Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 11:30

Mardi 22 novembre 2016

Le Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité : support de formation syndicale

 

Nous publions ci-contre le fruit d’un long travail réalisé par une équipe de camarades de la CGT et dont nous avons eu connaissance, une plaquette de 24 pages pour la formation syndicale (pour l’impression, choisir l’option « livret », il sortira en petit livret A5).

 

Nous le publions parce que c’est un très bon support de formation syndicale, dans les syndicats, les ULs, les FDs, toutes les structures concernées. D’autant plus que ce compte de prévention de pénibilité est en train de se mettre en place dans l’indifférence générale, sans aucun point de vue ni aucune consigne confédérale… Alors qu’on est au cœur de l’exploitation capitaliste, vécue dans la chair et les esprits des travailleurs avec un impact considérable : bruit, toxiques chimiques, TMS et postures, amiante, chaleur, travail posté, stress et suicides etc. la situation se dégrade de plus en plus et les travailleurs n’en peuvent plus, dans les ateliers, les services, les commerces et les bureaux. On attend une riposte qui ne vient pas, à nous de prendre nos affaires en mains, nous ne sommes pas démunis !

Tous les articles de ce blog sur la pénibilité, ICI

 

En fait, depuis la mise en place successive des deux lois de 2014 et 2015, c’est silence radio à la Confédération… Comme si quelque part elle n’était pas contre ce compte personnel, qui pourrait aller dans le sens du Nouveau Statut du Travail Salarié qu’elle met en avant sans succès depuis des années. Le CPPP : un droit individuel, portable d’une entreprise à l’autre durant toute la vie, n’est-ce pas justement cela la Sécurité Sociale Professionnelle ???

Le caractère individuel de ce droit est d’ailleurs une des raisons de fond qui nous a amené à rejeter depuis l’origine la Sécurité Sociale Professionnelle – et aujourd’hui le CPPP. Pour ce qui nous concerne, nous renvoyons à tous les articles du blog sur le sujet ICI

 

On attend  maintenant avec intérêt la position de la Confédération… sachant que dans les repères revendicatifs, il n’y a pas de fiche sur la pénibilité, et que les vagues références présentes dans la fiche sur les retraites – en matière de retraite anticipée – ne sont surtout pas chiffrées et sont donc tout à fait compatible avec le CPPP : ce compte permet bel et bien une petite anticipation de la retraite de deux ans pour une poignée d’heureux élus mais pas avant 2040… Non, ce n’est pas une blague, c’est la loi telle qu’elle a été écrite, et la CGT a l’air de s’en satisfaire…

 

La plaquette que nous diffusons aujourd’hui est sans ambigüités. Elle regroupe des informations éparpillées et le plus souvent inconnues des syndicats. Elle critique radicalement le Compte Pénibilité et propose une autre démarche, basée sur l’enquête syndicale de terrain, qui sort du domaine juridique et institutionnel pour aller vers les travailleurs, à la base, et ainsi de comprendre la situation pour savoir comment la combattre…

 

Cette plaquette a déjà été utilisée pour la formation syndicale, et d’ailleurs il s’agit ici d’une version améliorée à la suite de cette expérience.

Nous invitons tous nos lecteurs à la faire connaître largement, la partager auprès de tous les intéressés, à l’utiliser partout où c’est possible.

Faites nous remonter vos expériences, vos bilans, nous commençons à avoir quelques retours… Par ailleurs, le blog peut (si nécessaire) mettre en contact avec les auteurs de la plaquette prêts à aider à la faire connaître…

 

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Pénibilité compte formation
commenter cet article

commentaires

Mariedo 05/12/2016 18:41

merci pour cette plaquette claire et combative, je l'ai donnée à une copine ATOS en école, abimée par des années de travail et depuis quelque temps en situation de fragilité de santé voire même d'épuisement. Très intéressée par l'enquête elle aimerait savoir comment l'utiliser et discuter des chances qu'elle a d'accéder à une reconnaissance de pénibilité pour son travail de femme de ménage . MDO

Eugène 05/12/2016 18:50

L'enquête proposée est une démarche syndicale collective, car la bataille individuelle est très incertaine, voire quasi impossible... Elle peut servir à réfléchir individuellement sur les critères (postures ? horaires ? port de charges ?), mais pas vraiment plus. Pour son travail de femme de ménage, j'ai malheureusement l'impression que ça ne va pas rentrer comme ça dans ce que la plaquette appelle une "arnaque", donc pas trop de faux espoirs. Quoiqu'il en soit, il faut qu'elle voit avec un syndicat pour prendre l'affaire en main, vis à vis de l'employeur, dans son cas la fonction publique territoriale (municipalité) ou l'Education nationale si elle a refusé la décentralisation à l'époque... Mais on sait que comme employeurs, les Fonctions Publiques sont les pires des patrons voyous, donc grosse bagarre en perspective !