Dossiers

Sommaire et dossiers accessibles
ICI
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 18:01

Samedi 10 janvier 2015

Charlie Hebdo : un syndicat CGT sort du consensus !

 

L'émotion est grande partout après le massacre à Charlie Hebdo, doublé de la prise d'otages à Vincennes. A l'heure où nous écrivons, les manifestations se déroulent partout en France, et demain on nous annonce un point d'orgue à Paris, avec la présence de Angela Merkel, Matteo Renzi, Hollande et Sarkozy, les présidents polonais et ukrainiens et bien d'autres "vrais démocrates"... Même  le FN va défiler en province, même s'il sera absent à Paris !

L'ensemble des syndicats (la CGT en tête...) sont rentrés dans le jeu, en appellent comme tout le monde à défendre la démocratie et à participer à ces manifestations, voir l'appel intersyndical ici sur le site de la CGT. Appel qui ne se démarque pas d'un millimètre de l'appel officiel et consensuel pour la défense de la démocratie et de la liberté...

 

Nous publions ci-dessous la déclaration du syndicat CGT de Saint-Gobain Aubervilliers qui dénote assez franchement de ce consensus assez gênant, c'est le moins qu'on puisse dire...

Un exemple à suivre !

Partager cet article

Publié par Où va la CGT ? - dans Les sujets qui fâchent
commenter cet article

commentaires

Dulcywo 26/06/2015 11:14

Il ne manquait qu'une indignation et une pensée qui ceux qui meurent dans une épicerie du seul fait de leurs judéités...

ETELLIN 14/01/2015 14:00

Bonjour,

Voir le site de "Bellaciao" où il y a 2 articles sur le CCN des 12-13/01/2015

Je suis adhérent à la CGT (Savoie)

ETELLIN 13/01/2015 13:32

Je ne vois pas pourquoi un syndicat CGT prend position pour TOUS ses adhéren-es !
Chacun-e était à même de juger de sa participation aux rassemblements de dimanche sans attendre de "consignes"
D'ailleurs, Est-ce que ses adhérent-es de ce syndicat ont été consultés ?

L'élan national et international suscité par les 17 morts et les blessé-es d'actes de terrorisme certes est en contradiction avec la "récupération politique" à PARIS où des dirigeants de Gvts étrangers n'avaient rien à y faire ! Cela s'est aussi fait dans les rassemblements départementaux !

"JE SUIS CHARLIE" et je soutiens Charlie en m'abonnant ! Voilà aussi une réponse !

La grolle 12/01/2015 14:52

Completement d'accord voici notre position Vous reconnaitrez sans aucun doute nos lectures....
L’attaque du siège du journal Charlie Hebdo provoque l'indignation et la colère devant une telle violence aveugle et meurtrière contre des journalistes, des salariés. Elle vise à semer la terreur, contre la liberté d'expression, la liberté de penser au nom de préjugés réactionnaires et obscurantistes.
La CGT adresse sa solidarité aux proches et familles des victimes, aux journalistes, aux salariés de Charlie Hebdo.
Non, rien ne peut justifier l'attaque contre Charlie Hebdo. Quelle que soit la guerre que l'on mène, ceux qui usent de la liberté d'expression ne peuvent être des cibles légitimes.
Non, Charlie Hebdo ne l'avait pas "bien cherché". Quels que soient ce que l'on raconte, on ne mérite pas d'être tué pour ça.
Non, et ce quand bien même les auteurs de l'attaque se revendiqueraient de l'Islam, les Musulmans n'ont rien à voir, individuellement ou collectivement, avec ce qui s'est passé.
Nous sommes incrédules et choqués et nous ne serons d'aucune union nationale main dans la main, avec les apprentis sorciers (ces professionnels de la récupération politique et ces amalgameurs en tout genre) qui jouent avec le racisme, attisent les haines contre les étrangers, les musulmans, ceux qui pensent différemment, et qui se serviront de cette affaire pour mettre en place de nouvelles lois liberticides. Ils portent une lourde responsabilité dans le climat xénophobe et délétère que nous connaissons aujourd’hui. 
Les uns et les autres sont des ennemis de la démocratie, de la liberté, des ennemis des travailleurs, des classes populaires, les ennemis d'un monde de solidarité et de fraternité. Ce n'est pas notre modèle du vivre ensemble !
Incrédules et choqués, nous restons déterminés à dénoncer tous les crimes réactionnaires, et les morts tombés sous les coups des racistes, des fascistes, à Kobané, à Gaza, à Ferguson comme à Paris. Car nous n’avons pas l’indignation sélective.
On ne lâche rien.
Un peu d'humour à la charlie
Je ne suis pas leaon
Je ne suis pas de sa ligne politique
Je ne suis pas CFDtiste
Je suis CGT et lutte de classe