance dont elle est une des rares structures de notre syndicat à exiger la suppression. Lors de l’accident d’AZF, la FNIC s’est explicitement opposée à la CGT de l’usine qui refusait la mise en cause de Total et de la direction.

 

Tous ce soir devant le Palais de Justice de Rouen à 18h et aux divers rassemblements appelés en même temps ailleurs comme devant le siège à la Défense (tour Pacific) !

 

Partager cet article

commentaires

M
et oui patrons criminels, gouvernements passés et actuel complices de ces criminels, quel avenir sombre pour les générations futures
Répondre